Le livre de Henoc

intégré au livre des secrets de Henoc

 

 The Book | of the secrets | of Enoch  

2e édition | 2013

 

 

 

Table des matières

LIVRE  1  ▫  LES VIGILES  ...............................................................................   1

LIVRE 2  ▫  LES GÉANTS................................................................................   22

LIVRE  3  ▫  LES 3 PARABOLES ....................................................................   26

LIVRE  4  ▫  LES LUMINAIRES  ....................................................................   52

LIVRE  5  ▫  LES VISIONS  .............................................................................   67

LIVRE  6  ▫  LOIS DE HENOC  ......................................................................   81

 LIVRE  7  ▫  NOAH  .........................................................................................   97


 

 PRÉFACE

Au nom du Père, du Fils et du saint Esprit !

Voici l’unique histoire du déluge qu’aucun livre ne révèle, ni même la Bible, et que seuls certains fragments apocryphes nous rapportent. C’est le livre du jugement des anges coupables et des humains corrompus, l’héritage historique le plus reculé qui touche notre entière humanité.

Le Livre de Henoc est le résultat de travaux et recherches complexes, traductions et interprétations basées sur la coopération transmise jusqu’à ce jour et qui a débuté en Europe (1773), au retour d’Abyssinie où James Bruce [1730--1794] rapporte  መጽሐፈ፡ሄኖክ። [Metsahaf Henoc] livre du prophète Henoc [mss 531 Bodeian Library of Oxford et Bibliothèque royale de Paris] écrit en ge’ez (ou guèze, langue sémitique d’Éthiopie et d’Érythrée) que R. Laurence [1760--1838] archevêque et professeur d’hébreu a traduit, The Book of Enoch the prophet (1821), suivi de De Sacy [1758--1838], Notice sur le Livre d’ÉnochMagasin Encyclopédique, de A. Hoffman [1796--1864], Das Buch Henoch (1833 & 1838),théologien et professeur de langues syriaque & hébraïque, de A. Dillmann [1823--1894], Liber Henoch aethiopice, orientaliste et de R. Charles [1855--1931] théologien et hébraïste, en collaboration avec Cheyne & Sanday.

À travers la complexité des langages, le travail de traduction est souvent laborieux comme le témoigne cet exemple dans la Genèse (3:22) : Voici l’homme est devenu comme l’un de nous pour la connaissance du bien et du mal.
Nous devons plutôt lire : Voici comment l’un de nous est devenu homme pour la connaissance du bien et du mal. Ici le sens du mot homme, nommément adam, signifie de terre (Psaumes 49-3) et aussi rouge (Esaïe 1:18, Lamentations 4:7) et renvoie au trait charnel, en opposition au trait spirituel.

Une révérence à Angelo Mai [1782–1854] (Patrum Nova Bibliotheca 1809), à J-P. Migne [1800-–1875] (Dictionnaires apocryphes), à G. Schodde [1854-1917], à J.T. Milik [1922-2006] qui révéla au public le plus ancien dialecte (hébraïque) retrouvé à Qumran ; au travail admirable des archéologues et orientalistes français et étrangers, révérants, professeurs, docteurs de loi, traducteurs, linguistes et étymologistes qui ont agi avec probité pour nous faire accéder à cet écrit millénaire dans l’état le plus proche de son expression.

 

CHRONIQUE ANTÉDILUVIENNE  | The Book of the Secrets of Henoc, Morfill  1896

The Book of the secrets of Henoc (désigné sous 2Enoch et Enoch slave) fut traduit des langues russe & serbe (mss russe, codex Chludovianus 1679) par W. Morfill [1834-1909] en collaboration avec R. Charles (Oxford 1896), et du bulgare (mss bulgare, codex Belgradensis) par le professeur Sokolov de l’Université de Moscou (1886).

Le livre a été publié par A. Popov, Obzor hronografov russkoj redakcii (Moscow 1869) et Transactions of the Historical and Archaelogical Society of the University of Moscow Vol.3 (1880). Il est traduit en latin par Stephanus Székely, Bibliotheca Aprocrypha (Freiburg 1913) et en anglais par Nevill Forbes, Apocrypha and Pseudepigrapha of the Old Testament (Oxford 1913).

Nathaniel Schmidt (Two recensions of slavonic Enoch) recense également le codex Belgradensis Serbius 1600 publié par Novakoviç (1884), le codex Vindobonensis Slavonicus 125 examiné par Nathanael Bonwetsch, Das slavische Henochbuch (Berlin 1896), le codex Moscovitanus Barsovii 1700, et un nombre de fragments publiés par Pypin (trad. Littérature russe ancien, ̴1600) et Tikhonranov (trad. Littérature apocryphe russe, ̴1400).

Note de l’éditrice : Les chapitres du [Livre des secrets de] Henoc slave n’ont pas été insérés selon leur ordre mais suivant le rapprochement contextuel.



Ce livre est le livre de Henoc le prophète.

Paroles de bénédiction de Henoc
dont les anciens, élus et justes furent bénis
en protection de toute malveillance et
méfait au jour de tentation !

Au Nom du Dieu clément et graciant, lent
à la colère, de grande sainteté et miséricorde :
bénédiction & assistance à celui qui L'aimera
à jamais, amen !

                           Henoc



Le livre de Henoc

-1-  LES VIGILES

Paroles de bénédiction annoncées par Henoc aux justes élus présents au jour angoissant du retrait de tous ennemis et malfaisants.

HENOC 1

Les yeux du juste s’ouvrent pour voir une vision du saint Être Dieu des cieux que les anges me montrèrent, de qui j’entendis tout et compris ce que je voyais, non pour cette génération mais dans les générations [éloignées] à venir. J’annonce une parabole qui concerne l’élite :

―    Le saint et grand Être, le Dieu de l’univers, sortira de Sa demeure ! Partant de là, Il marchera sur le mont Sinaï pour apparaître avec Ses armées. La force de Sa puissance paraitra du ciel et chacun sera frappé de frayeur ; les vigiles seront ébranlés et un grand tremblement de peur les saisiront jusqu’aux bouts de la terre. Les hautes montagnes seront secouées et les hautes collines rabaissées et fondre comme de la cire devant une flamme. La terre sera immergée [déchirée] et tout ce qui est sur terre périra, car il y aura une justice pour tous et pour les justes entièrement ! Il donnera la paix aux justes et protègera l’élite. La grâce est sur ceux qui appartiendront à Dieu entièrement, le bien est avec eux ; ils sont bénis et la lumière de Dieu brille sur eux ! Et voici, Il vient avec 10,000 de Ses saints pour exécuter le jugement sur sans-Dieu et les détruire et pour convaincre toute chair de tout ce que les pécheurs et les sans-Dieu ont forgé et commis contre Lui !

HENOC 2

J’avais observé tout ce qui est placé dans le ciel ; comme les luminaires qui sont au ciel ne dévient pas de leurs orbites, comme ils se lèvent et se placent dans l’ordre, chacun selon sa saison, et ne transgressent pas l’ordre [qui leur est] assigné !

―    Observez la terre et prêtez attention aux choses qui y prennent place du début à la fin, comme tous les travaux de Dieu apparaissent invariablement ! Observez l’été et l’hiver, comment la terre entière est remplie d’eau alors que les nuages, la rosée et la pluie se répandent sur elle !

HENOC 3

J’avais observé et vu [en hiver] comment tous les arbres semblaient comme desséchés et avoir perdus toutes leurs feuilles, excepté 14 arbres qui ne perdent pas leurs feuillages mais retiennent l’ancien pendant 2 à 3 ans avant que le nouveau arrive.

HENOC 4

J’avais aussi observé aux jours d’été comme le soleil est au-dessus de la terre, à son opposé, et que vous cherchez alors un abri à l’ombre [de sa chaleur]. La terre est si brûlante de chaleur que vous ne pouvez fouler le sol ou la pierre [en raison de sa chaleur].

HENOC 5

J’avais observé comment les arbres se couvrent de feuilles vertes et portent fruits.

―    Prêtez aussi attention à toutes ces choses et reconnaissez comment Celui qui vit à toujours a fait tout cela pour vous. Comme Ses travaux sont devant Lui dans chaque année subséquente et que tous Ses travaux Le servent sans s’altérer ; car tout est fait comme Dieu a commandé ! Voyez comme les mers et les rivières se complètent ensemble dans leur tâche !
Quant à vous qui n’avez pas persévéré, ni observez la Loi du Seigneur mais l’avez transgressée ; vous qui avez injurié Sa majesté par vos bouches malpropres et votre cœur dur : vous ne trouverez pas de paix ! Et par conséquent vous détesterez vos jours et détruirez les années votre vie, et la malédiction éternelle augmentera sans obtenir du répit. En ces jours vous aurez rendu à jamais votre nom maudit face aux justes qui maudiront toujours les pécheurs comme vous ; car pour les sans-Dieu il y aura toujours malédiction !
Quant à l’élite il y aura lumière de joie & paix et ils hériteront la terre. La sagesse sera accordée à l’élite et ils vivront tous et ne pécheront plus par impiété ou orgueil ; car pour les humbles il y aura sagesse. Ils ne feront plus de tord et ne seront pas jugés tous les jours de leur vie, ni ne mourront de colère ou rancune mais leur vie se complétera dans la paix et les années de joie seront nombreux en paix éternelle tous les jours de leur vie !

HENOC 6

Dans ces jours, les enfants humains se multiplièrent et ils leur naquirent des filles belles et attrayantes ; et les anges, ces fils du ciel, eurent du désir en les voyant, et se dirent les uns les autres :

―    Allons choisir parmi les filles des humains pour engendrer notre descendance !

―    Je doute que vous ne puissiez faire ce grand péché que je serais le seul à payer ! leur dit Shemihazah leur chef.

―    Faisons tous le serment d’exécuter ce plan jusqu’au bout sans en changer, lui répondirent-ils tous, [et jurons-nous réciproquement des malédictions] !

Ils jurèrent tous ensemble [et y attachèrent des malheurs réciproques]. Ils étaient en tout 200 qui descendirent sur le sommet du mont Hermon aux jours de Jared. Ils nommèrent le mont Hermon parce qu’ils avaient juré là.

Et voici les noms de leurs chefs : 1. Shemihazah, leur chef. 2.Arqa[Urakibarameel]. 3.Tami-el. 4.Kokabi-el.   5.… 6. Rama-el. 7. Dani-el. 8.   Zak-el [Zaqilo]. 9.   Baraq-el [Saraquial]. 10. Azaz-el [Asa-el]. 11. Hermi-el  [Armers]. 12. Matra-el [Batraal]. 13. Anani-el. 14. Sato-el [Zaqébé]. 15. Chamchi-el [Samsaveel]. 16. Sahari-el [Ertael]. 17. Tumi-el. 18. Turi-el [Jomiael]. 19. Ormi-el [Arazial]. 20.… Ce sont leurs chefs de dizaine et les tous autres étaient avec eux.

HENOC 7

Ils se prirent des femmes, chacun [s’en choisit] une, et ils commencèrent à aller vers elles et se mêlèrent à elles et leur apprirent les charmes et les enchantements, les familiarisant avec la coupe des racines et des bois. Elles tombèrent enceintes et engendrèrent des géants d’une hauteur de 3,000 [aunes] qui consommèrent toutes les provisions des hommes jusqu’à ce que les humains ne puissent plus les sustenter. Les géants se tournèrent contre les humains [et complotèrent pour les tuer] et les consumer ; ils commencèrent à pécher contre tous, contre les oiseaux, les bêtes, les reptiles et les poissons, à dévorer chair après chair et boire du sang. Et la terre se plaignit des injustes.

HENOC 8

Azaz-el apprit aux humains à faire des épées, couteaux, boucliers et cottes de maille, et il leur fit savoir l’art de travailler les métaux, les bracelets et parures, l’usage d’antimoine pour embellir les sourcils, les pierres précieuses et toutes les textures de couleur et que le monde fut changé. Il s’éleva une très grande incroyance, car ils péchèrent par de nombreuses fornications et toutes leurs voies devinrent corrompues. Zak-el enseigna à tous les enchanteurs, Arqa les signes de la terre [coupes de racine] ; Hermi-el la résolution des enchantements ; Baraq-el les astrologues ; Kokabi-el, les signes ; Tami-el enseigna l’astrologie et Sahari-el le cours de la lune. Et quand les hommes périrent, ils crièrent et leur voix monta jusqu’au ciel.

HENOC 9

Du ciel, Michael, Gabriel, Raphael & Uriel [Surjan & Urjan] regardèrent en bas et virent la grande quantité du sang versé sur terre et tous les méfaits perpétrées sur terre. Ils se dirent l’un à l’autre :

―    La terre qui a formé les habitants fait résonner la voix de leur cri jusqu’à la porte du ciel. Et maintenant c’est vers vous, saints du ciel, que les âmes humaines se plaignent et disent ‘Faites-nous justice auprès du Plus-Haut’.

Et ils parlèrent à leur Seigneur Roi :

―    Élohim, Seigneur des seigneurs, Roi des rois sur toutes générations d’âge ! Le trône de Ta gloire et Ton saint Nom glorieux dans tous les âges ! Tu es béni et glorieux, car Tu as tout fait et sur tout Tu as domination ! Toutes choses sont nues et découvertes à Ta vue ; Tu vois tout et rien ne peut se cacher à Toi !
Tu as vu ce qu’Azaz-el a fait et enseigné, toutes les injustices qu’il a révélé sur terre et les choses cachées au monde qui sont formées aux cieux.
Et Shemihazah, à qui Tu as donné l’autorité de diriger ses affiliés, a révélé des enchantements et ils sont allés vers les filles de la terre pour coucher avec elles : ils se sont corrompus avec ces femmes à qui ils ont révélé ces péchés. Les femmes ont enfanté des géants qui ont rempli toute la terre de sang et d’injustice et voici que maintenant les esprits des âmes mortes se plaignent et gémissent à la porte du ciel. Leurs plaintes montent et ils n’arrivent pas à se détourner de l’injustice qui se commet sur terre.
Tu connais toutes choses avant qu’elles arrivent, et Tu connais cette chose et chaque chose qui les affecte mais Tu ne nous as rien dit : que devons-nous faire [pour ça] ?

HENOC 10

Le Plus-Haut saint Être & grandiose parla d’envoyer Uriel [Arsyalalyur] vers Noah, le fils de Lamech pour lui dire :

―    En Mon Nom dis-lui ‘Cache-toi’ et révèle-lui la fin qui approche ! Toute la terre va à présent être détruite par un déluge qui viendra, et tout ce qui est sur la terre sera totalement détruit. Avertis-le ainsi pour qu’il en échappe et que sa semence soit préservée pour [toutes] les générations.

Et le Seigneur dit à Raphael :

―    Attache pied et main d’Azaz-el et mets-le dans le noir. Fais une ouverture au désert de Dudael et mets-le dedans ! Mets sur lui des pierres rugueuses et acérées et couvre-le de noir et qu’il y reste pour toujours. Couvre sa face pour qu’il ne voie pas la lumière et au grand jour du jugement il sera jeté au feu.
Guéris la terre ! Annonce la guérison de la terre que les anges ont corrompue, car Je guérirai la terre et les enfants humains ne périront pas tous à cause des secrets que les vigiles ont révélés et enseignés à leurs fils. La terre entière a été corrompue à travers les enseignements malfaisants d’Azaz-el : à lui incombe tous les péchés !

Et Dieu dit à Gabriel :

―    Procède contre les bâtards et les réprouvés, contre les enfants de fornication, et détruis les enfants de fornication et enfants des vigiles d’entre les humains !
Fais-les sortir et envois-les l’un contre l’autre pour qu’ils se détruisent en combattant l’un contre l’autre pour qu’ils n’aient pas de longs jours. Aucune requête que leurs pères te feraient à leur sujet ne sera acceptée malgré leur espérance de vie de 500 ans [chacun] et de vie éternelle.

Le Seigneur dit à Michael :

―    Va annoncer à Shemihazah et ses affiliés qui se sont unis aux femmes jusqu’à se corrompre avec elles dans [toutes] leurs impuretés, qu’ils verront leurs fils bien-aimés se faire tuer à mort l’un l’autre !
Attache-les sous les collines de la terre sur 70 générations jusqu’au jour de leur achèvement et leur jugement, jusqu’à ce que le jugement s’accomplisse pour toujours et à jamais.
En ces jours ils seront conduits vers l’abysse de feu où ils seront en prison, enfermés dans le tourment pour toujours et à jamais. [Shemihazah sera brûlé] et quiconque est condamné sera détruit avec eux et attachés ensemble jusqu’à la fin de toutes générations.
Détruis totalement les âmes pleines de convoitise et les enfants des vigiles qui ont égaré la race humaine. Détruis totalement l’oppression de la surface de la terre et que tout acte malveillant prenne fin.
Et quand le plant de justice et de droiture paraitra, le labeur prouvera une bénédiction ! La justice et la droiture seront rétablies dans la joie à tout jamais. Quand tous les justes réchapperont, ils vivront jusqu’à engendrer 1,000 enfants et tous les jours de leur jeunesse et leurs sabbats seront complétés en paix. En ces jours toute la terre sera labourée avec justice et entièrement plantée d’arbres & pleine de bénédiction. Tous arbres délicieux y seront plantés et les vignes y seront plantés : le plant de vigne qui y sera planté portera du vin en abondance et toutes les semences qui y seront semées porteront 10,000 pour une mesure, et une mesure d’olive produira 10 presses d’huile.
Nettoie totalement la terre des oppressions, des injustices, des péchés, des impiétés et des impuretés qui ont été commis sur terre : détruis-les de la terre ! Que tous les enfants humains deviennent justes et que toutes les nations M’offrent des louanges d’adoration et que tous Me vénèrent ; car la terre sera entièrement nettoyée des corruptions, des péchés, des tourments et des châtiments, et Je ne [les] lui enverrai plus jamais, de génération en génération pour toujours.

HENOC 11

En ces jours J’ouvrirai les chambres de bénédiction qui sont au ciel pour les envoyer en bas sur terre sur le travail et labeur des enfants des hommes ! Justice & paix seront fiancées dans tous les jours du monde et dans toutes les générations du monde !

Henoc (slv) 1

Dieu aima ce sage & grand bienfaisant et l’accueillit pour qu’il voie les résidences célestes des royaumes du grand Dieu sage, immuable et inconcevable Maître de tout, & la gloire merveilleuse de :

-- toutes les positions lumineuses maintenues par les servants du Seigneur,

-- l’inapprochable Trône du Seigneur,

-- les degrés et manifestations des armées incorporelles, 

et pour être le témoin visuel de 

-- l’administration indicible de la multitude des créatures,

-- de la variété des aspects, 

-- le chant indescriptible de l’armée des cherubim, 

pour qu’il témoigne intégralement de ce monde infini.

Henoc (slv) 2

Moi Henoc [Енохо], j’avais à peine terminé ma 165e année quand j’engendrai mon fils Metuselah [Маѳоусала, Mathusal], et après avoir vécu 200 ans, j’avais entièrement accompli les 365 années de ma vie.

Dans le 1er mois, un jour particulier, le 1er jour du 1er mois, j’étais seul dans ma maison et reposai endormi sur mon lit. Et pendant que je dormais une grande tristesse entra dans mon coeur et dans mon rêve je pleurai avec mes yeux sans pouvoir comprendre la raison de ce qui m’arrivait.

Puis il m’apparut 2 hommes, grands comme je n’en ai jamais vu sur terre, et leurs visages éclairaient comme le soleil, leurs yeux étaient comme des lampes brûlantes et du feu sortaient de leurs lèvres. Leur vêtement était comme l’écume [duvet] et leur pied [d’aspect] violet [de plusieurs couleurs], leurs ailes plus brillantes que l’or et leurs mains plus blanches que la neige. Ils étaient debout à la tête de mon lit et m’appelèrent par mon nom.

Je me réveillai de mon sommeil et vis distinctement ces hommes se tenir face à moi. Je me dépêchai et leur obéis ; j’étais terrifié et l’expression de mon visage se changea en peur.  Et ces hommes me dirent :

―    N’aie pas peur Henoc, aie bon courage, Dieu éternel nous envoie vers toi ; voici qu’aujourd’hui tu monteras avec nous jusqu’au ciel. Dis à tes fils, à tes serviteurs et à tous ceux qui travaillent dans ta maison que personne ne te cherche jusqu’à ce que le Seigneur te ramène à eux !

Je me dépêchai de leur obéir et sortis de ma maison [en fermant les portes comme il me fut demandé]. J’appelai mes fils Metuselah [Меѳоусала], Regim [Регима] et Gaidad [Гаидада] et leur dis les choses merveilleuses qu’ils m’ont dites.

Henoc (slv) 3

Écoutez-moi mes enfants, car je ne sais pas où je vais aller, ni ce qui m’attends. Je vous le dis maintenant mes enfants, ne vous détournez pas de Dieu mais marchez devant la face du Seigneur et gardez Ses jugements, [ne diminuez pas les prières de votre salut afin que le Seigneur ne diminue pas le travail de vos mains et vous ne serez pas privés des dons du Seigneur ; que le Seigneur ne prive pas vos trésors de l’addition de Ses dons.

Bénissez le Seigneur avec les premiers-nés de vos troupeaux et les premiers-nés de vos enfants, et les bénédictions seront sur vous pour toujours et vous ne serez pas séparés du Seigneur]. Ne vénérez pas de vaines créatures [ni aucune autre] qui n’ont pas fait le ciel et la terre, car ils périssent comme ceux qui les vénèrent; mais gardez vos coeurs [dans Ses voies] par crainte de Dieu, dans la crainte de Lui. Et maintenant mes enfants, que personne ne me cherche jusqu’à ce que le Seigneur me ramène à vous.

Henoc (slv) 4

Il arriva qu’après avoir parlé à mes fils, ces hommes [anges] me firent partir en me prenant sur leurs ailes et ils me placèrent sur des nuages. Et voici, les nuages avançaient plus haut, [et tandis que je contemplai plus haut] je vis l’air et plus haut je vis l’éther. Ils me placèrent dans le [1er] ciel et me montrèrent une très grande mer, plus grande que la mer terrestre.

Henoc (slv) 5

Ils m’emmenèrent devant la face des anciens et des gouverneurs des ordres des étoiles et me montrèrent [leurs entrées et sorties d’année en année] ; 200 anges qui gouvernent les étoiles et leur service céleste, et qui soudainement volèrent de leurs ailes vers la mer terrestre et allaient autour de ce qu’ils survolaient.

Henoc (slv) 6

Et je regardai et vis les trésors de neige & glace et les anges qui gardent leurs terribles lieux d’entrepôt et les trésors des nuages ; d’où ils les font provenir et où ils les font entrer.

Henoc (slv) 7

Et ils me montrèrent les trésors de rosée pareille au baume de l’olivier [huile d’onction] dont l’aspect est comme celle des fleurs [aux couleurs terrestres]. Ainsi beaucoup d’anges gardent leurs trésors, les ferment et les ouvrent.

HENOC 12

Avant que toutes ces choses arrivent, Henoc était caché et pas un des enfants humains ne savait où il était, ni où il restait et ce qu’il était devenu, car tous ses agissements étaient envers les saints et les vigiles de ses jours.

Et moi Henoc, je bénissais le grand Seigneur & Roi du monde, quand voici, les Vigiles m’appelèrent Henoc le scribe et me dirent :

―    Henoc, scribe du jugement, va annoncer aux vigiles du ciel qui ont abandonné la hauteur céleste et le saint lieu éternel pour se corrompre avec des femmes en faisant comme les enfants humains font en se prenant des femmes et qui se sont gravement corrompus sur terre : Ils n’auront pas de paix sur terre, ni pardon des péchés !  Autant qu’en soi ils se réjouissaient dans leurs enfants, ils verront le massacre de leurs bienaimés et seront accablés à la destruction de leurs enfants ; ils feront des supplications mais ils n’obtiendront ni miséricorde, ni paix, pour l’éternité !

HENOC 13

Et [moi] Henoc, j’allai et dis :

―    Azaz-el, tu ne trouveras pas de paix ! Une sévère sentence est sortie contre toi pour te mettre aux liens, et aucun allégement, intercession, ni compassion ne te seront accordés à cause de l’oppression que tu as inculquée en montrant aux enfants humains tout acte blasphématoire, d’inhumanité [oppression] et de péché !

Allant plus loin je leur parlai tous ensemble et tous eurent peur et tremblèrent [de crainte]. Ils me supplièrent de leur écrire une requête pour qu’ils puissent obtenir le pardon, et porter leur requête au ciel, dans la présence de Dieu ; car à partir de ce moment-là ils ne pouvaient plus s’adresser à Lui, ni lever leurs yeux au ciel par honte de leurs péchés pour lesquels ils seraient punis. Je rédigeai leur requête par laquelle ils cherchaient l’indulgence du pardon pour leurs méfaits personnels selon leur demande et au nom de leur esprit.

Puis je partis m’assoir aux eaux de Dan, dans Dan, à la droite ouest de Hermonim [Hermon], et je lus leur requête jusqu’à ce que je m’endorme. Et voici, un rêve me visita et des visions tombèrent sur moi : J’eus la vision du châtiment avec le dessein d’en parler aux fils du ciel quant à leur blâme. Quand je me réveillai, j’allai donc vers eux.

Ils étaient tous ensemble assis à Abel-Mehola [Oublesiael] entre Liban et Senir, pleurant, les visages couverts. Je leur racontai entièrement les visions que j’avais vues dans mon sommeil et je commençai à raconter ces paroles du jugement et de blâme des vigiles célestes.

HENOC 14

Livre de la parole du jugement du blâme des vigiles éternelles conformément à l’ordre du saint et grand Être dans cette vision.

―    J’ai vu dans mon sommeil ce que j’annonce à présent par le souffle de ma bouche de chair que le grand Être a mis dans la bouche humaine pour qu’ils puissent parler & comprendre par le coeur comme Il avait créé et donné à Adam. Il me créa aussi avec le pouvoir de comprendre la parole de sagesse afin de me donner la possibilité de blâmer les vigiles et fils du ciel.  J’ai écris votre requête mais ainsi qu’il est apparu dans ma vision, votre requête ne sera pas acceptée pour toute l’éternité. Voici le jugement final prononcé contre vous, sans autre indulgence :
Le décret est sorti et à partir d’aujourd’hui vous ne monterez plus jamais au ciel pour toute l’éternité. Ils vous attacheront dans terre pour toute l’éternité, mais avant vous verrez la destruction de vos fils bienaimés dont vous n’avez plus la tutelle ; ils vont tomber devant vous sous l’épée. Votre pétition pour leur défense n’est pas acceptable, ni pour vous-mêmes ; vous ne recevrez rien malgré vos prières et vos larmes et quoique j’ai écrit.

Et la vision apparut ainsi : Voici, dans un brouillard des nuages m’invitent et des lumières d’étoiles me sollicitent au déplacement et me guident. Dans la vision, les vents me donnent des ailes et me dirigent en m’élevant au ciel, et j’avance jusqu’à arriver près d’un mur construit en cristal et encerclé par une flamme ardente [qui m’effraie].

Je passe par la flamme ardente et approche d’une grande maison construite en cristal ; ses murs et son plancher sont comme une mosaïque de cristal, son plafond comme la voie des lumières d’étoiles avec des cherubim ardents au centre de leur ciel d’eau. Une flamme de feu encercle les murs de la maison et son portique rayonne de feu. J’entre dans la maison ; il fait aussi chaud que froid, feu & glace, et aucune douceur d’y vivre. La peur me couvre et un tremblement se saisit de moi, [et tandis que je tremble par secousse] je tombe sur ma face et vois une vision : Voici, il y a devant moi une 2e maison construite de flammes de feu plus grande que la précédente aux portiques totalement ouverts. Elle excelle en splendeur à tous les égards, en magnificence et grandeur, que je ne peux vous décrire [sa splendeur, ni sa grandeur]. Son plancher et son plafond sont de flamme de feu, et au-dessus la voie des lumières d’étoiles.

Tandis que je regarde, à l’intérieur je vois un Trône élevé ; son apparence est comme du givre, sa circonférence comme un brillant soleil, et les voix de cherubim. Sous ce grand Trône coulent des flots de flamme de feu impossible à scruter.

La grande Gloire s’y assit. Son vêtement brille plus éblouissant que le soleil, et plus blanc que neige. Aucun des anges n’entrerait et ne pourrait supporter de voir la face du glorieux Être honoré. Aucune chair ne pourrait L’entrevoir. Une flamme de feu L’encercle, et un très grand feu se tient devant Lui. Aucun de ceux qui sont autour de Lui ne pourrait L’approcher. Devant Lui sont 10,000 fois 10,000, bien qu’Il se tient sans besoin de conseil. La sainteté des saints qui sont près de Lui ne Le quitte pas [de nuit], ni ne s’en éloigne !

Jusqu’à présent j’ai un voile sur mon visage et je tremble. Le Seigneur m’appela de Sa propre bouche et me dit :

―    Henoc, viens par ici et entends Ma parole sacrée !

J’abaissai ma face mais Il me fit relever et approcher le portique.

HENOC 15

Et Il dit en me parlant de Sa voix :

―    N’aie crainte Henoc, homme juste et scribe du jugement ; J’ai entendu ! Approche pour écouter Ma voix. Va dire aux vigiles du ciel qui t’ont envoyé intercéder pour eux :
Vous deviez intercéder pour les humains, non les humains pour vous ! Cependant vous avez quitté la sainte hauteur du ciel éternel pour tricher avec des femmes et vous êtes corrompus avec les filles des humains ; pour avoir agi comme les enfants terrestres en prenant de vous-mêmes des femmes et engendré des géants comme fils.
Vous qui étiez des spirituels sacrés dans la joie de vivre éternelle, vous vous êtes corrompus avec des femmes et engendré dans le sang et la chair. Vous avez convoité le sang humain pour produire de la chair et du sang, comme les mortels qui sont de courte vie [produisent] à qui J’ai donné des épouses pour qu’ils puissent les imprégner et que les enfants leur naissent et qu’ils ne leur en manquent pas sur terre.
Mais avant vous étiez des spirituels dans la joie éternelle de vivre, immortels dans toutes générations du monde, aussi Je ne vous ai pas assigné d’épouses, car les spirituels ont leur résidence au ciel. Les esprits du ciel ont leur résidence au ciel mais les esprits de la terre, qui sont nés sur terre, auront leur résidence sur terre.
Sur terre, les géants qui proviennent des spirituels et de la chair seront appelés esprits du mal, et la terre sera leur résidence ; et parce que leur commencement et primaire origine vient des saintes vigiles créées d’en haut, sur terre ils seront les mauvais esprits, appelés esprits du mal, quand leurs mauvais esprits auront quitté leurs corps. Les esprits des géants vont dévorer, oppresser, détruire, attaquer et faire rivalité pour causer la destruction terrestre ; ils ne mangeront aucune sorte de nourriture, ni n’auront soif, et ne seront pas visibles. Ces esprits se dresseront contre l’engeance humaine [du péché] des femmes parce que c’est de cela qu’ils proviennent.

HENOC 16

―    Aux jours de destruction meurtrière et de la mort des géants, quand leurs esprits quitteront les âmes de leur chair détruite sans encourir le jugement, ils se mettront à détruire jusqu’au parachèvement du jour de la grande consommation du grand monde des vigiles et des sans-Dieu. Dis aux vigiles qui étaient avant au ciel et qui t’ont envoyé intercéder pour eux :
Vous avez été au ciel mais bien des choses cachées ne vous ont pas été révélées. Vous connaissiez des secrets sans valeur que vous avez rapportés aux femmes à cause de la dureté de vos coeurs, et par ces secrets les femmes et les hommes font beaucoup de mal sur terre.
Par conséquent dis-leur :  N’ayez pas de paix !

HENOC 17-a

Ils m’amenèrent jusqu’à un endroit où il y avait des formes comme en flamme de feu qui apparaissaient comme des hommes quand ils le désiraient.

Henoc (slv) 19

Les hommes me prirent et m’emmenèrent au [5e] ciel et me placèrent là ; je vis une armée sans nombre [appelée grigoris] et leur aspect était comme les hommes et leur taille était plus grande que celle des géants. Leur allure était flétrie et leurs lèvres toujours silencieuses. Il n’y avait pas de service dans le 5e ciel. Et je dis aux hommes qui étaient avec moi :

―    Pourquoi ces hommes sont-ils flétris, leurs visages mélancoliques et leurs lèvres silencieuses, et aucun service dans ce ciel ?

―    Ce sont les grigoris qui, avec leur prince satanail, ont rejeté le saint Seigneur et en conséquence de ces choses, dirent-ils, ils sont gardés dans la grande noirceur dans le 2e ciel. Certains parmi eux sont allés du Trône de Dieu à la terre, au lieu d’Hermon, et ils sont entrés en négociation sur le côté de mont Hermon et virent que les filles des hommes étaient belles et se prirent des femmes. Ils rendirent la terre insensée par leurs actes. En tout temps dès cette période ils agissaient sans éthique et créaient de la confusion. Et quand les géants furent nés et les hommes étrangement grands, il y avait beaucoup de méchanceté. C’est à cause de ça que Dieu les jugea d’un puissant jugement. Eux se lamentent pour leurs frères et ils seront punis au grand jour du Seigneur.

Et je dis aux grigoris :

―    J’ai vu vos frères et leurs actions et leurs grands tourments. J’ai prié pour eux mais Dieu les a condamnés à jamais sous terre jusqu’à ce que le ciel et la terre se terminent. Qu’attendez-vous frères pour servir devant la face du Seigneur ? Faites vos devoirs devant la face du Seigneur et ne mettez pas votre Seigneur en colère à la fin.

Ils écoutèrent mon reproche. Ils se tinrent aux 4 commandes de ce ciel et voici, tandis que je me tenais avec ces hommes, 4 trompettes retentirent ensemble avec une forte voix et les grigoris chantèrent d’une seule voix, et leurs voix allèrent devant le Seigneur Dieu avec tristesse et tendresse.

Henoc (slv) 8

Les hommes me prirent et me portèrent au [2e] ciel pour me montrer la noirceur : là je vis des prisonniers, des exclus mis à part, dans l’attente du jugement éternel [incommensurable]. Ces anges sont d’apparence obscure, plus que toute obscurité de la terre. [Je vis pleurer ceux qui étaient condamnés] qui à chaque heure pleurent sans cesser.

―    Pourquoi ces hommes sont-ils dans la torture continuelle ? demandai-je aux hommes qui m’accompagnaient.

―    Ce sont ceux qui ont renié le Seigneur et qui n’obéirent pas aux ordres de Dieu, prenant conseil de leur propre vouloir, ont transgressé conjointement avec leur prince déjà confiné [au 2e ciel], me répondirent les hommes.

Je ressentis une grande pitié pour eux. Et voici, les anges me firent révérence et dirent :

―    Homme de Dieu, prie le Seigneur pour nous !

Henoc (slv) 9

Et ces hommes me prirent de là et m’emmenèrent au [3e] ciel, me plaçant au centre d’un jardin. [Je regardai au bas et vis des jardins] ; cet endroit est d’une générosité comme jamais vue. Tous les arbres sont de belles couleurs et leurs fruits mûrs & odoriférants et toute nourriture [agréable] qu’ils produisent selon leur espèce, d’où émanent de délicieuses odeurs [et 4 rivières d’un doux courant]. Et au milieu de cet endroit, l’Arbre de vie sur lequel Dieu repose lorsqu’Il vient au Paradis.

Cet arbre ne peut être décrit compte-tenu de l’excellence de sa délicieuse fragrance et étant plus beau qu’aucune chose créée. De tous côtés il y a apparence d’or, de pourpre & de feu transparent qui couvrent toutes les choses [du jardin, toutes les espèces de plants d’arbre et tous les fruits].

De sa racine [du jardin], 4 rivières sortent [sur la terre du paradis, entre l’incorruptible et le corruptible] et déversent miel & lait, huile & vin, et se séparent dans 4 directions en un doux courant. Ils descendent le paradis d’Éden et vont sur la terre, puis font une révolution de leur cycle comme les autres éléments [de l’air].

Il y a un autre arbre, un olivier, qui distille toujours de l’huile. Il n’y a pas d’arbre sans fruit, car chaque arbre est béni [en son lieu et fruit] et il y a 300 anges très glorieux qui gardent le jardin et bénissent en chantant sans jamais cesser leurs voix ; ils servent le Seigneur chaque jour [et heure].

―    Quel endroit très béni ! dis-je

Henoc (slv) 10

―    Cet endroit o Henoc, est préparé pour les justes qui ont supporté toutes oppressions de ceux qui ont affligé leurs âmes dans leurs vies, qui ont détourné l’injustice pour rendre un jugement juste, pour donner du pain aux affamés, habiller les dénudés, relever les effondrés, assister les orphelins opprimés et marcher sans blâme devant la face du Seigneur et ne servant que Lui. Cet endroit est préparé pour eux comme un héritage éternel !

HENOC 17

Ils m’emmenèrent au lieu de la tornade, à une montagne dont la pointe du sommet atteint le ciel, et aux extrémités de là¦les lieux des luminaires et du tonnerre et dans les profondeurs un arc de feu, des flèches & leur carquois, une épée de feu et toutes les lumières.

Ils m’emmenèrent jusqu’à l’Eau de vie, puis vers le feu de l’ouest qui reçoit chaque coucher du soleil, et j’arrivai à une rivière de feu où le feu coule comme l’eau pour se décharger dans la Grande Mer vers l’ouest, où j’aperçus toutes les grandes rivières parvenir à une grande noirceur et aller au lieu où toute chair migre ;¦les montagnes de la noirceur d’hiver et le lieu d’où s’écoulent toutes les eaux des profondeurs, ¦les bouches de toutes les rivières de la terre et la bouche des profondeurs.

HENOC 18

¦Là sont les chambres des vents avec lesquels Il avait pourvu les fermes fondations de la terre et la création entière :¦la pierre angulaire de la terre et les 4 vents qui soutiennent le firmament du ciel et de la terre. ¦Et les vents qui étirent les voûtes du ciel dans leur position, entre le ciel et la terre. Ce sont les piliers du ciel.

¦Les vents font tourner le ciel et portent l’orbe du soleil et toutes les étoiles dans leur position. ¦Et sur terre, les vents portent les nuages, les voies des anges et le firmament du ciel au-dessus, au bout de la terre.

J’avançai vers le sud où il brûle nuit et jour et où sont 7 montagnes de pierres magnifiques ; 3 vers l’est, 3 vers le sud [et la 7e au centre]. Pour celles à l’est ; l’une est de pierre colorée, une de perles et une d’antimoine. Celles au sud sont de pierre rouge, et celle qui est d’albâtre, au milieu, atteint le ciel jusqu’au trône de Dieu, au sommet de saphir. Et¦une flamme est dans toutes les montagnes.

En face de la Grande terre¦est un endroit où les cieux sont réunis ensemble, et¦un profond abysse avec des piliers de feu céleste et parmi eux tombent des piliers de feu céleste au nombre, hauteur et profondeur hors de tout calcul. Au-dessus de cet abysse¦est un lieu qui n’a ni firmament céleste, ni fondation terrestre, ni eau, ni oiseaux, mais un lieu désert. Ce que je vois est horrible : 7 étoiles comme des esprits, comme de grandes montagnes embrasées, qui me supplient.

―    C’est l’endroit où le ciel et la terre se terminent, dit l’ange, qui sert de prison aux étoiles du ciel et à l’armée du ciel. Les étoiles qui roulent au-dessus du feu sont celles qui ont transgressé l’ordre de Dieu avant leur lever, car elles ne sont pas sorties au temps assigné. Il s’est mis en colère contre elles et les a enfermé jusqu’au temps où leur culpabilité devra être consommée, dans l’année du secret.

HENOC 19

―    Ici, me dit Uriel, seront les anges qui se sont connectés par leurs esprits avec des femmes en assumant plusieurs formes différentes et qui ont corrompu l’espèce humaine pour les égarer à sacrifier aux démons [comme des dieux], jusqu’au jour du grand jugement par lequel ils seront jugés à leur consommation, ainsi que leurs femmes qui ont égaré les anges du ciel ; il en sera fait de la même manière que leurs amis.

Et moi, Henoc, ai seul vu la vision, les fins de toutes choses qu’aucun un homme ne verra ce que j’ai vu, comme je l’ai vu.

HENOC 20

Et ce sont les noms des saints anges qui surveillent :

Uriel        [אוריאל], un des saints anges, sur le monde et l’abysse.

Raphael [רפאל], un des saints anges sur les esprits des hommes.

Raguel    [רְעוּאֵל], un des saints anges, fait vengeance sur le monde et sur les luminaires.

Michael [מיכאל], un des saints anges, sur le discernement ; il est placé sur l’élite, la meilleure part de l’espèce humaine.

Saraqael [זהריאל], un des saints anges, sur les esprits des enfants humains dont les esprits ont péché.

Gabriel    [גבריאל], un des saints anges, sur les ophanim, les seraphim & cherubim.

Remeiel    [רעמיאל], un des saints anges, sur ceux qui s’élèvent [ressuscitent].

Ce sont les noms des 7 anges.

HENOC 21

Et je fis le tour du lieu de chaos et j’y vis quelque chose horrible :¦il n’y a ni ciel au-dessus, ni de terre fermement fondée, mais un lieu chaotique et horrible, et dedans¦7 étoiles célestes, comme de grandes montagnes enflammées de feu, enchainées ensemble.

―    Pour quel péché sont-elles enchainées ici et ont-elles été jetées dedans ? demandai-je.

―    Pourquoi demander et chercher à être curieux ? Ce sont les étoiles qui ont transgressé l’ordre de Dieu qui sont ici enchainées pendant 10,000 âges, le nombre des jours durant lesquels leur culpabilité sera consommée, dit Uriel, un des saints anges et chef sur eux, qui se trouvait avec moi.

Et de là j’allai dans un autre lieu qui était plus horrible que le précédent et je vis une chose horrible : un grand feu est là, embrasé de flamme, et l’endroit aussi profondément crevassé que l’abysse et plein de grands piliers de feu qui tombent, dont je ne voyais pas le prolongement, ni la dimension, ni voir son origine.

―    Comme cet endroit est horrible et hideux à voir ! dis-je.

―    Pourquoi entretenir une peur si alarmante à cet endroit et en présence de cette souffrance ! Ce lieu est la prison des anges où ils y sont enfermés pour toujours, dit Uriel, un des anges qui était avec moi.

Henoc (slv) 11

Les hommes m’emmenèrent vers la région nord [en partie aux cieux] pour me montrer un endroit terrible où il y a toutes sortes de torture, des ténèbres sauvages et une noirceur impénétrable, où il n’y est aucune lumière mais qu’un sombre feu toujours brûlant et une rivière brûlante qui coule. À cet endroit le feu est de tous côtés, et de tous côtés le froid et la glace, qui brûle et gèle, [la soif et l’obscurité]. Les prisonniers sont très sauvages et les anges terribles et sans pitié qui portent des armes de torture sauvages et impitoyables.

―    Malheur, malheur, quel endroit terrible ! dis-je.

―    Henoc, me dirent les hommes, cet endroit est préparé pour ceux qui n’honorent pas Dieu, [les impurs qui pratiquent l’athéisme sur terre] qui commettent sur terre des actes de mal : vices de sodomie, sorcellerie, enchantements, magie diabolique secrète, et pour ceux qui ont poussé leurs actions dans le mal, en volant, mentant, calomniant, enviant, ayant de mauvaises pensées de fornication et de meurtre ; qui ont volé les âmes des infortunés et oppressé les pauvres pour saisir leurs biens et leur porter préjudices.
Ils ne reconnaissent pas leur Créateur et ont vénéré des idoles et faux dieux [sans vie] qui ne peuvent ni voir ni entendre ; ceux qui fabriquent des formes d’idole et se prosternent devant une corruption faite de leurs mains. Cet endroit est préparé pour eux en héritage éternel !

HENOC 22

Je partis dans un autre lieu où il me montra, à l’ouest, une grande et haute montagne en pierres dures et 4 beaux endroits profonds et larges, aussi lisses que ce qui roule, et obscurs à regarder.

Et cette fois, Raphael, un des saints anges qui était avec moi, me répondit et me dit :

―    Ces places creuses où les esprits des âmes des morts sont assemblés ont été créées afin que toutes les âmes des enfants humains se rassemblent ici. Ces places sont assignées comme leur habitation jusqu’au jour de leur jugement, d’après leur durée assignée. La durée assignée est longue avant que le grand jugement vienne sur eux.

¦Les voix des esprits des enfants humains morts pénètrent le ciel de leurs plaintes. Cette fois je demandai à l’ange Raphael qui était avec moi et lui dis :

―    Qui est cet esprit, celui dont la voix perce si plaintivement ?

―    C’est l’esprit qui est sorti d’Abel, assassiné par son frère Caïn, qui continue à se plaindre pour que sa semence soit détruite de la surface de la terre et qu’elle disparaisse de la semence humaine, me dit-il en réponse.

Et à ce moment je demandai à son égard et à l’égard de tous les plaidants :

―    Pourquoi l’un est divisé de l’autre ?

―    Ces 3 divisions sont faites pour distinguer les esprits des morts :
Une distinction a été faite pour les âmes de ceux qui se plaignent et font savoir leur destruction quand ils se sont fait tuer aux jours des pécheurs : leurs âmes justes se distinguent par la source d’eau et la lumière au-dessus.
Il en est ainsi pour les pécheurs qui sont morts et enterrés sans avoir encourus le jugement dans leur vie ; leurs âmes sont placées à part dans cette grande souffrance et torture jusqu’au grand jour du jugement, en vengeance contre les âmes injurieuses à jamais ; ils sont enchainés ici à toujours.
Il en est ainsi pour les âmes qui n’ont pas été justes mais pécheurs, entièrement à leurs crimes ; ils seront avec les criminels comme eux. Leurs âmes ne seront pas détruites au jour du jugement, ni ne se relèveront d’ici.

―    Béni est mon Seigneur, le Seigneur du jugement qui règne pour toujours ! dis-je en bénissant le Dieu de gloire.

HENOC 23

De là j’allai dans un autre lieu vers l’ouest, aux confins de la terre ; j’y vis un feu brûlant qui courait sans cesse, sans interrompre sa course, nuit et jour régulièrement.

―    Qu’est cela qui ne s’arrête jamais ? demandai-je.

―    Ce feu brûlant en direction ouest est la course de tous les luminaires du ciel, dit Raguel, un des saints anges qui m’accompagnait.

HENOC 24

De là je partis à un endroit de la terre où il me montra une chaîne de montagnes de feu qui s’embrasent nuit et jour. Je m’en approchai et vis 7 magnifiques montagnes différentes l’une de l’autre, de belles pierres, le tout magnifique et d’apparence glorieuse : 3 vers l’est enchâssées l’une sur l’autre, 3 vers le sud enchâssées l’une sur l’autre et entre eux de profonds ravins sinueux, chacun distinct de l’autre ; et la 7e montagne est au milieu d’elles. Leurs hauts ressemblent aux sièges d’un trône, encerclés d’arbres odoriférants.

Il est parmi eux un arbre tel que je n’avais encore jamais senti, qui n’est pas comme l’un d’entre eux, ni comme aucun autre ; son parfum est au-delà de toute senteur, ses feuilles, ses bourgeons & son bois ne flétrissent pas, son beau fruit ressemble aux dattes d’un palmier.

―    Quel bel arbre agréable à regarder, avec ses belles feuilles et son fruit délicieux aux yeux !

HENOC 25

―    Que veux-tu savoir Henoc à propos de l’odeur de cet arbre et que demandes-tu ? répondit Michael qui est en charge et un des saints anges respecté qui m’accompagnait.

―    Moi Henoc, je voudrais tout savoir sur cet arbre, lui dis-je.

―    Cette haute montagne que tu as vue, dont le sommet est comme le trône du Seigneur, c’est Son trône où le saint et grandiose Être, le Seigneur de gloire, Roi éternel, s’assiéra quand Il descendra pour visiter la terre avec bienveillance, me répondit-il.
Il n’est permis à aucun mortel de toucher cet arbre à la délicieuse odeur avant le grand jour du jugement, lorsqu’Il fera vengeance et amènera toutes choses à sa consommation finale. Cet arbre sera donné aux justes & aux humbles et son fruit de vie sera donné à l’élite ; il sera transplanté au nord dans le saint lieu du temple du Seigneur Roi éternel. Ils se réjouiront joyeusement et seront heureux lorsqu’ils entreront dans le Sanctuaire sacré. L’odeur sera dans leurs membres et ils vivront une vie aussi longue que celle que tes pères ont vécue sur terre, et aucune peine, détresse ou trouble ou calamité ne les affectera dans leurs jours.

Alors je bénis le Seigneur de gloire et Roi éternel de ce qu’Il a préparé pour les justes, ce qu’Il a créé et promis de leur donner.

HENOC 26

Et de là je partis vers le centre de la terre où je vis un lieu béni prolifique et des branches dont les racines poussent hors d’un arbre démembré. Je vis une montagne sacrée et à l’est, sous la montagne, un ruisseau qui coule vers le sud.

¦Il y a à l’est une autre montagne de même hauteur et au milieu d’elles un ravin profond et étroit où coulait aussi un torrent qui contournait la montagne.

De là à l’ouest, une autre montagne, plus basse que la précédente, de petite hauteur, et entre elles un ravin ; d’autres ravins profonds et stériles étaient aux extrémités de toutes les trois.

Tous les ravins étaient profonds et étroits, de pierres dures, et des arbres y étaient plantés. Je m’émerveillai sur les pierres et sur le ravin ; oui je m’émerveillai beaucoup.

HENOC 27

―    Pour quelle raison cette vallée maudite est au milieu de cette terre bénie et entièrement remplie d’arbres ? dis-je.

―    Cette vallée maudite est pour ceux qui sont accusés jamais ; ici seront rassemblés ensemble ceux qui disent par leurs lèvres des paroles inappropriées contre Dieu et disent des choses dures sur Sa gloire, me dit Uriel, un des saints anges qui m’accompagnait. Ici est le lieu de leur sentence, ici ils seront rassemblés ensemble.
Dans les derniers jours ce sera la scène d’un juste jugement contre eux en présence des justes continuellement pour toujours. Ici, ceux qui ont trouvé grâce béniront le Seigneur de gloire & Roi éternel. Aux jours du jugement contre les précédents, ils Le béniront pour la grâce [leur lot] qu’Il leur a assigné.

À ce moment je bénis le Seigneur de gloire et Lui parlai en mentionnant Sa grandeur selon qu’il convient.

HENOC 28

Je partis vers l’est au centre d’une chaîne de montagnes du désert et je ne vis rien qu’une plaine néanmoins couverte des arbres de cette semence dessus lesquels l’eau coulait de haut en bas. La présence de plusieurs ruisseaux coulant vers nord autant qu’à l’ouest était manifeste ; ici comme partout ailleurs, l’eau et la rosée s’élèvent.

HENOC 29

Je partis dans un autre lieu, éloigné du désert, et approchai l’est de cette chaîne de montagnes. Je vis alors les Arbres de justice, ceux en particulier dont proviennent les parfums d'encens et de myrrhe, et d’autres arbres semblables.

HENOC 30

Et au-dessus de cela, au-dessus d’eux, pas très loin au-dessus de la montagne de l’est, je vis un autre endroit de vallées avec d’incessants ruisseaux et¦un bel arbre ressemblant à un arbre odoriférant comme le pistachier, et à côté de ces vallées ¦un cannelier au parfum délicieux.

Je passai par-dessus cela et approchai à l’est.

HENOC 31

Et je vis d’autres montagnes sur lesquelles il y a des arbres d’où s’écoule comme un nectar nommé sarira [styrax] et galbanum.

Par-dessus cette montagne¦est une autre montagne sur laquelle sont des arbres aloès, et ces arbres sont chargés d’une matière dure comme les amandes. Ce qui est pris de ce fruit est meilleur que tous les arômes de parfum.

HENOC 32

À la suite de ces parfums odoriférants, je regardai vers le nord, par-dessus les montagnes, et vis 7 montagnes couvertes de baumier de qualité et d’arbres aromatiques, du cannelier et du poivre. De là je passai par-dessus les sommets de ces montagnes vers l’est, je passai au-dessus de la Mer Rouge et loin de là je passai par-dessus la noirceur et arrivai au Jardin de justice.

Derrière ces arbres je vis beaucoup de gros et grands arbres qui poussent glorieusement, très beaux & à l’odeur bienfaisante, et l’Arbre du savoir [de la sagesse] qui transmet un grand savoir à ceux qui en mangent. Et il est comme le caroubier, son très beau fruit est comme les grappes de vigne. L’odeur de l’arbre s’exhale et pénètre de loin. Et je dis :

―    Quel bel arbre ! Que son aspect est beau et attirant.

―    C’est l’Arbre du savoir par lequel ton vieux père et ta vieille mère avant toi surent la sagesse après en avoir mangé ; ils reconnurent et comprirent s’être dévêtus et furent conduits hors du jardin, répondit Raphael, le saint ange qui était avec moi.

HENOC 33

De là j’allai aux extrémités de la terre où je vis de grandes bêtes, chacune différente de l’autre, et¦des oiseaux d’aspect différent en beauté et sonorité, et tous distincts les uns des autres.

Et à l’est de ces bêtes, je vis les extrémités de la terre où le ciel repose et aux portiques célestes ouverts. Je vis d’où sortent les étoiles du ciel et comptai les portiques par lesquelles elles passent ; et j’écrivis toutes les sorties de chaque étoile en particulier, conformément à leur nombre ; leurs noms, leurs associations, leurs positions, leurs temps et leurs mois, comme Uriel, le saint ange qui m’accompagnait me montra. Il me montra toutes choses et me les écrit ; il écrit aussi leurs noms, leurs lois et leurs rassemblements.

HENOC 34

De là je partis vers le nord, aux extrémités de la terre, et là aux extrémités de la terre entière je vis un grand & magnifique phénomène :

Là¦au ciel, 3 portiques célestes ouverts et les vents du nord passant par chacun d’eux. Quand l’un [d’eux] souffle, c’est le froid, la grêle, le gel, la neige, la rosée & la pluie. Par un portique le souffle est bienfaisant, mais par les 2 portiques le souffle est violent et apporte l’infortune sur la terre lorsqu’ils soufflent violemment.

HENOC 35

De là je partis vers l’ouest, aux extrémités de la terre, et là je vis 3 portiques ouverts comme¦au nord : les mêmes portiques et les mêmes passages.

HENOC 36

De là je partis vers le sud, aux extrémités de la terre, et là je vis 3 portiques célestes ouverts où passent le vent du sud, la rosée, la pluie et le vent.

De là je partis vers l’est, aux extrémités du ciel, et là je vis à l’est 3 portiques célestes ouverts, et au-dessus d’eux des portiques plus petits. Des étoiles du ciel passent par chacun de ces petits portiques et font leur course vers l’ouest sur la voie qui leur est montrée.

Quand que je vis cela, je bénis le Seigneur de gloire ; je bénis chaque fois Celui a fait ces grandes merveilles glorieuses qui démontrent aux anges et aux âmes humaines la grandeur de Ses travaux, afin qu’ils glorifient Son travail et toute Sa création & qu’ils voient le travail de Sa force et louent le grand travail de Ses mains pour Le bénir à toujours !


-2-  LES GÉANTS

Fragments araméens de Qumram

1Q23 Fragment 1-6

[...200] baudets, 200 ânes, 200...][...200 béliers du] troupeau, 200 boucs, 200 [...bêtes des] champs de tout animal, de toute [espèce d'oiseau...] pour diluer...].

1Q23 Frag.9-14-15

 [...Ils connaissaient les secrets...][...grand ]ché sur la terre...][...et ils tuèrent beaucoup de...][...engendrèrentdes géants [...].

2Q26

[...et ils lavèrent la tablette pour effa[cer...][...et l’eau monta au-dessus de la [tablette...][...et ils enlevèrent la tablette de l'eau, la tablette qui...][...à eux tous...].

4Q203 FRAG.1-13

 [...] Lorsque je me releva, Baraq-el [...][...mon visage encore...][...je me relevai [...].|[...sur eux...][...][...et Mahwa[ai répondit...].|[...ses amis...] Hobabes et A.d.k.w...][...que medonneras-tu pour tuer...].|[...en eux...][...Alors Ohiah dit à Ha[hiah son frère...][...au sommet de la terre et...][...la terre. [...alors...] ils s’agenouillèrent et pleurèrent en face de Henoc...].| [...][...la violencefaite aux hom[mes...] qui furent tués...].| [...][...][...et ton pouvoir [...]. Alors Ohiah [dit] à Hahia[ahson frère...] [...qu’Il punisse mais pas nous,mais Aza[zel] et lui fasse...][...les fils des vigiles, les géants ;qu’aucun de [leurs] bienaimés sera pardonné...][...il nous a emprisonné et t’a capturé...]. |[...àtoiMaha[wai...] les 2 tables...] et la 2e n’a pas été lue jusqu’à maintenant [...].|[...scri[be...][...]. Copiede la 2e tablette de [la] lettre...] par la main de Henoc, le scribe respecté...] etsaint, à Shemihazah et à tous [ses] com[pagnions...]. Vous connaissez qu’aucun […] et vos méfaits et ceux de vos femmes [...], elles et leurs fils et les femmes de leurs fils…] pour vos prostitutions dans le pays. Cela arrivera sur vous…] la corruption dont vous l’avez corrompue. […est monté jusqu'à Raphael. Voici, la destruction […] et ce qui sont dans les déserts, et ce qui sont dans les mers. Et relâche [la] totalité [de…] sur vous du mal. Maintenant alors, détachez vos chaînes qui [vous] retiennent…] et priez [...].| [...ils se prosternèrent devant Henoc…][…alors il lui dit : [...tu n’auras [pas] de paix...].

4Q530 Col.2-3

 [...Concernant la mort de nos âmes...] et tous ses compagnons, [et Oh]ia leur fit savoir ce que lui a dit...]|Gilgamesh...]. Et...] je crains qu’une [sen]tence contre sa vie sera prononcé. Car le Très-Haut a maudit les princes.| Et ils se réjouirent sur lui [...les amis. Il revint et alla...] vers lui. Et deux d’entre eux eurent des rêves.| Le sommeil de leurs yeux s’éloigna d’eux et ils se le[vèrent...][...leur yeux|et vint vers...] leurs rêves. Et il d[it] dans l’assemblée de [ses] amis|les nephilim.][...dans] mon rêve que j’ai eu cette nuit :...]|[...jardiniers et ils arrosaient| [...] de nombreuses [ra]cines sortirent de leur tronc|[...je regardai jusqu’à ce que des langues de feu de| [...toute l’eau, et le feu brûla tout| [...][...]|[...] C’est la fin du rêve.| [...les géants ne pouvaient [pas] trouver d’explication pour e[ux]| [...le rêve..] à Henoc...] scribe distingué pour qu’il interprète|le rêve pour nous. [...][...]. Alors [...]Ohia prit connaissance et dit en face des géants :| J’ai vu quelque chose de merveilleux dans mon rêve cette nuit : Le Maître des cieux descendit sur terre| et des trônes furent érigés et le Très Saint s’as[sit. Une centaine de centaines Le servaient, un millier de milliers|[étaient…] Lui, et [dix mille fois 10,000 de]vant Lui se tenaient. Et voici, des [livre]s furent ouverts et la sentence fut prononcée. La sentence|[…dans un livre] est [écri]te et transcrite par écrit [...car tous les vivants et de chair, et sur|[...]. C’est la fin du rêve. [...][...][...Alors] tous les géants [et les nephilim] furent effrayés| [et] ils convo[quèrent] Mahawai qui vint vers e[ux...] les envoya vers Henoc|[scribe distingué] et ils lui dirent : ― Va [...] aprèslui et conclus pour toi si|tu n’écoutes [pas] sa voix. Dis-lui d’expli[quer et d’inter]préter les rêves et tout le reste [...]|[...][...s’il a une bouche rusée...].Si [...]|encore [...]|sur une tablette la durée des géants...]|comme l’ouragan, et il s’enfuit avec ses mains comme pour un ai[gle...]| la terre et traversa des régions isolées ; le grand désert [...]| et il [v]it Henoc et l’appela et lui dit : ― Un oracle...][...jusqu’ici. Pour une 2e fois, je te supplie pour un oracle [...]|[...tes [pa]roles, ensemble avec tous les nephilim de la terre. S’il retire | des jour[s de] leur [...] alors ils seront ajoutés à...]| [...nous] devons savoir de toi [...]|[...] l’explication qui sont descendus du ciel [...].

4Q530 Frag.2

Le scribe [Hénoc...][...] une copie de la 2e tablette que [Henoc] en[voya...] l’écrit de lapropre main de Henoc le célèbre scribe. [...Au nom du Dieu grand] et saint, à Chemihaza et à tous [ses compagnons...]. Sachez que pas [...] et les choses que vous avez faites, et que vos femmes [...] elles et leurs fils et les femmes de [leurs fils...] par votre dévergondage sur la terre, et il vous est advenu [...et la terre réclame] et se plaint de vous et des actes de vos enfants [...] le mal que vous lui avez fait. [...jusqu'à la venue de Raphael, voyez, la destruction [arrive, un grand déluge, et il anéantira toute vie] et tout ce qui se trouve dans les déserts et dans les mers. Et la signification de l'affaire...] sur vous, à cause du mal. Mais à présent, dégagez-vous des liens qui vous en[chaînent au mal...] et priez.

4Q530 Frag.4

[Sur] quoi Ohia dit à Ha[hia...][...de disparaître] de la terre et...][...la te]rre. Quand...] ils pleurèrent devant [les géants...].

4Q530 Frag.7

[...Cette vision] représente la malédiction et le malheur. Je suis celui qui a confessé...][...le groupe entier de parias que j'irai rejoindre...][...les esprits des t]ués se lamentaient à cause de leurs bourreaux et proclamaient...] afin que nous mourrons ensemble et de marquer la fin de...][...beaucoup et je dormirai ; et le pain...] pour toute habitation, la vision, et aussi...][...entra dans l'assemblée des géants...].

4Q530 Frag.7

[...votre force ...][...sur quoi Ohia [dit] à Hahia...]. Alors il répondit :
― Ce n'est pas pour nous, mais pour Azaz-el, car il a [...][...les enfants des] anges sont des géants et ils ne permettront pas que leurs [êtres chers] soient délaissés. [...nous n'avons] pas perdu courage ; vous êtes forts...].

4Q531 Frag.1

[...Je suis un] géant, et par la force puissante de mon bras et par la grande force qui m'est propre…][...toute] créature mortelle, et je leur ai fait la guerre mais je ne suis pas [...] capable de leur tenir tête, car mes adversaires [...] résident dans [les cie]ux, car ils habitent dans les saints lieux. Et pas...][...ils] sont plus forts que moi. [...est venu de la bête sauvage, et ils [me] surnomment homme sauvage. [...] Alors Ohia lui dit :  ― J'ai été forcé de faire un rêve...] le sommeil de mes yeux [disparut] pour me fit apercevoir une vision. À présent je sais que le...][...gilgamesh...].

4Q531 Frag.2

[…Ils souillèrent...][...ils engendrèrent] des géants et des monstres...][...ils engendrèrent, et alors toute [la terre fut corrompue...][...de son sang et par la main de...] géants] qui ne leur suffisaient pas et...][...et ils cherchaient à dévorer beaucoup de...][...les monstres l'attaquèrent.

4Q531 Frag.3

[...Tout ce que la] terre produisait...][...les grands poissons...][...le ciel avec tout ce qui poussait [...][...les fruits de] la terre et toutes les sortes de céréales et tous les arbres...][...les bêtes sauvages et les reptiles... [to]ut ce qui rampait sur la terre ; et ils observèrent tout...][... to]ute action violente et...][...expression...] mâle et femelle et parmi les humains...].

4Q531 Frag.7

[...Grande peur] s'empara de moi et je tombai face contre terre ; j'entendis sa voix [...][...il vécut parmi les humains mais ne les imita point...].

4Q532 Col. 2 Frag.1-6

[...chair...] to[us...] monstres...] seront...][...ils apparaissaient...] dépourvus de la vraie connaissance...] parce que...][...la terre [devint corrompue...] puissant...][...ils envisageaient [...] des anges sur...][...à la fin il périra et disparaîtra...][...ils furent à l'origine d'une grande corruption sur la [terre...][...cela ne] suffit point à...] ils seront...].

6Q8

[...Ohia et il dit à Mahwai...][...sans trembler : ― Qui t'a montré toute cette vision, [mon] frère ?
[...Barak-el, mon père, était avec moi. [...avant que Mahwai finisse de raconter ce qu'[il avait vu...] [...lui [dit] : ― Ce que j'entends est extraordinaire qu’une femme stérile puisse enfanter...].

6Q8 Frag.2[...3 de ses racines...][tandis que] je [regardais], arrivèrent [...et transportèrent les racines dans] ce jardin, [...toutes...]et pas...].

 

-3-  LES PARABOLES

Deuxième vision de sagesse de Henoc, le fils de Jared, fils de Mahalaleel, fils de Kenan, fils d’Énos, fils de Seth, fils d’Adam.

HENOC 37

Ceci est le commencement des paroles de sagesse par lesquelles j’élève ma voix pour les déclarer à ceux qui habitent sur la terre.

―    Écoutez et voyez ce qui vient en conséquence des paroles sacrées que je déclare aux hommes du temps ancien devant le Seigneur des esprits !
Elles valent plus à ces hommes du temps ancien qu’à ceux qui viennent après, mais nous ne retiendrons pas le commencement de sagesse. Le Seigneur des esprits n’avait jusqu’à présent jamais donné une telle sagesse comme j’ai reçue selon ma disposition et selon le bon plaisir du Seigneur des esprits qui m’a donné le lot de vie éternelle.
Trois paraboles me furent annoncées et j’élève ma voix pour les déclarer à ceux qui habitent sur la terre.

HENOC 38

Première Parabole

―    Lorsque la congrégation des justes apparaîtra, les pécheurs seront jugés pour leurs péchés et chassés de la surface de la terre ; lorsque l’Être juste apparaîtra sous les yeux de l’élite juste dont les travaux sont faits en fonction du Seigneur des esprits, et que la lumière apparaîtra aux justes et à l’élite qui habitent sur la terre ; où donc sera alors la résidence des pécheurs et le lieu de répit de ceux qui ont renié le Seigneur des esprits !
Il aurait mieux valu pour eux ne pas être né.
Lorsque les secrets des justes seront divulgués, les pécheurs seront jugés, et les sans-Dieu chassés de la présence des justes et de l’élite. À partir de ce moment, ceux qui possèdent la terre ne seront plus longtemps exaltés et puissants. Ils ne pourront pas soutenir la face du saint ; car la lumière du Seigneur des esprits se voit sur le visage du saint, du juste et de l’élite. Quand les rois et les puissants périront, ils seront remis aux mains du juste et du saint et personne ne demandera miséricorde au Seigneur des esprits pour eux à leur fin de vie.

HENOC 39

―    Il arrivera en ces jours que l’élite et les enfants sacrés du haut ciel descendront et leur semence deviendra un avec les enfants des hommes.

En ces jours, Henoc reçut les livres du zèle de l’indignation et les livres d’expulsion et d’angoisse. Et le Seigneur des esprits déclara :

―    Qu’aucune grâce ne leur soit pas accordée !

En ces jours une tornade dans une nuée me soulevèrent de la terre et me placèrent à l’extrémité des cieux.

Et j’eus la vision des palais des saints et les lieux de repos des justes.

Mes yeux virent leurs demeures avec Ses justes anges et leurs lieux de repos avec les saints, qui supplient en priant et intercèdent pour les enfants humains ; et la justice ruisselle comme de l’eau devant eux et la grâce comme la rosée sur terre. C’est ainsi qu’ils procèdent pour toujours et à jamais.

À cet endroit mes yeux virent l’Être élu de justice et de foi, & comment la justice prévaut en ses jours ; les justes et les élus seront sans nombre devant lui pour toujours et à jamais ! ¦Sa résidence est sous les ailes du Seigneur des esprits et tous les justes et les élus sont resplendissants de beauté comme des lumières de feu devant lui et leur bouche est entièrement en bénédiction & leurs lèvres glorifient le Nom du Seigneur des esprits. La justice ne faillit jamais devant lui, l’intégrité ne faillit jamais devant lui !

Je désirai habiter là et mon âme languit pour cette résidence. Là a déjà été ma portion ainsi qu’il a été établi devant le Seigneur des esprits pour moi. Pour ces jours je glorifiai et exaltai le Nom du Seigneur des esprits avec bénédictions et louanges, car Il m’avait destiné dans la gloire de la bénédiction selon le bon plaisir du Seigneur des esprits. Mes yeux contemplèrent longtemps cet endroit et je Le bénis et Le glorifiai en disant :

―    Il est béni depuis le commencement et plus encore ! Il n’y a pas de cesse devant Lui. Il sait ce qu’est le monde avant d’être créé et la génération qui se lève après chaque génération. Ceux qui ne dorment pas Te bénissent et se tiennent devant Ta gloire en bénédiction, louange et exaltation, en disant :

― Saint, saint, saint est le Seigneur des esprits qui remplit la terre d’esprits !

Là mes yeux virent tous ceux qui ne dorment pas, comme ils se tiennent devant Lui et Le louangent en disant :

―    Tu es béni et béni est le Nom du Seigneur pour toujours et à jamais !

Et mon visage se changea à tel point que je ne pouvais plus voir.

HENOC (slv) 18

Au milieu des cieux je vis une armée équipée et servant le Seigneur avec les cymbales et les flûtes et des voix incessantes. Je fus enchanté en écoutant cela.

HENOC (slv) 20

Et ces hommes me prirent de là et m’emmenèrent au [6e] ciel où je vis 7 groupes d’ange très lumineux et glorieux, et leur visage plus brillant que les rayons du soleil. Ils sont resplendissants et il n’y a pas de différence dans leurs allures ou manières ou style de vêtement. Et certains de ces anges analysent et arrangent les cycles des étoiles, les cycles du soleil et les changements de la lune, et le bon fonctionnement du monde. Ils arrangeaient aussi les enseignements et instructions, les tons de douceur, les chants et toutes sortes de louanges de gloire.

Ce sont les archanges appointés sur les anges.

Ils [ont la mesure pour] garder assujetties toutes choses vivantes, tant au ciel que sur terre. Ce sont les anges qui sont sur les saisons & les années, et les anges qui sont sur les rivières & la mer, et ceux qui sont sur les fruits de la terre, les anges sur toute herbe [et toute chose qui pousse] qui nourrissent toute chose vivante ; les anges qui écrivent toutes les âmes humaines, leurs vies et toutes leurs actions devant la face du Seigneur.

Au milieu d’eux sont 7 phénix et 7 cherubim et 7 créatures à 6 ailes qui sont comme une voix et chantent [en harmonie] comme une voix ; et il n’est pas possible de décrire leur chant et leur allégresse devant le Seigneur [qui se réjouit en eux], à Son marchepied.

HENOC (slv) 21

Et ces hommes me prirent de là et m’emmenèrent au [7e] ciel, et là je vis une très grande lumière et toutes les armées ardentes des grands archanges et les puissances incorporelles et les seigneuries, les principautés et les pouvoirs ; les cherubim et les seraphim, les trônes et les vigiles, les 10 groupes de nombreux yeux en position lumineuse. J’eus peur et tremblai de frayeur, mais ces hommes me saisirent et me placèrent dans leur milieu et me dirent :

―    N’aie pas peur Henoc, aie bon courage !

Et de loin ils me montrèrent le Seigneur assis sur Son trône très élevé [sur lequel Dieu repose], et toutes les armées célestes s’étant approchées se tinrent sur les 10 marches [aux 10 ciels,au 10e ciel est Dieu] conformément à leur rang et rendirent obéissance au Seigneur. Ils s’étaient ainsi avancés à leurs places dans la joie et la jubilation, et dans une lumière sans fin chantèrent des chants avec des voix douces et basses, Le servant avec gloire.

HENOC 40

Ensuite j’en vis des milliers de milliers, 10,000 fois 10,000 ; une multitude sans nombre ni compte se tient devant le Seigneur des esprits. Je regardai et vis aux 4 côtés du Seigneur des esprits, 4 présences, différentes de ceux qui ne dorment pas, et j’appris leurs noms, car l’ange qui m’accompagnait me fit savoir leurs noms et me montra toutes les choses cachées. Et j’entendis la voix de ces 4 présences lorsqu’ils rendirent gloire devant le Seigneur de gloire. Je demandai à l’ange de paix qui m’accompagnait de me montrer toutes choses cachées :

―  Qui sont ces 4 présences que j’ai vues et ces paroles que j’ai entendues et transcrites ?

Il répondit :

La 1e voix bénit le Seigneur des esprits pour toujours et à jamais, c’est Michaelqui est [avec le] miséricordieux et [l’]endurant. 

La 2e voix bénit l’Être élu et les élus qui s’inclinent au Seigneur des esprits, c’est Raphael qui est investi sur toutes les maladies et blessures des enfants des hommes.

La 3e voix supplie en priant et intercèdent pour ceux qui habitent sur terre dans le Nom du Seigneur des esprits, c’est Gabriel qui est investi sur tous les pouvoirs.

La 4e voix repousse les satans et les interdit de paraître devant le Seigneur des esprits pour accuser ceux qui habitent sur terre, c’est PHanuel qui est investi sur la repentance, et l’espérance de ceux qui héritent la vie éternelle.

Et ce sont les 4 anges du Seigneur des esprits et leurs 4 voix que j’entendis en ces jours.

HENOC 41

Je vis ensuite tous les secrets des cieux : comment le Royaume est divisé et les actions humaines soupesées sur la balance.

Là je vis les sanctuaires de sainteté et de l’élite, et mes yeux virent que tous les pécheurs en sont éloignés et chassés pour avoir renié le Seigneur des esprits ; car ils ne pouvaient pas rester là d’après leur sanction de la part du Seigneur des esprits.

Là mes yeux virent les secrets de l’éclair & du tonnerre et les secrets des vents, comment ils sont divisés pour souffler sur la terre, et les secrets des nuages de rosée, d’où ils proviennent et comment ils saturent la poussière terrestre.

Là je vis des chambres closes hors desquelles les vents sont proportionnés et la chambre de la grêle & des vents, la chambre du brouillard et du nuage qui flotte au-dessus de la terre depuis avant l’éternité.

Je vis les chambres du soleil & de la lune, d’où ils procèdent et d’où ils viennent et leur glorieux retour ; comment l’un est supérieur à l’autre par leur imposant orbite ; comme ils ne dérogent pas leur orbite, n’ajoutant ni n’en retranchant rien et qu’ils gardent l’un envers l’autre une foi perpétuelle engagée par l’alliance. Le soleil part en premier et traverse sa voie d’après l’ordre du Seigneur des esprits ; car puissant est Son nom pour toujours et à jamais !

Vient ensuite la voie cachée et visible de la lune qui, de cet endroit, traverse l’orbite de sa voie nuit et jour. L’un garde une position à l’opposé de l’autre devant le Seigneur des esprits et rendent grâce sans cesser de louanger, car leur louange est pour eux reposant.

Toutefois le soleil change souvent d’une bénédiction à une malédiction et le parcours de la voie de la lune est lumière pour les justes et noirceur pour les pécheurs dans le Nom du Seigneur qui a fait une séparation entre la lumière et la noirceur ; Il a séparé les esprits des hommes et affermit les esprits des justes dans le Nom de Sa justice, et ni ange, ni pouvoir, ne peut différer lorsqu’Il appointe sur eux tous un juge pour qu’il les juge tous devant Lui.

HENOC 42

La sagesse ne trouva pas d’endroit où pouvoir habiter [sur terre], alors une demeure lui fut assignée aux cieux ; la sagesse était venue faire son habitation parmi les enfants humains mais ne trouvant pas d’habitat, la sagesse revint alors à sa place et reprit son siège parmi les anges.

L’injustice sortit de ses chambres pour trouver ceux qu’elle ne cherchait pas et habita avec eux, [ayant été accueillie] comme la pluie au désert, comme la rosée dans une terre assoiffée.

HENOC 43

Et je vis encore les lumières des étoiles du ciel et ¦comment Il les appelle toutes par leurs noms et qu’elles L’écoutent, ¦comment elles sont soupesées dans une équitable balance, conformément à leurs proportions de lumière, la largeur de leurs espacements et le jour de leur apparition & comment leur cycle produit la lumière ; car leur cycle est conforme au nombre des anges et la foi qu’elles gardent l’une envers l’autre.

―    Que sont-elles ? demandai-je à l’ange qui m’accompagnait pour me montrer ce qui est caché.

―    Le Seigneur des esprits t’a montré leur parabole, dit-il. Celles-ci sont les noms des saints qui habitent sur terre et qui croient au Nom du Seigneur des esprits pour toujours et à jamais.

HENOC 44

Je vis aussi un autre phénomène concernant les luminaires ; comment certaines étoiles se lèvent et deviennent lumières sans pouvoir départager leur nouvelle forme.

HENOC 45

Deuxième Parabole

Ceci est la 2e parabole concernant ceux qui dénient la demeure des saints êtres et le Nom du Seigneur des esprits : ils ne monteront pas au ciel et n’iront pas sur terre. Ainsi sera le lot des pécheurs qui dénient le Nom du Seigneur des esprits et qui sont réservés pour le jour de souffrance et d’angoisse.

―    En ce jour, Mon Être élu s’assiéra sur le trône de gloire pour faire un choix parmi leurs prouesses : leurs résidences seront innumérables et leurs âmes se fortifieront en eux lorsqu’ils verront Mes élus et ceux qui ont fait appel à Mon glorieux Nom ! En ce jour, je ferai habiter Mon Être élu parmi eux et Je transformerai le ciel pour en faire une bénédiction éternelle de lumière. Je transformerai la terre pour en faire une bénédiction pour que Mes saints y habitent. Mais les pécheurs et faiseurs de mal n’y poseront pas le pied.
Car Je verrai à satisfaire Mes justes de paix en les faisant habiter devant Moi. Mais il y a avec Moi un jugement imminent contre les pécheurs afin que Je les détruise de la surface de la terre.

HENOC 46

Et là je vis Celui qui a l’entête des jours, Sa tête est blanche comme laine ; et avec Lui un autre être à la ressemblance d’un homme au visage débordant de grâce comme l’un des anges saints.

Je demandai à l’ange qui m’accompagnait de me montrer toutes les choses cachées sur ce Fils d’homme ; qui il est, d’où il vient et pourquoi il accompagne l’Entête des jours.

Et il me dit en réponse :

―    C’est le Fils de l’homme qui a justice, et avec qui demeurent les justes, qui révèle tous les trésors de ce qui est caché. Le Seigneur des esprits l’a choisi parce que son lot a depuis toujours tout surpassé en justice devant le Seigneur des esprits ! Ce Fils de l’homme que tu as vu fera lever les rois et les puissants de leurs couches et les forts de leurs trônes. Il rendra les reins des forts lâches et broiera en poudre les dents des pécheurs. Il rabaissera de leurs trônes de royauté les rois qui ne veulent pas l’exalter ou le louanger, ni reconnaître avec gratitude que la royauté leur a été confiée. Il abaissera la contenance des forts et que la honte les couvre, car la noirceur sera leur habitacle sur leur lit de larves et ils n’auront pas espoir de se relever de leurs lits pour n’avoir pas exalté le Nom du Seigneur des esprits.
Ils sont ceux qui se sont crus maîtres des étoiles du ciel et lèvent leurs mains contre le Plus-Haut pour écraser la terre où ils habitent ; leurs méfaits démontrent l’injustice et toutes leurs méfaits sont injustes ; leur force repose dans leurs richesses et leur croyance en des dieux qu’ils ont fabriqués de leurs mains pour avoir renié le Nom du Seigneur des esprits. Ils seront chassés des lieux de Ses assemblées de croyants qui s’inclinent au Nom du Seigneur des esprits.

HENOC 47

―    En ces jours la prière des justes et le sang des justes de la terre seront montés devant le Seigneur des esprits. En ces jours les êtres saints qui habitent dans les cieux au-dessus s’uniront d’une voix pour supplier et intercéder, louanger & rendre grâce et bénir le Nom du Seigneur des esprits pour le compte du sang du juste ayant été versé pour que la prière du juste ne soit pas vaine devant le Seigneur des esprits et que le jugement s’exécute pour eux, qu’ils n’aient pas à souffrir à toujours.

J’eus la vision de ces jours où l’Ancien des jours s’assied sur le trône de Sa gloire ; le livre des vivants est ouvert devant Lui et toute Son armée céleste autour de Lui aux cieux se tient devant Lui. Les coeurs de sainteté se remplissent de joie à l’approche du nombre des justes et parce que la prière du juste est entendue et le sang du juste réclamé par le Seigneur des esprits.

HENOC 48

J’eux à cet endroit la vision d’une Fontaine de justice, intarissable, et plusieurs fontaines de sagesse autour, dont tous les assoiffés boivent & se remplissent de sagesse et ont leurs habitations avec les justes, l’élite et les saints.

À cette heure, ce Fils d’homme est désigné par son nom en présence du Seigneur des esprits, devant l’Entête des jours. Avant que le soleil et les signes fussent créés, avant que les étoiles du ciel fussent formées, son nom a été nommé devant le Seigneur des esprits ; il sera pour les justes une houlette sur laquelle ils se soutiendront pour ne pas faillir et il sera la lumière des Gentils & l’espoir de ceux dont les coeurs sont troublés. Tous les habitants de la terre se baisseront et plieront les genoux devant lui pour chanter des chants de célébration au Seigneur des esprits. C’est pour cette raison qu’il a été choisi, et caché devant Lui, avant la création du monde et pour toujours. La sagesse du Seigneur des esprits l’a révélé au saint et au juste, car il préserve le lot des justes qui haïssent et méprisent ce monde d’injustice et ont de la haine de tous leurs faits et gestes dans le Nom du Seigneur des esprits. Et ils sont sauvés en Son nom, car Il est le vengeur de leur vie.
En ces jours, les rois terrestres et les puissants qui possèdent la terre auront une basse contenance à cause des méfaits de leurs mains et leurs âmes ne seront pas sauves au jour de leur incombante angoisse :  Je les livrerai aux mains de Mon Élu ! Ils brûleront devant la face du saint comme du foin en flamme et s’écrouleront devant la face du juste comme du plomb fondu et il ne sera trouvé plus aucune trace d’eux !
Il y aura du répit sur la terre au jour de leur affliction ; ils tomberont devant eux pour ne plus se relever, et personne pour les prendre par leurs mains et les relever, car ils ont renié le Seigneur des esprits et Son messie. Le nom du Seigneur des esprits est béni !

HENOC 49

La sagesse se répand comme de l’eau et la gloire ne défaille pas devant Lui pour toujours et à jamais, car Il a force dans tous les secrets de justice et que l’iniquité disparaisse comme une ombre qui ne dure pas ; car l’Être élu se tient devant le Seigneur des esprits pour Sa gloire à toujours à jamais et Son pouvoir sur toutes les générations !
Avec lui habitent l’esprit de sagesse et l’esprit de Celui qui donne connaissance, l’esprit de compréhension et force & l’esprit de ceux qui sommeillent pour le jugement. Il juge les choses secrètes et personne n’est capable de proférer un mensonge devant lui ; car il est [l’]Élu en avant du Seigneur des esprits par Son bon gré !

HENOC 50

En ces jours un changement prendra place au lot des êtres saints élus : la lumière des jours habitera avec eux et l’honneur de la gloire se convertira en sainteté !  Au jour de turbulence, le malveillant se joindra aux pécheurs et la victoire sera pour le juste dans le Nom du Seigneurs des esprits !  Il fera que les autres soient témoins [du jugement] et qu’ils se repentent et renoncent aux méfaits de leurs mains, mais aucun honneur ne les attend dans le Nom du Seigneur des esprits, bien qu’ils soient sauvés par Son nom et que le Seigneur des esprits a compassion d’eux ; car Sa miséricorde est grande et Il est juste dans Son jugement en présence de Sa gloire.  Aucun tord ne subsiste à Son jugement et qui ne se repent pas devant lui mourra. Et par là, comme dit que le Seigneur des esprits :

―    Pas de pitié pour eux !

HENOC 51

En ces jours la terre rendra ceux qui sont précieusement dans son sein et le shéol rendra ce qu’il a reçu & l’enfer rendra ce qu’il doit : Il choisira le juste et le saint parmi eux parce que le jour de leur rédemption est arrivé. Et en ces jours l’Être élu s’assiéra sur Mon trône et tous les mystères de la sagesse jailliront [d’instructions] par sa bouche, car le Seigneur des esprits l’a doté et le glorifie !  En ces jours les montagnes bondiront comme des béliers et les collines sauteront comme des agneaux rassasiés de lait et eux tous deviendront des anges du ciel. Leurs faces seront illuminées de joie parce que l’Être élu est apparu en ces jours ; la terre se réjouira avec le juste qui y habite et l’élite qui y va et vient.

HENOC 52

Après que j’eus toutes les visions de ce qui est caché à cet endroit et ces jours, je fus emporté par un tourbillon qui m’emmena vers l’ouest où¦sont toutes les choses cachées du ciel : une montagne de fer ; une d’or ; une de cuivre ; une d’un métal mou ; une d’argent ; une de plomb. Je questionnai l’ange qui m'accompagnait et dis :

―    Quelles sont ces choses secrètes que j’ai vues ?

―    Toutes ces choses que tu as aperçues servent à l’autorité de Son messie afin qu’il puisse être actif et puissant sur la terre, me dit-il.  Attends un peu et tout ce que le Seigneur des esprits a mis en place, qui est caché, te sera révélé. Et ces montagnes que tu as vues, la montagne de fer, celle de cuivre, celle d’argent, celle d’or, celle de métal mou et celle de plomb ; elles seront toutes comme un nid d’abeille devant une flamme en présence de l’Être élu, comme une chute d’eau par-dessus ces montagnes, sans force à ses pieds.

Il arrivera en ces jours que personne ne sera sauvé soit par l’or ou l’argent, ni personne ne pouvant s’échapper, dit cet ange de paix. Il n’y aura plus de fer de combat, ni de vêtement en cotte de maille. Le bronze ne sera plus utilisé et l’étain ne sera plus utilisé et apprécié, et le plomb ne sera plus recherché. Toutes ces choses seront dépossédées et détruites de la surface de la terre quand l’Être élu apparaîtra en face du Seigneur des esprits.

HENOC 53

Là mes yeux virent une vallée ayant des cavités larges et profondes, et tous ceux qui habitent sur la terre, sur mer et sur les îles lui apportent des dons, présents et offrandes de considération, et pourtant cette vallée profonde ne se remplit pas entièrement, car leurs mains commettent des crimes comme les pécheurs qu’ils sont, qui dévorent outrageusement tous les biens [de justice]. Comme pour les pécheurs, ils périront en face du Seigneur des esprits et seront soustraits de la surface de Sa terre, continuellement, pour toujours et à jamais. Et, je vis les anges du châtiment qui habitent là préparer tous les instruments de satan. J’interrogeai l’ange de paix qui était avec moi :

―    Pour qui préparent-ils ces instruments ?

―    Ce sont pour les rois et les puissants de la terre, avec lesquels ils seront détruits, me dit-il.  Après cela l’Élu de justice fera paraitre la maison de son assemblée, car ils ne seront plus du tout entravés pour le Nom du Seigneur des esprits, car devant Sa justice, ces montagnes ne seront pas aussi fermes que la terre et les collines seront comme une fontaine d’eau ; alors les justes auront du répit de l’oppression des pécheurs.

HENOC 54

Je regardai alentour dans un autre côté [de la terre] et vis une profonde vallée de feu brûlant où ils emmènent des rois et des puissants pour les mettre dans cette profonde vallée. Et mes yeux virent les instruments qu’ils avaient faits, des chaines de fer d’un poids démesuré.

Alors j’interrogeai l’ange de paix qui était avec moi :

―    Pour qui sont préparent-ils ces instruments de chaines ?

―    Ce sont pour les armées d’Azaz-el, avec lesquels ils les prendront pour les jeter dans l’abysse de l’absolue condamnation, et recouvrir leurs mâchoires [entrées] de pierres pointues, comme le Seigneur des esprits l’a commandé.
En ce jour, Michael, Gabriel, Raphael & Phanuel se saisiront d’eux pour les jeter dans la fournaise ardente le jour même, afin que le Seigneur des esprits prenne vengeance sur eux pour leurs crimes, étant devenus assujettis à satan et trompant ceux qui habitent sur la terre.
En ces jours viendra le châtiment du Seigneur des esprits ; toutes les chambres d’eau au-dessus les cieux seront ouvertes, les fontaines sous les cieux et sous la terre, et toutes les eaux seront réunies ensemble : l’eau au-dessus des cieux étant masculine et l’eau sous la terre féminine. Tous ceux qui habitent sur terre et ceux qui habitent sous les extrémités du ciel seront détruits. Ils comprendront leurs crimes commis sur la terre et à cause de cela seront détruits.

HENOC 55

Après cela, l’Entête des jours se repentit et dit :

―    En vain ai-je détruit tout ce qui habite sur la terre !

Et par son grand Nom Il jura :

―    Dès maintenant je n’agirai plus ainsi contre tout ce qui habite sur la terre mais je placerai un signe aux cieux qui sera une promesse de bonne volonté entre Moi et eux à toujours, aussi longtemps que le ciel est au-dessus de la terre.
Mais Je ferais en sorte que Ma colère et Mon châtiment restent sur eux, jusqu’au jour de tribulation et de souffrance où Je les saisirai par la main des anges suivant Mon ordre ! dit Dieu, Seigneur des esprits.
Vous rois et puissants qui habitez sur terre ! Vous verrez Mon Être élu alors qu’il s’assit sur le Trône de gloire et juge Azaz-el et tous ses complices & toutes ses armées au Nom du Seigneur des esprits !

HENOC 56

Je vis là les armées des anges du châtiment partir avec des malédictions et des chaines de fer et de bronze.

Alors j’interrogeai l’ange de paix qui était avec moi :

―    Vers qui ces anges avec les malédictions vont-ils ?

―    Chacun va vers son élite et ses bien-aimés afin qu’ils puissent être jetés dans la faille de l’abysse de la vallée. Et quand cette vallée sera remplie de leurs élus et bien-aimés & que les jours de leur vie arrivent à leur fin, à partir de ce moment-là les jours de leur état d’égarement ne seront plus calculés.
En ces jours, les anges retourneront à l’est et se jetteront sur les rois des parthes et des mèdes pour les perturber et provoquer en eux un esprit d’instabilité qui les agitera de leurs trônes comme des lions, comme des loups voraces parmi leurs troupeaux, et rompre avec leurs lieux de repos. Ils marcheront et écraseront sous leur pied le pays de ses élus ; ils feront devant eux un chemin de terre battue dans le pays de ses élus. Mais la ville de Ma justice sera un obstacle à leurs chevaux. Alors ils commenceront à se battre entre eux et leur main droite sera forte contre eux-mêmes ; un homme ne reconnaîtra pas son frère, ni un fils son père ou sa mère, jusqu’à ce que le nombre des corps de leur massacre soit au-delà du calcul et que leur châtiment n’ait pas de répit.
En ces jours, le shéol ouvrira ses mâchoires ; ils y seront avalés et leur destruction sera à terme. Le shéol dévorera les pécheurs en présence de l’élite.

HENOC 57

Je vis ensuite une armée de chariots conduits par des humains et qui venaient sur les ailes des vents d’est, d’ouest et du sud. Ce tumulte s’effectua en un jour et le bruit de leurs chariots fut entendu d’une extrémité à l’autre du ciel et perçu par les saints du ciel : les piliers de la terre bougèrent de leur place et tous s’abaissèrent pour adorer le Seigneur des esprits.

Ceci est la fin de la 2e parabole.

HENOC 58

Troisième Parabole

Je vais maintenant déclarer la 3e parabole concernant les justes et l’élite.

―    Bénis êtes-vous, justes élus, car glorieux sera votre lot !

Les justes seront dans la lumière du soleil et l’élite dans la lumineuse vie éternelle ; les jours de leur vie n’auront pas de terme et les jours des saints seront sans nombre pour qui recherche la lumière et trouve la justice auprès du Seigneur des esprits. Paix pour les justes dans le Nom du Seigneur de l’univers.

Ensuite il sera dit aux saints de rechercher dans les secrets de la justice céleste, l’héritage de la foi ; car il est devenu aussi lumineux que le soleil sur la terre après que l’obscur soit passé : il y aura sans cesse de la lumière quand ils entreront dans l’innumérable des jours lorsque la noirceur antérieure sera détruite. La lumière sera rétablie devant le Seigneur des esprits, la lumière de justice sera rétablie à jamais devant le Seigneur des esprits.

HENOC 59

En ces jours mes yeux aperçurent les secrets des éclairs et des luminaires, & leurs jugements qu’ils exécutent lorsqu’ils éclairent pour une bénédiction ou pour une malédiction, selon la volonté du Seigneur des esprits.

Là je vis les secrets du tonnerre lorsqu’il résonne au-dessus du ciel où son grondement est entendu ; je vis comment le grondement du tonnerre dessert une bénédiction de bienfaisance ou une malédiction sur les habitations terrestres, devant le Seigneur des esprits.

Après cela tous les secrets des luminaires & des éclairs me furent montrés lorsqu’ils éclairent pour donner une bénédiction et satisfaire la terre[assoiffée].

HENOC 60

En l’An 500, 7e mois, le 14 du mois de la vie de Henoc.

Dans cette parabole je vis le ciel des cieux trembler d’un puissant tremblement de terre et que l’armée du Plus-Haut, 1,000 milliers et 10,000 fois 10,000 anges furent jetés dans une extrême inquiétude.

L’Entête des jours s’assit sur le Trône de Sa gloire et les anges et justes se tenaient autour de Lui. Un tremblement me saisit et la peur me couvrit ; mes reins lâchèrent et tout mon être s’affaissa et tomba sur ma face. Alors Michael envoyé un autre ange parmi les saints qui me releva et mon esprit revint, car j’étais incapable de supporter la vue de cette armée à sa commotion et tremblement céleste. Alors Michael me dit :

―    À la vue de quoi es-tu aussi inquiet ! Ce jour est le dernier jour de Sa miséricorde, car Il a été miséricordieux et endurant envers ceux qui habitent la terre. Mais le jour du pouvoir du châtiment, du jugement que le Seigneur des esprits a préparé est venu contre ceux qui ne servent pas la justice de la Loi, contre ceux qui dénient le juste jugement, et contre ceux qui prononcent Son Nom en vain. Ce jour est la préparation d’une alliance avec l’élite mais une inquisition contre les pécheurs.
En ce jour 2 prodigues se départageront les fontaines des eaux & profondeurs de l’océan où habite un monstre féminin nommé Leviathan et un désert usé appelé Dendain que le [monstre] masculin nommé Behemoth occupe de sa poitrine, situé à l’est du jardin où l’élite & le juste habitent et où mon grand-père fut pris, le 7e après Adam le 1er humain créé du Seigneur des esprits.

J’implorai cet autre ange de me montrer la puissance de ces prodigues, comment ils se sont départagés en [certain] un jour, l’un dans la profondeur de la mer et l’autre dans la péninsule du désert. Et il dit :

―    Pourquoi cherches-tu, fils d’homme, à en connaitre le secret ?

Et l’ange de paix qui était avec moi me dit :

―    Ces deux monstres sont préparés pour alimenter conformément à la grandeur de Dieu, mais que le châtiment du Seigneur des esprits soit cause de lamentation au meurtre des fils & leurs mères et des enfants & leurs pères. Que le châtiment du Seigneur des esprits soit sur eux et qu’il y reste afin que le châtiment du Seigneur des esprits ne vienne pas en vain sur eux ; qu’ensuite le jugement prenne place conformément à Sa miséricorde et Sa patience.

Et l’autre ange qui avançait avec moi, me parla et me montra ce qui est caché, du début à la fin, dans la hauteur céleste, dans la profondeur sous terre, aux extrémités du ciel et à la fondation céleste, et dans les chambre des vents.

Comment les esprits sont divisés et quand la pesée se fait, comment les esprits sont calculés d’après le pouvoir spirituel de chacun ; quel est le pouvoir des intensités de la lune et quand son pouvoir est en justice, et comment les étoiles sont divisées d’après leurs noms et éloignements respectifs ainsi que les tonnerres, d’après les endroits où ils tombent, et toutes les divisions faites parmi les luminaires afin qu’ils puissent éclairer et que leur armée puisse obéir d’un trait.

Le tonnerre a des moments de répit où il doit attendre pour répercuter ; car le tonnerre et la foudre sont inséparables, même si pas un et indivise, ils vont ensemble par l’esprit sans se séparer. Et lorsque la foudre éclaire, le tonnerre complète son bruit suivant l’esprit qui force une pause à l’écho pour une partition égale entre eux. Car le trésor de leurs répercussions est comme le sable et chacune de leurs répercussions est tenue en bride et retenue, par le pouvoir de l’esprit, et projetée d’après le nombre des quarts de la terre.

L’esprit masculin et fort de l’océan le retient d’une bride d’après la puissance de son pouvoir pour le faire avancer et se disperser de la même manière au milieu de toutes les montagnes de la terre.

Le spirituel du givre est son propre ange et le spirituel de grêle est un ange de bonté.

L’esprit de neige, qu’il laisse aller d’après sa force, a un esprit particulier et ce qui s’en dégage est comme une fumée dont le nom est gel.

L’esprit d’humidité est son propre ange et ne s’unit pas avec eux dans leurs chambres mais il a une chambre particulière ; car son parcourt est en clarté, en lumière, en noirceur, en hiver & en été, et sa chambre est lumineuse.

L’esprit de rosée a son habitat aux extrémités du ciel et est connecté aux chambres de pluie. Son parcourt est en hiver et en été, et ses nuages et les nuages d’humidité sont connectés, l’un donnant à l’autre.

Quant à l’esprit de pluie qui sort de sa chambre, les anges viennent et ouvrent la chambre pour le conduire dehors pour qu’elle se diffuse sur toute la terre et s’unisse le plus souvent avec l’eau de la terre. Car les eaux sont pour ceux qui habitent sur terre, elles sont nourriture pour la terre de la part du Plus-Haut qui est au ciel, aussi il y a une mesure de pluie que les anges prennent en charge.

Et toutes ces choses, je les ai vues vis-à-vis du jardin de justice.

HENOC 61

En ces jours je vis que de longues cordes furent données à ces anges qui prirent leurs ailes et partirent vers le nord. Et je questionnai l’ange en disant :

―    Pourquoi sont-ils partis avec ces cordes ?

―    Ils sont partis pour mesurer, me dit-il.

L’ange qui m'accompagnait me dit :

―    Ils vont apporter aux justes les mesures de justice et les cordes de justice afin qu’ils puissent rester eux-mêmes dans le Nom du Seigneur des esprits pour toujours et à jamais. L’élu commencera à habiter avec l’élu et ces mesures vont être données à la foi pour redresser la droiture. Ces mesures révèleront tout ce qui est caché dans les profondeurs de la terre pour que ceux qui ont été détruits par le désert, qui ont été dévorés par le poisson de l’océan et par les bêtes reviennent et restent eux-mêmes le jour de l’être Élu. Car personne ne sera détruit en présence du Seigneur des esprits, ni ne pourra être détruit.
Et tous les pouvoirs qui habitent au-dessus dans le ciel reçurent un commandement : Une voix et Une lumière comme du feu ! Et ils bénirent, exaltèrent et glorifièrent avec sagesse par-dessous tout cet Unique et se montrèrent sages en parole et en esprit de vie.
Et le Seigneur des esprits plaça l’être Élu sur le Trône de gloire pour qu’il examine tous les travaux de sainteté dans le ciel et pèse leurs faits sur la balance. Et quand Il élèvera Sa contenance jusqu’à examiner leurs voies secrètes d’après le Nom du Seigneur des esprits et leur circuit d’après la voie du juste jugement du Plus-Haut Dieu, tous parleront alors d’Une seule voix et béniront, glorifieront, exalteront et louangeront le Nom du Seigneur des esprits !
Il en appellera à toute l’armée des cieux et à tous les saints d’en haut, et l’armée de Dieu, les cherubim, seraphim & ophanim, et tous les anges de pouvoir, tous les anges des principautés et l’être Élu, et les autres pouvoirs sur terre, au-dessus des eaux, en ce jour. Ils élèveront Une voix et béniront & glorifieront dans l’esprit de foi et dans l’esprit de sagesse et de patience, dans l’esprit de miséricorde, dans l’esprit de jugement et de paix, dans l’esprit de bienveillance, et tous diront d’Une voix :  Il est béni et le Nom du Seigneur des esprits est béni pour toujours et à jamais !
Tous ceux qui ne dorment pas en haut au ciel Le béniront, toute l’élite qui habite dans le jardin de vie et tout esprit de lumière qui est capable de bénir, glorifier, d’exalter et de louer Ton Nom saint, et toute chair qui est sans mesure glorifiera et bénira Ton Nom saint pour toujours et à jamais ! Car grande est la grâce du Seigneur des esprits, car Il est endurant, et Son oeuvre entière et toute l’étendue de Son oeuvre Il les a révélés au juste et à l’élite dans le Nom du Seigneur des esprits.

HENOC 62

Le Seigneur ordonnait aux rois, aux puissants et exaltés, à ceux qui habitent sur terre :

―    Que vos yeux s’ouvrent et vos cornes se lèvent si vous pouvez reconnaitre l’être Élu !

Le Seigneur des esprits l’assit sur le Trône de Sa gloire ; l’esprit de justice fut versé sur lui et la parole de Sa bouche frappa entièrement les pécheurs, et tous les injustes furent détruits devant Sa face.

Tous les rois, les puissants et exaltés, et ceux qui possèdent la terre se lèveront en ce jour et ils reconnaitront Celui qui s’assit sur le Trône de Sa gloire et verront comment le jugement fait justice devant Lui et qu’aucun mensonge n’est dit devant Lui.

La souffrance alors viendra sur eux comme sur une femme en travail dont l’accouchement est pénible et qu’elle souffre à faire sortir son enfant par l’ouverture du ventre. Une part d’entre eux regarderont l’autre et seront terrifiés.

Car leur contenance tombera et la douleur les saisira quand ils verront ce Fils de l’homme assis sur le Trône de Sa gloire. Alors les rois, les puissants et tous ceux qui possèdent la terre glorifieront et béniront Celui qui gouverne sur tout, qui était caché.

Car le Fils de l’homme est caché depuis le commencement ; Sa présence est préservée et révélée à l’élite par la puissance du Plus-Haut. La sainteté et l’élection seront semées dans la congrégation et toute l’élite se tiendra en ce jour devant Lui.

Tous les rois, les puissants et exaltés, et ceux qui gouvernent sur terre tomberont devant Lui sur leurs faces en Le vénérant ; ils placeront leur espoir sur ce Fils de l’homme et Le prieront en Lui sollicitant sa grâce.

Néanmoins le Seigneur des esprits les pressera pour qu’ils sortent de Sa présence et que leurs faces soient couvertes de honte et que l’obscurité s’accumule sur leurs faces.

Les anges du châtiment les prendront en charge pour exécuter vengeance sur eux, pour avoir oppressé Ses enfants et Son élite. Ils seront en spectacle pour les justes et Son élite qui se réjouiront sur eux parce que la colère du Seigneur des esprits restera sur eux et que Son épée s’enivrera d’eux.

En ce jour les justes et l’élite seront sauvés et ils ne verront plus jamais la face des pécheurs et des injustes. Le Seigneur des esprits demeurera sur eux et ils mangeront, se coucheront et se lèveront avec ce Fils de l’homme pour toujours et à jamais. Les justes et l’élite se seront relevés de la terre et auront cessé d’être de moindre contenance, car ils seront habillés du vêtement de gloire. Et ce seront vos habits, les habits de vie devant le Seigneur des esprits, et vos vêtements ne s’useront pas, ni votre gloire disparaître devant le Seigneur des esprits.

HENOC 63

En ces jours les rois et les puissants qui possèdent la terre imploreront les anges du châtiment à qui ils sont livrés pour leur demander un peu de répit afin qu’ils puissent s’abaisser devant le Seigneur des esprits pour le vénérer et confesser leurs péchés devant Lui.

Ils béniront et glorifieront le Seigneur des esprits et diront :

―    Béni est le Seigneur des esprits, le Seigneur des rois, le Seigneur des puissants et le Seigneur des gouverneurs, le Seigneur de gloire et Seigneur de sagesse devant qui rien n’est secret ! Ton pouvoir est d’âge en âge et Ta gloire pour toujours et à jamais ! Profonds et innumérables sont Tes secrets et Ta justice est au-dessus de tout calcul. Nous reconnaissons maintenant devoir Te glorifier et Te bénir, Seigneur des rois sur tous les rois !
Puissions-nous avoir du répit pour Te glorifier, Te remercier et confesser notre foi devant Sa gloire ! Nous aspirons maintenant à un peu de répit mais n’en trouvons pas ; nous n’en obtenons pas parce que nous nous sommes détournés.
La lumière a disparu devant nous et l’obscurité est toujours notre habitat et à jamais, car nous n’avons pas cru en Lui, ni glorifié le Nom du Seigneur des esprits, ni notre Seigneur, mais notre assurance était dans le sceptre de notre royauté et notre gloire. Il ne nous sauve pas au jour de notre souffrante épreuve et nous ne trouvons pas de répit pour confesser avec foi que notre Seigneur est véritable dans tous Ses travaux et dans Ses jugements de justice, et Il ne fait pas d’égard de personne dans Ses jugements. Nous passerons outre de Sa face à cause de nos méfaits et tous nos péchés sont comptés au jugement.

Ils se diront à eux-mêmes :

―    Nos âmes se sont satisfaites des gains de l’injustice et cela nous prévaut de descendre dans la douleur de la flamme du shéol.

Puis leur contenance sera comble de noirceur devant le Fils de l’homme lorsqu’ils seront bannis de Sa présence, et l’épée restera parmi eux devant Sa face.

Ainsi parle le Seigneur des esprits :

―    C’est le décret du jugement contre les rois, contre les puissants et exaltés, et ceux qui possèdent la terre devant le Seigneur des esprits !

HENOC 64

Je vis aussi d’autres formes dans ce lieu du secret et j’entendis la voix d’un ange qui dit :

―    Ceux-là sont les anges qui sont descendus vers la terre et ont révélé ce qui était caché aux enfants des humains pour séduire les enfants des humains à commettre le péché.

HENOC 65

Aux jours de Noah.

En ces jours Noah vit que la terre s’immergeait et sa destruction approcher. Il se leva de là pour aller aux extrémités de la terre et appela son arrière-grand-père Henoc.

À trois reprises Noah dit d’une voix ardente :

―    Entends-moi, entends-moi, entends-moi ! Dis-moi ce qui arrive à la terre, pourquoi la terre est ainsi fatiguée et secouée ? Que je ne périsse pas avec elle !

Il y eut une grande agitation sur terre et une voix se fit entendue du ciel. Je tombai sur ma face. Mon arrière-grand-père Henoc vint se tenir près de moi et me dit :

―    Pourquoi m’as-tu appelé avec une voix si ardente et amère ! Un ordre est sorti de la présence du Seigneur contre ceux qui habitent sur terre pour que leur fin vienne, car tous connaissent les secrets des anges et toute la violence des satans, tout leur pouvoir caché : le pouvoir de ceux qui pratiquent la sorcellerie, le pouvoir des enchantements, le pouvoir de ceux qui font des images moulées de la terre entière et comment l’argent est produit de la poussière terrestre, comment le métal mou se tire de la terre. Vu que le plomb et l’étain ne sont pas produits par la terre mais c’est une fontaine qui les produit et où un ange s’y tient et qui est un ange d’importance.

Puis mon arrière-grand-père me prit par sa main et me souleva en me disant :

―    Va, car j’ai demandé au Seigneur des esprits ce qui touche cette convulsion sur la terre, et Il m’a dit : ― À cause de leur injustice, leur jugement est décidé et ne sera plus rappelé devant Moi ; car ils ont investigué pendant des mois et su que la terre et ceux qui y habitent vont être détruits. Pour cela il n’y aura aucun endroit où se refugier pour ceux qui sont condamnés, car ils leur ont montré ce qui était caché !
Mais pour toi mon fils, le Seigneur des esprits sait que tu es pur et sans faute du reproche de ces secrets. Il a destiné ton nom parmi la sainteté et Il te préservera de ceux qui habitent sur terre, car Il a destiné ta semence juste pour la royauté et les grands honneurs ; de ta semence sortira une fontaine de justice et de sainteté sans nombre à jamais.

HENOC 66

Après cela il me montra les anges du châtiment prêts à venir relâcher toutes les puissances des eaux qui sont sous la terre afin d’amener le jugement de la destruction sur tous ceux qui vivent et habitent sur terre. Le Seigneur des esprits donna ordre aux anges de s’avancer mais de ne pas encore lever leurs mains et d’attendre les anges des puissances des eaux.

Et je sortis alors de la présence de Henoc.

HENOC 67

En ces jours la parole de Dieu vint vers moi et Il me dit :

―    Noah, ton lot est monté vers Moi, un lot sans reproche, un lot d’amour et droit. Les anges vont faire une construction de bois et lorsqu’ils auront complété leur travail Je placerai Ma main dessus pour la préserver et qu’il en sorte un germe de vie pour que la terre ne reste pas sans habitant après le changement qu’elle va subir.
Je vais attacher ta semence devant Moi pour toujours et à jamais & Je disperserai ceux qui habitent avec toi sur la surface de la terre pour ne pas qu’ils se détournent mais soient bénis en se multipliant sur la terre dans le Nom du Seigneur !

Il emprisonnera ces anges qui ont montré l’injustice dans cette vallée brûlante que mon arrière-grand-père Henoc m’avait montrée à l’ouest parmi les montagnes d’or et argent et fer et métal mou et étain. Lorsque je regardai cette vallée, il y eut une grande convulsion et un gonflement des eaux qui s’agitaient et du métal mou brûlant ; et quand tout prit place, à l’endroit de la convulsion il se produit une odeur de sulfure en rapport à ces eaux et à cette vallée où les anges qui ont séduit brûlaient là continuellement sous terre.

Des torrents de feu passent à travers les vallées de cette région où ces anges étaient sanctionnés pour avoir égaré ceux qui habitent sur terre.

En ces jours ces eaux serviront aux rois, aux puissants et exaltés, et à ceux qui habitent la terre pour guérir le corps de la punition de l’esprit, afin qu’ils soient punis dans leur corps. Bien qu’ils perçoivent chaque jour leur punition, ils ne croient encore pas en Son Nom ; car dans leur esprit plein de convoitise, ils ont dénié le Seigneur des esprits. Et en proportion de la sévérité de la brûlure de leurs corps, un changement progressif prendra place dans leur esprit pour toujours et à jamais et il n’y en aura aucun pour dire un mensonge devant le Seigneur des esprits. Le jugement viendra sur eux parce qu’ils croient en la convoitise de leur corps et ont dénié l’Esprit du Seigneur.

En ces jours ces mêmes eaux subiront un changement pour les anges sanctionnés dans ces eaux, ces sources d’eau changeront leur température. Et si les anges s’élèvent, ces sources d’eau changeront pour devenir froide. Et j’entendis Michael répondre et dire :

―    Le jugement par lequel ces anges sont jugés est un témoignage envers les rois, les puissants et ceux qui possèdent la terre ; car ces eaux du jugement servent à la guérison du corps des rois contre la convoitise de leur corps. Néanmoins ils ne verront et ne croiront pas que ces eaux se changeront et deviendront un feu qui brûle à toujours.

HENOC 68

Par la suite mon arrière-grand-père Henoc me donna les signes de tous les secrets et les paraboles qui lui ont été données et qu’il mit pour moi dans des mots, dans un livre ; le livre des paraboles.

En ces jours Michael répondit et dit à Raphael :

―    La portée de la puissance spirituelle me provoque quant à la sévérité du jugement des secrets, le jugement contre les anges. Qui peut endurer la sévérité de ce jugement qui est passé sans être confondu !
Qui est celui dont le coeur n’en est pas ému, dont les reins ne sont pas troublés par cet édit de justice passé contre eux et contre ceux qu’ils ont égarés ! dit encore Michael à Raphael.

Tandis qu’il se tenait devant le Seigneur des esprits, Michael dit aussi à Raphael :

―    Je ne prendrais pas leur partie sous l’oeil du Seigneur, car le Seigneur des esprits est offensé contre eux pour avoir agi comme s’ils avaient été le Seigneur. Aussi tout ce qui est caché viendra toujours contre eux à jamais ; car ni ange, ni humain, n’aura sa part mais ils subiront seuls leur jugement à jamais.

HENOC 69

À la suite de ce jugement, ils inspireront en eux la crainte et la colère pour avoir montré cela à ceux qui habitent la terre. Voici les noms de ces anges ; ce sont leurs noms : 1. Shemjaza. 2.Arestiqifa. 3.Armen. 4.Kokabi-el. 5.Turel. 6.   Rami-el. 7.   Dan-el. 8.   Nuqa-el. 9.   Baraq-el. 10. Azaz-el. 11. Armers. 12. Batarjal. 13. Basasa-el.  14. Anan-el. 15. Turjal. 16. Simapisi-el. 17. Jetar-el. 18. Tuma-el. 19. Tar-el. 20.Ruma-el.  21.Izeze-el.

Ce sont les chefs de leurs anges et les noms de leurs chefs de 100, de 50 et de 10 : Le 1er du nom de Jequn est celui qui a égaré tous les enfants des anges en les faisant descendre sur terre par les filles des humains.

Le 2e appelé d’Asbe-el [Kesabel] a dispensé des mauvais conseils aux enfants des saints anges et les a égaré jusqu’au point de souiller leurs corps avec les filles des humains.

Le 3e appelé Gadre-el est celui qui a égaré Ève et enseigné tous les coups mortels aux enfants humains; il a révélé aux fils des humains les armes mortels et la côte de maille, le bouclier, l’épée du combat et toutes les armes mortelles aux humains ; dès cette heure et toujours, ils ont avancé contre ceux qui habitent la terre de par sa main.

Le 4e appelé Penemue a enseigné les secrets d’amertume et de douceur aux enfants humains et leur montra leur application ; il instruit aux hommes à écrire avec l’encre et le papier, et depuis beaucoup ont péchés d’éternité en éternité & jusqu’à ce jour ; car les hommes ne sont pas créés à cette fin que de confirmer leur bonne foi par le moyen de l’encre et du papier.

Car l’homme fut créé exactement comme les anges à la condition qu’il se garde dans la pureté et la droiture, même la mort qui détruit tout ne l’affectait pas ; mais par cette connaissance ils périssent et se consument par cette capacité.

Le 5e appelé Kasdeja [Kasyade] a enseigné les frappes des esprits malveillants et des démons aux enfants humains, les frappes contre l’embryon et le bébé pour faire mourir, les frappes de l’âme, les morsures de serpent et les frappes qui tombent à midi du fils du serpent nommé Tabat.

C’est ici le nombre de Kesbe-el qui était vu en tête du serment des saints êtres nommé Beqa. Lorsqu’il habitait en gloire au-dessus, il demanda à Michael de lui montrer le nom caché afin qu’ils puissent l’invoquer dans le serment et que ceux qui révèlent tout le caché puissent faire trembler les enfants humains devant ce nom et serment.

C’est ici le pouvoir du serment Akae, ce très puissant serment placé dans la main de Michael, dont les secrets de ce serment ont solidement formés les cieux :

-  Par ce serment les cieux furent suspendus avant que le monde fut à jamais créé !

-  Par lui la terre fut fondée sur l’eau et les cavités secrètes des montagnes font sortir de belles eaux depuis la création du monde jusqu’en éternité !

-  Par ce serment la mer fut créée et Il étendit le sable comme fondation contre le cours colérique et qu’elle n’ose pas dépasser depuis la création du monde jusqu’en éternité !

-  Par ce serment les abîmes sont attachés pour rester et ne pas bouger de leur place d’éternité en éternité !

-  Par ce serment le soleil et la lune complètent leur parcours sans dévier leur voie, prescrite pour eux d’éternité en éternité !

-  Par ce serment les étoiles complètent leur parcours et Ils les appellent par leurs noms et elles Lui répondent d’éternité en éternité !

-  Et de la même manière les esprits d’eau, des vents et tous les zéphires, et les voies de tous les groupes spirituels !

-  Par lui les voies du tonnerre et de la lumière des luminaires sont préservées !

-  Par lui les chambres de grêle, du givre, les chambres d’humidité et les chambres de pluie et rosée sont préservées !

Et tous croient et rendent grâce en face du Seigneur des esprits par la gloire de tout leur pouvoir et sans autre nourriture que des louanges : toujours ils remercient, glorifient et exaltent le Nom du Seigneur des esprits à jamais. Ce serment est puissant sur eux et par lui ils sont préservés et leurs voies sont préservées et leur parcourt n’est pas détruit.

Il y a une grande joie parmi eux et ils bénissent, glorifient et exaltent parce que le nom du Fils de l’homme leur a été révélé et qu’il est assis sur le Trône de Sa gloire et que la somme du jugement est assignée à lui, le Fils de l’homme ; car Il fera disparaître les pécheurs avec ceux qui ont égaré le monde, et ils seront détruits de la surface de la terre. Ils seront liés avec des chaînes et prisonniers de leur complot destructeur, et tous leurs méfaits disparaitront de la surface de la terre.

À partir de ce moment il n’y aura plus rien de corruptible, car le Fils de l’homme est apparu et s’assit sur le Trône de Sa gloire ! Tout mal qui passera devant Sa face s’enfuira, car la parole du Fils de l’homme sera en force devant le Seigneur des esprits !

Ceci est la 3e parabole de Henoc.

HENOC 70

Henoc au ciel.

Il arrivera après cela que Son nom sera porté en-haut vers le Seigneur des esprits par le Fils de l’homme durant sa vie parmi ceux qui habitent la terre. Il sera porté en-haut par les chariots de l’esprit et le nom sortira du milieu d’eux.

Dès ce jour je ne fus plus compté parmi eux, car Il me plaça entre 2 vents [esprits], le nord et l’ouest, où les anges prirent les cordes pour me mesurer le lieu pour les élus et les justes. Là je vis les premiers pères et les justes qui habitent ce lieu depuis le commencement.

HENOC 71

Et l’Esprit transposa Henoc dans le ciel des cieux.

Il arriva par la suite que mon esprit fut caché et s’éleva dans les cieux où je vis les fils des anges saints marcher sur des flammes de feu vêtus de robe blanche et aux visages étincelants comme la neige.

Je vis 2 torrents de feu à l’éclat étincelant comme la hyacinthe et je tombai sur ma face devant le Seigneur des esprits.

L’ange Michael, l’un des archanges, me prit par ma main droite pour me soulever et m'enseigna tous les secrets de la miséricorde et les secrets de la justice : il me montra tous les secrets des extrémités du ciel, toutes les chambres de toutes les étoiles et des luminaires lorsqu’ils avancent dans la présence des saints êtres.

Là au milieu de cette lumière je vis une construction de [pierres de] cristal et entre [cespierres de] cristal des flammes brûlantes de vie. Mon esprit vit comment une flamme encercle le tour de cette Maison d’où s’écoule des 4 côtés toutes flammes de vie et comment elles encerclent cette maison où sont autour les seraphim, les cherubim et ophanim ; ceux qui ne dorment pas et gardent le Trône de Sa gloire.

Et je vis les anges innombrables par millier de milliers et myriades et 10,000 fois 10,000 qui encerclent cette Maison et Michael, Gabriel, Raphael et Phanuel [Fanuel] et les anges saints qui sont au-dessus dans les cieux y entrer et sortir.

Puis Michael, Gabriel, Raphael et Phanuel sortirent de cette Maison avec les saints anges innombrables, et avec eux l’Entête des jours dont la tête est blanche et pure comme laine & Sa robe indicible.

Je tombai sur ma face, car ma chair entière avait fondue et mon esprit fut transfiguré et criai d’une voix forte et un esprit de pouvoir en bénissant, glorifiant et exaltant. Ces louanges qui sortirent de ma bouche furent agréables devant l’Entête des jours. L’Entête des jours vint avec Michael et Gabriel, Raphael et Phanuel et 10,000 de 10,000 milles anges sans nombre.

Il vint vers moi et m’accueillit de Sa voix et me dit :

―    Tu es le fils d’humain qui est né pour la justice, car la justice est restée avec toi et la justice de l’Entête des jours ne te quittera pas.
Il en appelle à toi pour la paix au nom du monde à venir, me dit-Il, car c’est de là que provient la paix depuis la création du monde et ainsi elle sera avec toi pour toujours et à jamais. Et dans les temps à venir, tous ceux qui marcheront dans tes voies, toi dont la justice n’abandonne jamais, leurs habitations seront avec toi et leur héritage avec toi, et ils ne seront jamais séparés de toi pour toujours et plus que jamais.
Qu’il y ait ainsi longueur des jours avec ce fils d’humain ! Que les justes aient la paix et que la justice ait sa voie d’intégrité dans le Nom du Seigneur des esprits pour toujours et à jamais !

HENOC (slv) 22

Ils ne quittent pas, ni ne s’en séparent, de jour comme de nuit, se tenant devant la face du Seigneur, faisant Sa volonté, les cherubim et les seraphim étant autour de Son trône.

Et les créatures à 6 ailes [et de nombreux yeux] recouvraient entièrement Son trône, chantant avec une voix douce devant la face du Seigneur :

―    Saint, saint, saint, Seigneur אֱלֹהִים צְבָאוֹתElohim sabaot ! Le ciel et la terre sont remplis de Ta gloire !

Quand j’avais vu toutes ces choses, ces hommes me dirent :

―    Henoc, maintenant jusqu’ici nous avions reçu l’ordre de t’accompagner !

Et ces hommes me quittèrent et je ne les revis plus. Et je restai seul, à l’extrémité du [7e] ciel, et avais peur et tombai sur mon visage et me dis :

―    Malheur à moi, que m’arrive-il !

Et le Seigneur envoya Gabriel, un de ses glorieux archanges, qui me dit :

―    N’aie pas peur Henoc, aie bon courage ! Lève-toi et viens avec moi. Sois devant la face du Seigneur pour toujours !

O Seigneur, mon esprit m’a quitté avec peur et tremblement.

J’appelai vers moi les hommes qui m’avaient porté en ce lieu et avec qui j’étais venu devant la face du Seigneur. Et Gabriel m’enleva comme une feuille soulevée par le vent et me plaça devant la face du Seigneur.

HENOC (slv) 23

Je tombai [et ne pouvais voir le Seigneur Dieu] et je vénérai le Seigneur. Le Seigneur me parla de Ses lèvres :

―    N’aie pas peur Henoc, aie bon courage ! Lève-toi et tiens-toi devant Ma face pour toujours !

Le chef capitaine Michael m’amena devant la face du Seigneur et le Seigneur dit à Ses servants en preuve pour eux :

―    Que Henoc se tienne toujours devant Ma face !

Et les glorieux firent obéissance au Seigneur et dirent :

―    Que Henoc agisse conformément à Ta parole !

―    Prends Henoc et enlève-lui toute chose [vêtement] terrestre et oint-le avec Mon huile sacrée et mets-lui le vêtement de Ma gloire, dit le Seigneur à Michael.

Michael m’enleva mes vêtements comme le Seigneur lui dit. Il me oint avec une huile bénie et me vêtit. L’aspect de cette huile était plus grand que la grande lumière et son onction était comme une excellente rosée, son odeur comme la myrrhe, brillante comme un rayon de soleil. Et quand je me vis, j’étais comme l’un de Ses glorieux. Il n’y avait pas de différence, et le tremblement de peur m’avait quitté. Le Seigneur appela un autre de ses archanges qui écrit toutes les actions du Seigneur.

Et le Seigneur dit à Uriel [Vretil] :

―    Apporte les livres de Mes entrepôts et donne à Henoc un roseau [pour écrire vite] et montre-lui les livres [merveilleux et parfume-les de myrrhe de ta main].

Et Uriel [Vretil] se hâta et apporta les livres parfumés de myrrhe et me mit en main un roseau.

HENOC (slv) 24

Il me dit tous les travaux du ciel, de la terre & de la mer, et leur allées et venues, le son du tonnerre, les mouvements du soleil, de la lune & des étoiles, leurs changements, les saisons et les années, les jours & les heures et les allées des vents, les nombres des anges et la forme de leurs chants. Et toute chose concernant l’homme et toute langue de leurs chants, les vies des hommes, les enseignements des commandements, les doux chants et tout ce qui est approprié d’être instruit.

Et Uriel [Vretil] m’instruit 30 jours & 30 nuits et ses lèvres ne cessèrent pas de parler et je ne cessai d’écrire tous ses dires [et toutes les marques de chaque créature] pendant 30 jours & 30 nuits. Et Uriel [Vretil] me dit :

―    Voici les choses dont je t’ai instruit et ce que tu as écrit ! Assis-toi maintenant et écris sur les âmes des hommes qui ne sont pas nés et les place préparées pour eux à jamais. Car avant la fondation du monde, chaque âme fut créée pour l’éternité.

Et j’écris tout sans arrêt pendant 30 jours & 30 nuits, je copiai tout conformément et j’écrivis 366 [360] livres.

HENOC (slv) 25

Le Seigneur m’appela et me dit :

―    Henoc, assis-toi à Ma main gauche avec Gabriel.

J’obéis au Seigneur. Et le Seigneur me parla :

―    Henoc, les choses [au repos et en mouvement] que tu as vues par Moi sont complètes. Je te déclarerai maintenant et à compter du premier, quelles choses Je créai du non-existant et quelles choses visibles de l’invisible ; Mes secrets que Je n’ai pas même déclaré à Mes anges, ne leur informant pas de leur origine [et de Mon empire infini], ne leur laissant pas comprendre Ma création infinie, [Mes mystères, leurs explications, et Mes plans sans borne & inexplicables] que Je te révèle aujourd’hui.
Car avant que toute chose visible existe, Je gardais Mon cours seul parmi les choses invisibles, [Jerévélai la lumière et J’allai dans la lumière comme l’un des invisibles] comme le soleil, d’est en ouest & d’ouest en est. Et même si le soleil se repose en lui-même, Je ne trouvai pas de repos puisque Je créai toutes choses ; Je planifiai alors de poser les fondations pour faire la création visible.

HENOC (slv) 26

Et J’ordonnai aux profondeurs de sortir les choses visibles des invisibles, et le très grand Adoil sortit et voici sa couleur était d’un rouge d’une grande brillance. Et Je le regardai puis Je lui dis :

―    Éclate en morceaux et que ce qui vient de toi soit visible !

Il éclata en morceaux et il en sortit une grande lumière [une pierre]. J’étais au milieu d’une grande lumière [la lumière en sortit].

―    Va en haut et sois établi ! Sois la fondation des choses d’en haut.

Il n’y avait rien de plus haut que la lumière ; et comme Je l’inclinais, Je la voyais de Mon trône.

HENOC (slv) 27

 Je convoquai une 2e fois les profondeurs et dis :

―    Que les choses solides sortent de l’invisible [en chose fixe & visible, et qu’Arkhas sorte] !

Et Arkhas sortit ferme & lourd [de l’invisible] et très rouge [noir], et Je lui dis :

―    Départage-toi o Arkhas et que chose visible se produise de toi !

Lorsqu’il fut partagé [porteur des choses créées], le monde sortit, très noir et grand, amenant la création de toutes choses du dessous. Et Je vis que c’était bon et lui dit :

―    Va en bas et sois établi ! Sois une fondation pour les choses d’en bas.

Et il fut ainsi. Il vint s’établir et fut une fondation pour les choses d’en bas, et il n’y avait rien d’autre en-dessous de la noirceur.

HENOC (slv) 28

J’ordonnai qu’ils prennent [séparation] de la lumière et de la noirceur et Je dis :

―    Que soit une épaisse substance [couverte de lumière] !

Et il fut ainsi. Et Je répandis cela et il y avait l’eau, et je la répandis sur la noirceur, sous la lumière ; [et ayant vêtu de lumière certaines choses, J’élargis et répandis la voie des eaux au-dessus de la noirceur]. Ainsi J’affermis les eaux, c’est-à-dire les profondeurs, et J’encerclai les eaux de lumière et Je créai 7 cercles que Je formai comme du cristal, humide et sec, c’est-à-dire comme verre et glace ; et comme pour les eaux ainsi que les autres éléments, Je montrai à chacun d’eux comment marcher dans leurs voies vers les 7 étoiles, chacune d’elles dans leur ciel. Et Je vis que c’était bon.

Je séparai la lumière de la noirceur, c’est-à-dire entre les eaux d’ici et de là.

Et Je dis à la lumière :

―    Sois jour ! Et à la noirceur, Sois nuit !

Le soir et le matin furent le 1er jour.

HENOC (slv) 29

J’affermis ainsi les cercles des cieux et fis que les eaux d’en bas, sous les cieux, soient unies en un lieu et que les vagues devraient être asséchées.

Et il fut ainsi. Hors des vagues Je fis de grandes pierres solides, et hors des pierres Je regroupai une substance sèche ensemble que J’appelai terre. Au milieu de la terre J’assignai un gouffre, c’est-à-dire un abysse.

[J’ordonnai aux eaux des abysses de s’assécher et d’assembler en rivières les débordements des abysses et des mers à un seul endroit ; Jeles délimitai d’un joug.]

Et Je dis à la mer :

―    Voici, Je te donne une part éternelle mais tu ne bougeras pas de ta position [établie] !

Je stabilisai ainsi le firmament et le fixai au-dessus de l’eau.

Et ainsi que Je nommai le 1er jour de création, il y eut un soir & un matin, ce fut le 2e jour.

HENOC (slv) 30

Et Je formai la nature de toutes les armées célestes sur celle du feu, [une grande lumière de soleil, et la plaça dans les cieux afin qu’elle donne la lumière sur terre]. Mon oeil contempla la pierre très solide & dure et à partir de l’éclat de Mon oeil l’éclair reçut sa merveilleuse nature. Le feu est dans l’eau & l’eau dans le feu, et l’un ne s’éteint pas plus que l’autre s’assèche. Sur ce compte, l’éclair est plus lumineux que le soleil et l’eau douce plus forte que la pierre dure.

Et des pierres Je coupai le puissant feu et du feu Je fis les rangs des armées des spirituels, 10,000 anges [et tous les armées des étoiles, et les cherubim, les seraphim & les ophanim] et leurs armes sont de feu & leur vêtement de flamme de feu, et Je leur ordonnai de se tenir chacun dans ses rangs.

L’un d’eux dans les rangs des archanges s’est détourné avec le rang sous lui, entretenant une idée impossible, afin qu’il fasse son trône plus haut que les nuages dessus la terre et soit égal au rang de Mon pouvoir. Et Je le jetai des hauteurs avec ses anges, et il survolait sans cesse l’air au-dessus de l’abysse.

HENOC (slv) 31

Je créai ainsi les cieux en entier au 3e jour.

Au 3e jour J’ordonnai à la terre de produire de grands arbres tels que les fruitiers, de hautes montagnes, toutes sortes d’herbes et toutes semences à semer [avant les choses vivantes, et leur préparai leur nourriture] ; et Je plantai le paradis et l’entourait en y plaçant des anges de feu armés ; ainsi Je le fis renouvelable.

Il y eut un soir puis un matin, étant le 4e jour.

Au 4e jour J’ordonnai que les grands luminaires soient dans les cercles des cieux. Dans le cercle, Je plaçai l’étoile :  kruno, au 1e plus haut ; aphrodite au 2e ; ares au 3e ; le soleil au 4e ;  zeus au 5e ; hermes au 6e ; la lune au 7e.       

J’ornai l’air le plus bas avec des étoiles moindres. Je plaçai le soleil pour donner lumière au jour et la lune & les étoiles à la nuit : le soleil pour aller suivant toutes les choses vivantes et les cours de la lune le long des mois dont Je fixai leurs noms d’existence, [leurs reflets & nouvelles naissances, et la production des heures selon leurs venues].

*Le soleil passe dans les 7 cercles des cieux [qui sont les supports de] 182 trônes que je lui donnai lorsqu’il parcourt un jour court, et 182 trônes aussi lorsqu’il parcourt un jour long. Il a 2 grands trônes sur lesquels il repose lorsqu’il revient d’un côté ou l’autre au-dessus des trônes du mois. À partir du mois de sivan [tsivan|pamorus] et après 17 jours il descend dans le mois de tammuz [thevan|thibith], et à partir du 17e jour de tammuz [thevan], il monte.

Le soleil parcourt ainsi toutes les voies du ciel. Quand le soleil se rapproche de la terre, la terre se réjouit alors et produit ses fruits ; quand il s’éloigne, la terre est triste alors et les arbres fruitiers ne se développent pas. Tout cela se fait par mesure de minute et des arrangements des temps qu’Il a arrangé par Sa sagesse, tant pour les choses visibles que invisibles [par lesquelles Il donne la proportion complète du bon arrangement des temps dont Il a fixé la mesure]. Il a fait toutes choses visibles de l’invisible, Lui-même étant invisible.

Il y eut un soir puis un matin, le 5e jour.

Au 5e jour J’ordonnai la mer de produire [et multiplier] les poissons et les oiseaux ailés de toutes espèces, et toutes choses qui rampent sur la terre, les quadrupèdes qui vont sur la terre, les choses qui volent dans l’air, mâle et femelle, et toutes choses respirant de vie.

Il y eut un soir puis un matin, le 6e jour.

Au 6e jour [quand J’avais terminé tout] J’ordonnai à Ma sagesse de faire l’homme avec 7 substances : sa chair de terre, son sang de rosée, ses yeux du soleil [des abysses des mers], ses os des pierres, ses pensées de la promptitude des anges et des nuages, ses veines et cheveux d’herbe de la terre, son esprit de Mon esprit et du vent.

Et Je lui donnai 7 natures : son corps d’entendre, ses yeux de voir, la perception de sentir, aux veines de toucher, au sang de gouter, aux os l’endurance, à la pensée la douceur.

Je décidai [de dire] une chose subtile – Je fis l’homme de nature invisible & visible, et des deux sa forme et sa mort & vie. Et la parole était comme un acte, à la fois petit dans une grande chose et grand dans une petite chose. Et Je le plaçai sur la terre d’une grande & honorable glorieuse façon, comme un second ange, et Je fis de lui un dirigeant, pour diriger sur la terre par Ma sagesse – et il n’y avait aucun comme lui sur la terre de toutes Mes créations.

Je lui donnai un nom de 4 substances et lui appointai 4 étoiles spéciales, est, ouest, nord & sud, et Je lui donnai le nom Adam. Je lui donnai son vouloir et Je lui montrai les deux voies, lumière et noirceur. Et Je lui dis :

―    C’est pour le bien et c’est pour le mal.

Afin qu’il sache s’il a de l’amour pour Moi [ou la haine] et qu’il montre à sa race à M’aimer. Je connaissais sa nature, il ne connut pas sa nature et son ignorance est un malheur pour celui qui pèche ; alors J’ai appointé la mort au compte de son péché.

Et Je lui [jetai une ombre] causai sommeil et il s’assoupit ; et Je lui pris une côte et Je lui fis une épouse – et par sa femme la mort vint et Je reçus sa dernière parole. Je l’appelai du nom de mère, qui est Ève.

HENOC (slv) 32

[…] Et Je fis un jardin en Éden, à l’est, et ordonnai qu’il observe la Loi et garde les instructions. Je fis ouvrir les cieux pour qu’il puisse percevoir les anges chanter le chant du triomphe ; il fait continuellement jour au paradis, et nulle noirceur. Et parce que les choses sur terre étaient serviles envers Adam, le démon eut la pensée de vouloir faire un autre monde pour le gouverner et en avoir seigneurie.

Le démon est cet esprit mauvais des bas lieux [qui fait des choses diaboliques] devenu satan ; dans les cieux son nom était auparavant Satanail. Bien qu’il fût de la forme des anges, il ne changea pas sa nature par un juste entendement mais il ne pense qu’à pécher. Il comprenait le jugement sur lui et l’ancien péché commis. Et à ce compte, il conçut des plans contre Adam de manière qu’il entra et éconduit Ève sans toucher à Adam ; et Je le maudis d’ignorance mais ceux que J’avais auparavant bénis, eux Je ne les maudis pas, [et ceux que Jen’ai pas béni, eux aussi Jene maudis pas], ni ne maudis l’homme, ni la terre, ni aucune des choses créées, mais le mauvais fruit de l’homme et ses travaux.

HENOC (slv) 33

Et Je lui dis :

―    Tu es en terre et de la terre d’où Je t’ai pris tu retourneras ! Je ne te détruirais pas mais te renverrais d’où Je t’ai pris, et Je pourrais alors te prendre à ma seconde venue [dans 5½ heures que tu étais au paradis], quand J’aurais béni toute Ma création, visible et invisible.

Et Je bénis le 7e jour qui est le repos [sabbat], et Je me reposai de tous Mes travaux en ce jour.

HENOC (slv) 34

J’établis aussi le 8e jour qui suit Mon repos comme le nombre des jours [7,000] afin que le jour de Mon repos et le 8e jour suivant reviennent continuellement [sans fin au temps d’année, mois, semaine, jours et heures].

―    Maintenant Henoc, ces choses que Je t’ai dites et que tu as comprises, et les choses célestes que tu as vues et ce que tu as vu sur la terre et que tu as écrit aux livres ; Je conçus toutes ces choses afin de les créer par Ma sagesse, et Je les ai faites de la très haute à la plus basse fondation et jusqu’à la fin. Il n’y a pas de conseiller [lampe], ni héritier de Mes travaux [Ma pensée est Ma lampe]. Je suis l’Être éternel et l’Être qu’aucune main n’a créé. Ma pensée est invariable, Ma sagesse est Mon conseiller & Ma parole réalité, et Mes yeux voient toutes choses – si Je regarde les choses, elles restent fermes [et tremblent de peur], si Je détourne Ma face, tous ont besoin de Moi.
Maintenant Henoc, paie attention & reconnais qui te parle et prends les livres que tu as toi-même écrits. Et Je te donne Samuil et Raguil [Semil et Raguil] qui t’ont emmené à Moi [et lui], et va avec eux sur la terre et raconte à tes fils quelle choses Je t’ai dites et ce que tu as vu au plus bas ciel jusqu’à Mon trône. Car J’ai créé toutes les armées & tous les pouvoirs et il n’y a rien qui M’oppose ou M’est désobéissant. Car tous sont obéissants à Mon seul pouvoir et travaillent sous Ma seule autorité.
Donne-leur les travaux écrits par toi et ils les liront et Me connaitront pour être le Créateur de tout, et ils comprendront qu’il n’y a pas d’autre Dieu que Moi. Ils distribueront les livres de ton écriture et que les enfants les remettent aux enfants, de génération en génération, de nation en nation.
Étant Henoc Mon messager, Je te donnerai le grand capitaine Michael pour tes écrits et pour les écrits de tes pères Adam, Seth, Énos, Kainan, Malaleel et Jared ton père ; et Je ne leur réclamerai pas avant le dernier âge. Car J’ai instruit Mes 2 anges Ariukh et Parinkh [Oriokh et Mariokh] que J’ai mis sur la terre comme leurs gardiens, à qui J’ai ordonné dans le temps de garder les écrits [de tes pères, que J’ai placés sur la terre], pour que le compte que J’ai prévu dans ta famille ne soit pas perdu dans le déluge à venir [mais que, pour les punir, J’ai révoqué de les garder].

HENOC (slv) 35

―    Car Je connais la malveillance des hommes qui ne veulent pas porter le joug que J’ai mis sur eux, ni semer les semences que Je leur ai données. Ils se détournent de Mon joug [& Ma loi et élèvent des races indignes qui ne Me craignent, ni Me vénèrent], mais acceptent un autre joug, sèment des semences de vanité & penchent vers des dieux de vanité et Me renient, Moi le seul Dieu.
Ils rempliront toute la terre de méchanceté & d’iniquité, et se souilleront l’un l’autre d’impuretés, sodomie et toutes autres pratiques impures dont il est salissant d’en parler, [agissements injustes, prostitutions serviles aux idoles et service démoniaque]. Du fait que [toute] la terre sera ruinée par une grande corruption, J’amènerai un déluge sur la terre et Je détruirai tout.

HENOC (slv) 36

―    Et Je laisserai un homme juste de ta race, avec toute sa maison, qui agira conformément à Mon vouloir. Après quelques temps, de leur semence J’élèverai une génération nombreuse mais parmi eux, beaucoup seront très insatiables. À l’extinction de cette famille alors, Je leur montrerai les livres de tes écrits et de leurs pères, et leurs gardiens sur terre leur montreront les hommes qui sont véritables et qui Me plaisent, qui ne prennent pas Mon nom en vain. Et ils raconteront à l’autre génération et ceux qui les auront lus seront glorifiés à la fin plus qu’avant.

 

-4-  LES LUMINAIRES

Livre du parcours des luminaires du ciel. 

HENOC 72

Livre des parcours des luminaires du ciel en relation avec chacun conformément à leurs classes, leurs dominances, leurs saisons ; conformément à leurs noms et lieux d’origine conformément à leurs mois, ce que Uriel le saint ange qui est leur chef, qui était avec moi, me montra.

Il me montra toutes leurs lois comme elles sont exactement et comment elles se reportent dans toutes les années du monde et pour l’éternité, jusqu’à ce que la nouvelle création s’accomplisse laquelle sera éternelle.

Première loi des luminaires.

Le luminaire du soleil a son lever aux portes célestes est, et son coucher aux portes célestes ouest ; et je vis 6 portes par lesquelles le soleil se lève et 6 portes par lesquelles le soleil se couche, aussi la lune qui se lève et se couche par ces portes, les chefs des étoiles et celles qu’ils conduisent ; 6 à l’est et 6 à l’ouest, les unes à la suite des autres, selon l’ordre exact correspondant, ainsi que de nombreuses fenêtres à droite et à gauche de ces portes.

Le grand luminaire appelé soleil avance en premier sa circonférence correspondant à la circonférence du ciel qu’il remplit d’illumination & de feu chauffant. Le soleil s’élève par les chariots conduits par le vent puis à son couchant il disparait du ciel et revient par le nord pour atteindre l’est, qu’ainsi guidé il passe par cette porte et brille à la face du ciel.

Suivant ce circuit, il se lève à la grande porte et s’élève par la 4e des 6 portes qui sont à l’est au 1er mois.

Dans cette 4e porte par où le soleil se lève au 1er mois sont 12 fenêtres fermées d’où un feu procède lorsqu’elles s’ouvrent en leur saison.

Quand le soleil s’élève dans le ciel, il passe par cette 4e porte pendant 30 matins successifs et se couche directement à l’opposé de la 4e porte céleste ouest.

Durant cette période le jour est prolongé au jour et la nuit est écourtée de la nuit en 30 jours ; le jour est plus long de la nuit de 2 parts. Ce jour est un jour de 10 parts exactement, soit de 2 parts plus long que la nuit, et la nuit 8 parts.

Le soleil se lève par cette 4e porte et se couche à la 4e [à l’ouest] puis revient par la 5e porte pendant 30 matins successifs et se lève et se couche par la 5e porte ; le jour est alors plus long de 2 parts et totalise 11 parts, et la nuit écourtée à 7 parts.

Le soleil retourne à l’est et entre par la 6e porte ; il se lève et se couche à la 6e porte pendant 31 matins successifs suivant le décompte de son marquage ; le jour est alors plus long de 12 parts, soit le double de la nuit et la nuit écourtée à 6 parts.

Le soleil va s’élever pour rendre le jour plus court et prolonger la nuit. Le soleil retourne à l’est et entre par la 6e porte où il se lève et se couche pendant 30 matins ; passés 30 matins, le jour diminue exactement de 1 part et totalise 11 parts et la nuit 7 parts.

Le soleil passe par cette 6e porte à l’ouest et avance vers l’est pour se lever à la 5e porte pendant 30 matins et se coucher encore à l’ouest par la 5e porte ouest. Ce jour est un jour écourté de 2 parts et totalise 10 parts, et la nuit 8 parts.

Le soleil se lève à la 5e porte et se couche à la 5e porte ouest pour se lever et se coucher par la 4e porte pendant 31 matins selon le décompte de son marquage, et se couche à l’ouest. Ce jour est un jour égal à la nuit de longueur égales ; le jour totalise 9 parts et la nuit 9 parts.

Le soleil se lève par cette porte et se couche à l’ouest puis retourne à l’est pour se lever par la 3e porte pendant 30 matins et se couche à la 3e porte ouest. En ce jour, la nuit est plus longue que le jour et le jour est écourté pendant 30 matins ; la nuit totalise exactement 10 parts et le jour 8 parts.

Le soleil se lève à la 3e porte et se couche à la 3e porte ouest et retourne vers l’est, et pendant 30 matins il se lève par la 2e porte céleste de l’est ; et de même manière il se couche à la 2e porte céleste à l’ouest ; en ce jour, la nuit totalise 11 parts et le jour 7 parts.

Le soleil se lève par cette 2e porte et se couche à la 2e porte ouest et retourne à l’est par la 1e porte pendant 31 matins et se couche à l’ouest à la 1e porte [ouest]. En ce jour, la nuit est plus longue du double du jour et totalise exactement 12 parts & le jour 6 parts.

Le soleil a complété les divisions de son orbite et retourne de nouveau sur son orbite et passe cette porte [1e] pendant 30 matins, et se couche à son opposé à l’ouest ; en ce jour, la nuit diminue de longueur de 1 part et totalise 11 parts & le jour 7 parts.

Le soleil retourne et entre par la 2e porte de l’est et revient sur son orbite pendant 30 jours, levers et couchers ; en ce jour, la nuit diminue de longueur et totalise 10 parts & le jour 8 parts.

En ce jour, le soleil se lève à cette 2e porte et se couche à l’ouest & retourne vers l’est pour se lever par la 3e porte pendant 31 matins et se couche à l’ouest du ciel ; en ce jour, la nuit diminue et totalise 9 parts et le jour 9 parts, la nuit est égale au jour et l’année totalise exactement 364 jours.

Longueur du jour et de la nuit et diminution du jour et de la nuit selon le circuit du soleil et leurs distinctions séparées.

Sur ce décompte, son circuit durant le jour devient plus long de jour, et son circuit durant la nuit diminue de nuit. Ceci est la loi du circuit solaire et de son retour, car il retourne aussi souvent que 60 fois pour se lever ; c’est le grand luminaire dénommé soleil pour toujours et à jamais, et ce qui l’élève à un grand luminaire, ainsi nommé d’après son apparence, vient du commandement du Seigneur.

Il se lève autant qu’il se couche sans relâche ni repos mais court jour et nuit & sa lumière est 7 fois plus brillante que la lune, mais quant à la taille, ils sont égaux l’un l’autre.

HENOC (slv) 12

Et les hommes me prirent et me conduisirent au [4e] ciel pour me montrer toutes les allées et venues, et tous les rayonnements de lumière du soleil et de la lune. Et je mesurai leurs venues et calculai leur éclat. Et je vis que le soleil avait une lumière 7 fois plus grande que la lune. J’aperçus leur cercle et le chariot sur lequel chacun va comme un vent avançant avec une légèreté prodigieuse qui ne cessent d’aller et venir nuit et jour.

Il y a 4 grandes étoiles qui ont chacune 1,000 étoiles à droite du chariot du soleil, et 4 étoiles à gauche qui ont chacune 1,000 étoiles sous elle : soit 8,000 toutes ensemble.

Quinze [myriades] anges sortent avec le soleil et l’accompagnent durant le jour et 1,000 la nuit. Chaque ange a 6 ailes et vont devant el chariot du soleil [dans une flamme brûlante]. Et 1,000 anges lui conservent sa chaleur et [lui fournissent le feu] qui allume le soleil.

HENOC (slv) 13

Et je regardai et vis d’autres créatures volantes [et la forme de 2 oiseaux] du nom de phénix et chalkadri, d’apparence étrange et merveilleuse, aux pieds & griffes de lion et à la tête de crocodile ; leur aspect était de couleur du violet d’arc-en-ciel et leur taille était de 900 mesures. À chacun, leurs 12 ailes étaient comme celles des anges et ils accompagnent le chariot du soleil et vont avec lui en apportant chaleur et rosée comme il leur est ordonné par Dieu. Ainsi le soleil fait ses révolutions et passent sous les cieux et sous la terre avec la lumière incessante de ses faisceaux.

HENOC (slv) 14

Et ces hommes m’emmenèrent à l’est [du ciel] et me montrèrent les portes par lesquelles le soleil passe aux saisons prescrites, en accord à la révolution des mois de l’année entière et en accord au nombre des heures du jour et de la nuit, [du plus court au plus long nuit et jour].

Et je vis les 6 grandes portes s’ouvrir, chaque porte ayant 61¼ stades [que je mesurai mais et ne pus saisir leur taille], par laquelle le soleil sort et va vers l’ouest et fait correspondre sa course. Il procède ainsi pour chaque mois. Il sort :

-- 42 jours par les 1er portes [est et ouest] ;

-- 35 jours par les 4e portes ;

-- 35 jours par les 2e portes ;

-- 35 par les 5e portes ;

-- [35 jours par les 3e portes ;]

-- 42 [45] par les 6e portes.

Et lorsqu’il revient dans la course du temps, il entre :

-- par les 6e portes ;

-- 35 jours par les 3e portes ;

-- 35 jours par les 5e portes ;

-- 35 par les 2e portes ;

-- 35 par les 4e portes ;

-- [puis aux premières].

Et ainsi les jours de toute l’année se terminent conformément à l’alternance des 4 saisons.

HENOC (slv) 15

Et ces hommes m’emmenèrent vers l’ouest des cieux pour me montrer 6 grandes portes s’ouvrir correspondantes aux portes de l’est, [l’entrée de l’est], opposées à celles où le soleil sort par les portes de l’est, en accord avec le nombre des jours. Ainsi il se couche aux portes de l’ouest. Lorsqu’il sort par les portes de l’ouest [il dissimule sa lumière sous la terre et la gloire de son éclat], mais le diadème de sa splendeur est dans le ciel devant le Seigneur et il y a 400 [4] anges qui L’assistent. Et le soleil pivote dans son chariot et repose pendant 7 heures entières dans la nuit. Puis il vient aux portes de l’est à la 8e heure de la nuit et les 400 anges apportent son diadème et le couronne [et le soleil est plus éclairé que le feu].

HENOC (slv) 16

Les créatures [du soleil] appelées phénix et chalkidri chantent alors [de leurs voix], et pour cette raison, chaque oiseau bat des ailes en se réjouissant vis-à-vis du donneur de lumière, et ils chantent un chant au commandement du Seigneur. Le donneur de lumière vient donner sa brillance à Sa création, au monde entier [et les gardiens du matin, les rayons du soleil, seront là quand le soleil terrestre sortira et recevra sa brillance pour éclairer la surface de la terre entière]. Et les 2 anges me montrèrent le calcul des allées du soleil, et les portes par lesquelles il entre et sort sont les grandes portes que Dieu fit pour la supputation de l’année. Pour cette raison, le soleil est important ; [sa révolution se répartit sur 28 ans comme il en est depuis le commencement].

HENOC 73

Après cette loi je vis une autre loi concernant un plus petit luminaire appelé la lune. Sa circonférence correspond à la circonférence du ciel ; le chariot qui la conduit est guidé par le vent et la lumière lui est donnée par mesure.

Son lever et coucher changent chaque mois et ses jours ressemblent à ceux du soleil ; lorsque sa lumière est pleine, elle totalise 7 parts de la lumière du soleil.

Son 1e circuit est de 30 matins durant lesquels elle se lève à l’est et avance.

Un certain jour elle devient visible, ce qui constitue pour vous la 1e [phase] lune au 30e jour conjointement avec le soleil à la porte où le soleil se lève.

Dans la [1e] moitié de ses phases, une part est de 7 % lorsque sa circonférence est vide et sans lumière à l’exception de 7 % dans la [1e] moitié des 14 parts de sa lumière ; lorsqu’elle reçoit 7 % dans la [1e] moitié de sa lumière, sa lumière totalise 7,5 % ; car suite au coucher du soleil, lorsque le soleil se lève et que la lune se lève avec lui, elle reçoit une 0.5 % part de lumière.

Dans la nuit du commencement de son matin [1er jour du mois], elle se couche avec le soleil et cette nuit-là elle est invisible de ses 14 parts et la 0.5 % d’une d’entre elles.

Elle se lève alors en ce jour avec précisément 7 % et avance en s’écartant du lever du soleil et durant les jours restants elle allume les 13 parts.

HENOC 74

Je vis un autre circuit et loi prescrit pour elle à son cycle mensuel d’après cette loi qu’Uriel, le saint ange qui les guide tous, me montra et dont j’écrivis leurs positions comme il me les montra ; j’écris précisément leurs mois tels qu’ils sont et l’apparence de leurs lumières jusqu’à la complétion de 15 jours.

Elle s’accroit de 7 % jusqu’à compléter toute sa lumière dans l’est et s’amoindrit de 7 % jusqu’à compléter tout son obscur.

Certains mois elle poursuit sa voie propre mais certains mois elle alterne ses couchers :  entre les 3e et 4e portes, la lune s’y couche avec le soleil à 2 reprises [mois]pendant 7 jours ; elle s’avance et tourne pour revenir de nouveau à la porte où le soleil se lève et à cette porte sa lumière est pleine. Elle rétrocède au soleil et passe alors 8 jours par la 6e porte où passe le soleil.
À la 4e porte où passe le soleil, elle y passe 7 jours jusqu’à avancer à la 5e porte pour retourner de nouveau pendant 7 jours à la 4e porte jusqu’à sa pleine lumière. Elle rétrocède et passe alors 8 jours par la 1e porte. À la 4e porte où passe le soleil, elle y retourne de nouveau pendant 7 jours.

Je vis ainsi les positions du lever du soleil et de son coucher d’après l’ordre de leurs mois.

Le soleil a un surplus de jours de 30 jours dans un total de 5 ans, et tous les jours se rapportant à l’une de ces 5 années totalisent 364 jours. Le surplus du soleil et des étoiles totalise [6] jours ; [6] jours annuels sur 5 ans égal [30] jours. La lune arrive en arrière du soleil et des étoiles au nombre de [30] jours.

La lune rend exactement toutes les années, afin que leur position ne soit pas prématurément avancée ou retardée d’un seul jour pour l’éternité mais achève le changement des années avec justice parfaite en 364 jours.

En 3 ans il y a 1,092 jours, en 5 ans 1,820 jours, et en 8 ans 2,912 jours.

En 3 ans il s’accumule à la lune seule 1,062 jours, en 5 ans elle arrive en arrière de 50 jours ; en résultat, une addition se fait aux [1,000] 62 jours.

En 5 ans il y a 1,770 jours, et 8 années lunaires 2,832 jours.

En 8 ans elle arrive en arrière d’un total de 80 jours, et la somme totale des jours où elle arrive en arrière est de 80 jours sur 8 ans.

L’année est précisément complétée en conformité avec leurs positions et les positions du soleil lorsqu’ils se lèvent à partir des portes de son lever et coucher en 30 jours.

HENOC (slv) 17

Ces hommes me montrèrent l’autre supputation de la lune, toutes ses allées de révolutions. Et ils m’indiquèrent les portes, 12 grandes portes réparties de l’ouest à l’est par lesquelles la lune entre et sort aux temps habituels. Quand le soleil est à l’ouest, elle entre :

- exactement 31 jours par la 1e porte ;

- exactement 30 jours par la 7e porte ;

- exactement 31 jours par la 2e porte ;

- exactement 31 jours par la 8e porte ;

- exactement 30 jours par la 3e porte ;

- exactement 31 jours par la 9e porte ;

- exactement 30 jours par la 4e porte ;

- exactement 30 jours par la 10e porte ;

- exactement 31 jours par la 5e porte ;

- exactement 31 jours par la 11e porte ;

- exactement 31 jours par la 6e porte ;

- exactement [28] jours par la 12e porte.

Et pareillement ainsi elle va par les portes de l’ouest et accomplit l’année dans ses révolutions correspondant au nombre des portes de l’est.

Ainsi la lune se couche aux portes de l’ouest et finit l’année en [364] jours accomplis. [Mais dans l’année lunaire, il y a 354 jours, faisant 12 mois de [29] jours, et il reste [11] jours qui appartiennent au cycle solaire pour une année : ce sont les épactes lunaires pour une année]. Elle traverse l’année sur ce calcul, aussi la supputation est à part des cieux et les jours [lunaires] ne sont pas considérés aux années.

Quant au soleil, il y a 365¼ jours. Ainsi le grand cycle a 532 ans. La quatrième part [¼] est négligée sur 3 ans et se complète exactement la 4e année. C’est à cause de cela qu’elles sont omises pendant 3 ans et non additionnées au nombre des jours.

Et quand elle est passée par les portes de l’ouest, elle retourne et passe par l’est avec sa lumière ; et elle va nuit et jour dans les cercles du ciel, en-dessous de tous les cercles, plus vite que les vents des cieux et qui sont les esprits, créatures et anges volants avec 6 ailes à chacun d’eux. Et sa course est dans 7 directions différentes sur 19 ans.

HENOC 75

Les chefs à la tête des milliers placés sur la création entière et sur toutes les étoiles doivent aussi agir avec les 4 jours intercalaires qu’ils ne peuvent séparer de leur fonction, d’après le décompte de l’année, et ils rendent service par ces 4 jours non calculés dans le décompte de l’année.

Par eux les hommes se trompent, car ces luminaires rendent un service véritable aux positions universelles : un à la 1e porte, un à la 3e porte, un à la 4e porte et un à la 6e porte. L’harmonie du cours universel est obtenue à travers ses 364 positions universelles distinctes.

Quant aux signes des temps, des années et des jours qui me furent montrés par l’ange Uriel que le Seigneur de gloire plaça sur tous les luminaires célestes du ciel et de l’univers pour qu’ils dominent la surface du ciel et puissent être vus de la terre comme les guides du jour et de la nuit ; soleil, lune, étoiles et toutes les créatures servantes qui font leur révolution sur tous les chariots célestes.

Uriel me montra de même manière la circonférence du chariot du soleil dans le ciel et les 12 portes d’entrée par lesquels les rayons du soleil passent ; par eux la chaleur se diffuse sur la terre lorsqu’elles sont ouvertes aux saisons désignées.

Il y existe aussi de telles ouvertures pour les vents et l’esprit de rosée lorsqu’elles s’ouvrent et restent ouvertes dans les cieux, aux extrémités.

Je vis 12 portes dans le ciel, aux extrémités de la terre, par lesquelles sortent soleil, lune et étoiles et tous les agents célestes à l’est et l’ouest. Et à leur droite et leur gauche, de nombreuses fenêtres fermées et une fenêtre produit de la chaleur en sa saison en relation avec ces portes d’où les étoiles passent comme Il les a été commandé et où elles se positionnent d’après leur nombre.

Je vis les chariots célestes qui courent l’univers au-dessus de ces portes par où les étoiles font leur rotation, sans jamais se fixer ; l’une d’entre elles est plus la grande de toutes et fait son circuit autour de l’univers entier.

HENOC 76

Aux extrémités de la terre j’aperçus 12 portes s’ouvrir à tous les vents par lesquelles ils passent pour souffler sur terre : 3 d’entre elles s’ouvrent à la face du ciel, 3 à l’ouest, 3 à la droite du ciel et 3 à la gauche ; les 3 premières vers l’est, 3 vers le nord [droite], et puis celles de la gauche, 3 vers le sud & 3 à l’ouest.

Par 4 d’entre elles passent des vents de bénédiction de prospérité et par 8 autres avancent des vents de nuisance, et lorsqu’ils sont envoyés, ils apportent destruction sur terre et sur l’eau du-dessus et sur tout ce qui habitent dans les eaux et dans le pays.

Par ces portes de l’est :

-- le 1er vent appelé le vent d’est passe par la 1e porte qui incline vers le sud y sortent destruction, sécheresse, canicule et pluie ;

-- par la 2e porte du milieu passe un vent favorable d’où sortent pluie, fécondité, prospérité et rosée ;

-- par la 3e porte tournée vers le nord y sortent froideur et sécheresse.

Après eux les vents du sud viennent par 3 portes :

-- de la 1e place, par la 1e porte inclinée vers l’est sort un vent chaud ;

-- placée à côté d’elle, par la porte du milieu passent odeurs parfumées, rosée, pluie, prospérité et santé ;

-- par la 3e porte inclinée vers l’ouest sortent rosée, pluie, dévastation [sauterelles] et destruction.

Après eux les vents du nord :

-- la 7e porte vers l’est sortent rosée, pluie, dévastation [sauterelles] et destruction ;

-- par la porte du milieu sortent directement pluie, rosée, santé et prospérité ;

-- par la 3e porte inclinée vers l’ouest sortent nuage et givre, neige, pluie, rosée et dévastation [sauterelles].

Après eux les vents d’ouest :

-- par la 1e porte accotée au nord sortent rosée, pluie, givre, froid, neige et gel ;

-- par la porte du milieu sortent rosée, pluie, prospérité et bénédiction ;

-- par la dernière porte accotée au sud passent sécheresse, destruction, brûlure et mort.

Les 12 portes et leurs 4 quartiers du ciel sont complétés et je t’ai montré toutes leurs lois, leurs plaies et leurs bénédictions, mon fils Metuselah.

HENOC 77

Le 1er est appelé d’est parce que c’est le 1er quartier qui est en orient [aussi appelé levant parce que tout s’élève de là ; car tous les corps célestes s’élèvent à partir de là].

Le 2e du sud parce que le Plus-Haut y séjourne ; car [c’est pour une raison particulière que] Celui qui est béni éternellement y séjourne.

L’ouest a le nom de déclinant parce que tous les luminaires du ciel décline en descendant.

Le 4e quartier nommé du nord [parce que tous les corps célestes s’y cachent et s’y rassemblent à leur retour puis se dirigent vers l’est du ciel].

Et je vis 3 sections [de la terre] ; une pour que les enfants humains y vivent, l’autre pour les mers et les rivières [vallées et forêts], et la 3e partie pour le jardin de justice.

Je vis 7 hautes montagnes, les plus hautes de toutes les montagnes de la terre, couverts de neige malgré tous les jours des saisons et des années passés.

Je vis sur la terre 7 rivières plus grandes que toutes autres :

-- 1 venant de l’ouest, verse ses eaux dans la Grande Mer ; 

-- 2 venant du nord jusqu’à la mer, déversent leurs eaux dans la Mer Rouge [Erythraean] à l’est ;

-- 4 autres viennent du côté nord de leur mer ; 2 vers la Mer Rouge et 2 se déversent dans la grande mer [désert].

Je vis 7 grandes îles dans la mer et sur la terre ; 2 sur la terre et 5 dans la Grande Mer.

HENOC 78

Les dénominations du soleil sont orjares [aryares] et tomas.

La lune a 4 dénominations ; le premier asonja [asonya], le second ebla, le troisième benase et le quatrième erae.

Ceux-là sont les 2 grands luminaires dont les circonférences correspondent à la circonférence du ciel et semblables de taille.

Une 7e part de lumière de la circonférence du soleil est ajoutée à la lune par un transfert de mesures bien définies [0.5] et jusqu’à ce que le soleil s’épuise.

Ils se couchent en passant la porte ouest puis font leur trajet par le nord et entrent par la porte est, à la face du ciel.

Quand la lune s’élève, elle apparaît dans le ciel avec un 14e de part de lumière et en 14 jours elle est entièrement pleine. Ou aussi, 15 parts de lumière lui sont ajoutées afin qu’au 15e jour sa lumière soit pleine ; selon le temps de l’année, il s’élève jusqu’à 15 parts qui proviennent des ajouts de 0.5 % de la 7e part.

Dès le 1er jour de son déclin la lune amoindrit les 14 parts de sa lumière et à 13 parts le 2e jour,
à 12 le 3e ; à 11 le 4e ; à 10 le 5e ; à 9 le 6e ; à 8 le 7e ; à 7 le 8e ; à 6 le 9e ; à 5 le 10e ; à 4 le 11e ; à 3 le 12e ; à 2 le 13e ; à 7 % de sa lumière le 14e [jour], et le reste de sa lumière disparaît le 15e [jour]. Dans certains mois la lune a 29 jours et une fois 28 jours.

Uriel me montra une autre règle quant au côté où la lumière du soleil s’ajoute à la lune : Durant la période où la lune augmente de sa lumière, elle est à l’opposé du soleil quand elle s’intensifie, jusqu’au 14e jour où sa lumière est pleine dans le ciel ; quand elle en illumine, sa lumière dans le ciel est pleine.

Quant au 1er jour qui est dénommé nouvelle lune, en ce jour, la lumière s’élève en elle et elle devient pleine lune précisément le jour où le soleil se couche à l’ouest et qu’elle se lève de nuit à l’est ; elle brille la nuit entière jusqu’à ce que le soleil se lève à son encontre et qu’elle apparaît au-dessus, à l’encontre du soleil.

Du côté d’où sort la lumière de la lune, là également elle s’amoindrit jusqu’à ce que toute sa lumière s’éteigne ; quand les jours de la lune arrivent à la fin, sa circonférence est vide et sans lumière.

À son temps assigné, elle fait 3 mois de 30 jours et [elle fait] 3 mois de 29 jours chacun par lesquels elle accomplit son déclin à la 1er porte dans la première période de temps de 177 jours.

Au temps de sa sortie, elle apparait 3 mois pendant 30 jours chacun et [elle apparait] 3 mois de 29 jours chacun.

La nuit elle apparaît comme un humain pendant 20 jours chaque fois et le jour comme le célestiel, mais ce n’est rien d’autre en elle que sa lumière.

HENOC 79

Maintenant, mon fils, je t’ai entièrement montré toute la Loi des étoiles du ciel comme il m’a été montré :

Leurs lois pour chacun des jours, la règle assignée à chacune des saisons pour chaque année et son issue, et la loi prescrite à chacun des mois et des semaines.

Quant au déclin de la lune qui s’effectue à la 6e porte ; c’est à la 6e porte où sa lumière tire à sa fin que le mois commence.

Quant au déclin qui s’effectue à la 1e porte en sa saison, qui dure 177 jours, se calcule en semaine à 25 semaines et 2 jours. Elle arrive en arrière du soleil et conformément à l’ordre des étoiles, exactement 5 jours pour un circuit d’une période [semestre] de cet endroit dont tu as vu la traversée.

C’est la figure des mouvements pour chaque luminaire, comme ils m’ont été montrés par leur guide, le grand ange Uriel.

HENOC 80

En ces jours Uriel me dit en réponse :

―    Henoc voici, je t’ai tout montré et je t’ai tout révélé afin que tu vois ce soleil, cette lune, et les guides des étoiles du ciel et ceux qui les font tourner, leurs fonctions et leurs temps de parcourt.
Dans les jours des années des pécheurs seront raccourcies et leur semence sera en retard dans leurs terres et champs et toutes choses sur terre seront altérées et n’apparaitront pas en leur saison ; la pluie sera retenue en réserve au ciel.
Dans ces temps les fruits de la terre seront en retard et ne pousseront pas en leur saison, et les fruits des arbres ne viendront pas en leur saison.
La lune altèrera son ordre et n’apparaitra pas en son temps. Elle brillera plus brillamment que la lumière prescrite et en ces jours il se verra au ciel une grande infertilité venant du chariot ouest le plus éloigné.
De nombreux guides des étoiles supérieures s’égareront et ainsi les fonctions de leurs orbites seront altérés et n’apparaitront pas aux saisons qui leur sont prescrits.
Et tout l’ordre des étoiles sera caché aux pécheurs et les pensées de ceux qui habitent sur terre feront erreur à leur sujet et seront étrangers dans toutes leurs voies et les prendront pour des dieux.

Le mal se multipliera parmi eux et le châtiment viendra sur eux pour tout détruire.

HENOC 81

―    O Henoc, dit-il, considère l’écrit des Tablettes célestes et lis ce qui y est écrit et marque chaque fait séparément.

Et je considérai toutes les Tablettes célestes et lus ce qui y est écrit et compris tout ; je lus le livre de tous les faits des humains et de tous les enfants de chair qui seront sur terre jusque dans les générations éloignées.

Après cela je bénis le Seigneur, le Roi de gloire de l’univers, et glorifiai le Seigneur pour Son endurance et je Le bénis pour les enfants humains et dis ensuite :

―    Béni est l’homme qui meurt avec justices et bontés, pour qui il n’y a rien d’écrit d’injuste, ni jour de jugement trouvé.

Et ces 7 saints êtres m’emmenèrent et me déposèrent sur la terre devant la porte de ma maison, et ils me dirent :

―    Déclare tout ton fils à Metuselah et montre à tous tes enfants qu’aucune chair n’est droite à la vue du Seigneur, car Il est leur créateur.
Nous te laissons une année avec tes enfants jusqu’au prochain ordre afin que tu instruises tes enfants et leur écrives en témoignage pour eux et tous leurs enfants. Et dans la 2e année, ils te retireront du milieu d’eux.

Que ton coeur soit fort, car les bienveillants annonceront la justice aux bienveillants ; ils se réjouiront avec les justes et se féliciteront mutuellement. Mais les pécheurs mourront avec les pécheresses et les pervertis tomberont avec les perverties. Ceux qui pratiquent la justice mourront à cause des méfaits des humains et seront réunis ensemble à cause des méfaits des sans-Dieu.

En ces jours ils cessèrent de me parler et je revins vers mon peuple en bénissant le Seigneur de l’univers.

HENOC (slv) 37

―    Et maintenant Henoc, Je t’accorde un temps [de préparation] de 30 jours pour travailler à ta maison et parler à tes fils [tout ce que tu gardes dans ton coeur] et à toute ta maison devant Moi afin qu’ils écoutent ce qui leur est dit par toi et qu’ils lisent et comprennent comme il n’y a pas d’autre Dieu à part Moi et qu’ils gardent Mes ordres et commencent à lire pour comprendre les livres écrits par toi [l’ange]. Après 30 joursJ’enverrai vers toi Mes anges et ils te retireront de tes fils et de la terre suivant Ma volonté.

HENOC (slv) 38

Et Dieu appela un de Ses grands anges, terrible et effrayant, et le plaça auprès de moi ; l’apparence de cet ange était comme neige et ses mains comme glace. Il avait une apparence très froide et mon visage était froid parce que je ne pouvais supporter la crainte du Seigneur, comme il n’est pas possible de supporter le puissant feu et chaleur du soleil et le givre de l’air. Et le Seigneur me dit :

―    Henoc, si ton visage n’était froid, aucun homme ne pourrait regarder ton visage.

HENOC (slv) 39

Et le Seigneur dit à ces hommes qui me prirent en premier :

―    Emmenez Henoc avec vous sur la terre et attendez-le jusqu’au jour fixé.

Et ils me placèrent de nuit sur mon lit, et Metuselah, expectant jour et nuit ma venue, était une garde à mon lit. Il fut terrifié quand il m’entendit venir et je lui donnai des instructions de faire venir toute ma maison afin que je leur raconte toutes choses.

HENOC (slv) 40

Écoutez mes enfants quelles choses sont conformes à la volonté du Seigneur. Je suis aujourd’hui envoyé vers vous pour vous rapporter de la bouche du Seigneur ce qui était & ce qui arrive maintenant et ce qui sera avant le jour du jugement.

Écoutez mes enfants, car aujourd’hui je ne vous parle pas de ma bouche mais de la bouche du Seigneur qui m’a envoyé – bien que vous entendez les paroles de ma bouche, un homme mortel comme vous : J’ai vu la face du Seigneur comme si c’était du fer chauffé au feu & qui envoie des éclats d’étincelles incandescentes ! [Et j’ai écouté les paroles [lèvres] de feu du Seigneur. Les paroles du Seigneur sont comme une fournaise de flamme et Ses anges [vents] jaillissent comme une flamme de feu.].

Voyez-moi par vos yeux comme un homme chargé d’un signe pour vous, car j’ai vu les yeux du Seigneur briller comme un faisceau de soleil et frapper de terreur les yeux humains !

Vous mes enfants, voyez votre aide dans la main droite d’un homme fait comme vous-mêmes, car j’ai vu la main droite du Seigneur qui remplissait les cieux et m’aidait. J’ai vu le compas de mes actions ainsi que le vôtre. J’ai vu les voies harmonieuses et sans mesure du Seigneur. Il n’y a pas de fin pour Lui !

Vous aussi, entendez les paroles de ma bouche comme j’ai entendues les paroles du Seigneur, semblables à un grand tonnerre dans une agitation continuelle de nuage. Et maintenant mes enfants, écoutez les dires de votre père terrestre. Il est terrifiant de se tenir devant la face d’un prince terrestre – très terrifiant à cause du vouloir de mort du prince et du vouloir de vie du prince. Combien est plus terrifiant de se tenir devant la face du Seigneur des seigneurs de toute la terre, [Maître céleste, le Seigneur des vivants & des morts] et des armées célestes ! Qui peut endurer cette terreur infinie !

HENOC 82

Maintenant mon fils Metuselah que j’ai tout rapporté par écrit et que je t’ai tout révélé, je vais te donner ces livres en ce qui les concerne : Metuselah, mon fils, préserve les livres écrits de la main de ton père pour en instruire les générations du monde.

Je donne la sagesse à toi, à ton fils et tes enfants qui vont venir, afin qu’ils donnent cette sagesse qui dépassent leurs pensées à leurs enfants, de génération en génération à jamais. Et ceux qui comprendront ne dormiront pas mais la saisiront par l’oreille afin d’apprendre cette sagesse, car elle sera agréable pour ceux qui mangent plus que de la bonne nourriture.

Bénis sont tous les justes, bénis sont tous ceux qui marchent dans la voie du juste et ne pèche pas comme des pécheurs quant au calcul des jours entiers durant lesquels le soleil traverse le ciel en entrant et sortant par les portes en 30 jours par période, avec l’ensemble des têtes de milliers de cette classe d’étoiles, avec l’ensemble des 4 qui sont ajoutés et répartis entre les 4 portions de l’année, qui les guident et les accompagnent pendant 4 jours.

À leur égard les hommes seront en défaut en ne les calculant pas dans la somme de tout le circuit du monde. Oui, les hommes seront en défaut en ne les considérant pas précisément. Car ils sont inscrits à jamais : un à la 1er porte, un à la 3e, un à la 4e, et un à la 6e. Car l’année est complète en 364 jours.

Le calcul est véritable et les registres exacts tant pour les luminaires que pour les mois, les fêtes, les années et les jours, comme il m’a été montré et révélé pour mon usage par Uriel, à qui le Maitre de la création du monde entier a donné commandement sur l’armée du ciel.

Il a pouvoir nuit et jour au ciel pour ordonner au soleil, lune, aux étoiles et à tous les pouvoirs du ciel qui circulent dans leurs chariots circulaires que leur lumière donne lumière aux humains.

Dispositions des étoiles qui sont placées à leurs emplacements dans leurs saisons, fêtes et mois.

Voici les dispositions de ceux qui les guident et surveillent afin qu’elles entrent dans leurs saisons prescrites, qui les conduisent à leurs places et selon leurs ordres dans les temps, mois, périodes prédominantes et positions.

Leurs 4 conducteurs divisent l’année en 4 parties et entrent en premier ; après eux, les 12 conducteurs de leurs dispositions qui divisent les mois ; car ce sont les chefs de 1,000 qui divisent les jours sur 360 jours et ce sont les conducteurs qui différencient les 4 parties de l’année de 4 jours intercalaires.

De ces chefs de 1,000, un est ajouté entre conducteur et conducteur, derrière la position, mais leurs conducteurs font la séparation. Voici les noms des conducteurs qui sont commandés de diviser l’année en 4 parties :  Melkiel, Helem-melek, Melejal, & Narel.

Et les noms de ceux qu’ils dirigent : Adnarel, Ijasusael, & Ijelumiel.    
Ces 3 suivent les conducteurs d’ordres et l’un suit le 3e conducteur d’ordres qui suit les conducteurs de positions qui séparent l’année en 4 parties.

Dans la 1e partie de l’année Melkiel se lève et dirige le soleil [zahay] et le dénommé Tamaani ; tous les jours de sa gouvernance sont 91 jours lorsqu’il a le gouvernement.

Voici les jours des signes visibles sur la terre aux jours de sa gouvernance : transpiration et chaleur et anxiété ; tous les arbres portent fruit, les feuilles sont produites par tous les arbres, le blé est moissonné, le rosier fleurit et toutes les fleurs s’épanouissent au champ tandis que les arbres hivernaux deviennent secs. Les noms de leurs subordonnés-conducteurs sont : Barkeel, Zelbesael & Helojasef, dont les jours de sa gouvernance sont à leur fin.

Le prochain conducteur après eux est nommé Helem-melek d’après le splendide soleil [zahay], et tous les jours de sa lumière sont de 90.

Voici les jours des signes sur la terre : chaleur croissante et sécheresse, et les arbres portent leurs fruits à maturité en mûrissant et accroissent tous leurs fruits ; les moutons s’accouplent et portent des petits & tous les fruits de la terre sont amassés avec tout ce qui est aux champs, et les raisins à presser. Ces choses prennent place au temps de sa gouvernance. Les noms de ces chefs de 1,000 et leurs ordres sont : Gedael, Keel & Heel.          
Le chef de 1,000 nommé Asfael leur a été ajouté et ses jours de gouvernance sont à leur fin.

 

 -5-  LES VISIONS

V isions de Henoc avant la naissance de Metuselah.   

HENOC 83

Mon fils Metuselah, je vais maintenant te montrer toutes les visions que j’ai vues avant ta naissance et te les raconter.

Avant de prendre une femme J’ai eu 2 visions tout à fait différentes l’une de l’autre : la 1e, quand j’appris à écrire, et la 2e, avant que j’épouse ta mère, et j’ai prié le Seigneur en raison de ces terribles visions.

Je m’étais allongé dans la maison de mon grand-père Malaleel quand je vis en vision le ciel se détacher et basculer pour tomber sur terre ; et quand il tomba sur la terre, je vis la terre se faire avalée dans un grand abysse, des montagnes figées s’accrocher aux montagnes et sombrer, collines sur collines, de grands arbres se rompre à leurs troncs et projetés en bas, engloutis dans l’abysse.

Alors une déclaration vint à mes lèvres et j’élevai ma voix pour crier et dis :

―    La terre est détruite !

Et comme je dormais près de mon grand-père Malaleel, il me réveilla et me dit :

―    Pourquoi cries-tu si fort mon fils et pourquoi te lamentes-tu ainsi ?

Et quand je lui racontai toute la vision que j’ai eue, il me dit :

―    Ce que tu as vu mon fils est terrible et cette vision vue en rêve est à un grave moment de péché avec tous les péchés de la terre ; ils vont être détruits et engloutis dans l’abysse par une grande destruction.
Maintenant mon fils, lève-toi et fais pétition au Seigneur de gloire, parce que tu es un croyant, afin qu’un reste soit laissé sur la terre. Mon fils, toute cette volonté du ciel viendra sur la terre et il y aura une destruction violente sur terre.

Alors je me levai pour prier et implorer ; j’écris ma prière pour les générations du monde et expliquai tout à mon fils Metuselah. J’allais et venais et contemplais le ciel ; le lever du soleil à l’est, le coucher de la lune à l’ouest et quelques étoiles, et toute la terre, tout comme Il l’a fait connaître au commencement, je bénis le Seigneur du jugement et L’exalta d’avoir placé le soleil aux fenêtres de l’est pour se lever et monter la face du ciel comme parcourt et traverser le chemin tracé pour lui.

HENOC 84

Je levai mes mains en justice en bénissant le Saint et grand Être et parlai avec le souffle de ma bouche et la langue de chair que Dieu a fait à tous les enfants humains de chair, afin qu’ils puissent parler avec ; et Il leur donna un souffle, une langue et une bouche avec lesquels parler :

―    Béni es-tu o Seigneur Roi, grand et puissant dans Ta grandeur, Seigneur de toute la création céleste, Roi des rois, Dieu du monde entier ; Ton grand pouvoir de royauté demeure toujours et à toujours jusqu’en éternité, et Ton autorité de génération en génération. Les cieux entiers sont pour toujours Ton trône et la terre entière Ton marchepied, à toujours jusqu’en éternité. Tu as créé et gouvernes toutes choses ; ayant tout créé promptement, aucun fait de la sagesse ne T’échappe, ni ne se sépare de Ton trône et de Ta présence, cat Tu connais, vois et entends tout et il n’y a rien qui est cachée de Toi, car Tu vois tout.
Voilà que les anges de Tes cieux transgressent [contre Toi] et Ta colère demeure sur les humains de chair jusqu’au jour du grand jugement.
O Dieu, Seigneur et grand Roi, je T’implore et Te supplie que ma prière se réalise de me laisser une postérité sur terre et de ne pas détruire tout humain de chair et rendre la terre sans habitant là où il y aura une destruction éternelle.
O mon Seigneur, que la chair qui a provoqué Ta colère périsse de la terre, mais qu’une chair juste et droite soit établie comme semence d’un plant pour toujours ; o Seigneur, ne soustrais pas Ta face de la prière de ton serviteur.

HENOC 85

Après ça je vis une autre vision, et je vais te montrer la vision entière mon fils.

Henoc leva sa voix et dit à son fils Metuselah :

―    À toi mon fils je parlerai ; écoute mes paroles et incline ton oreille à la vision vue en rêve de ton père.

Avant que j’épouse ta mère Edna, sur mon lit je vis en vision et voici :

Un taureau sortit de la terre et c’est un taureau blanc. Après lui une génisse sortit et avec elle sortent 2 jeunes taureaux ; l’un d’eux est noir et l’autre rouge.

Le jeune taureau noir encorna le rouge et le poursuivit sur la terre. Puis je n’ai plus vu ce jeune taureau rouge, mais le noir grandit et une génisse s’unit à lui ; et je vis sortir de lui de nombreux boeufs qui lui ressemblaient et le suivaient.

Et la 1e génisse vint en présence du 1er taureau afin de rechercher le jeune taureau rouge, mais cherchant pour lui et ne l’ayant pas trouvé, il s’éleva une grande lamentation.

Je regardai encore et le 1er taureau vint à elle et la réconforta et dès cette heure-là elle arrêta de pleurer. Par la suite elle porta un autre taureau blanc et après lui de nombreux taureaux et des génisses noires.

Dans mon sommeil je vis ce taureau blanc grandir jusqu’à devenir un grand taureau blanc, et de lui sortirent de nombreux bovins blancs qui lui ressemblent et qui portèrent de nombreux bovins blancs qui leur ressemblent, les uns à la suite des autres.

HENOC 86

Pendant que je dormais, les yeux fermés je vis de nouveau. Je regardai au-dessus du ciel et voici :

Une étoile tombe du ciel et se relève puis mange du pâturage parmi ces bovins.

Après ça je vis le grand boeuf noir et voici :

Ils changèrent tous d’enclos et de pâturages et leurs troupeaux commencèrent à vivre les uns avec les autres.

Je regardai en vision et observai encore le ciel quand voici :

De nombreuses étoiles tombèrent en se projetant elles-mêmes hors du ciel jusqu’à la 1e étoile ; elles devinrent des taureaux parmi ces troupeaux et pâturaient au milieu d’eux, avec eux.

Je les regardai et vis que voici :

Ils laissèrent leur membre intime sortir comme pour les chevaux et commencèrent à monter les vaches des taureaux ; elles devinrent toutes engrossées et des éléphants, chameaux et ânes sortirent. Tous les bovins ont peur d’eux et sont dans l’effroi face à eux, car ils ont commencé à mordre de leurs dents et dévorer, et à frapper de leurs cornes : tous les enfants de la terre sont saisis de tremblement face à eux et fuient parce qu’ils se mirent à dévorer ces bovins.

HENOC 87

Je vis de nouveau qu’ils se mirent à s’encorner l’un l’autre et se dévorer l’un l’autre et que la terre commença à crier fortement.

Je levai mes yeux de nouveau vers le ciel et vis dans une vision que voici, il sortit du ciel des êtres qui étaient comme des hommes en blanc ; l’un d’eux sortit de ce lieu avec 3 autres.

Les 3 sortis en dernier me saisirent par ma main et me soulevèrent en m’éloignant des générations de la terre et m’emmenèrent à un lieu élevé pour me montrer une tour élevée en hauteur, par-dessus la terre, où toutes les collines étaient plus basses et me dirent :

―    Reste ici jusqu’à ce que tu vois tout ce qui adviendra à ces éléphants, chameaux et ânes, aux étoiles et aux bovins et à tous ceux d’entre eux.

HENOC 88

Puis je vis l’un des 4 sorti le premier saisir la 1e étoile tombée du ciel et lui attacher pied et main pour la déposer dans un abysse ; cet abysse est étroit et profonde, horrible et sombre.

Puis l’un d’entre eux tira son épée et la remit aux éléphants, chameaux et ânes qui se mirent à se frapper l’un l’autre ; et toute la terre fut secouée à cause d’eux.

Et tandis que je regardai en vision, voici, l’un des 4 qui était sorti [les] extirpa du ciel pour les rassembler : il prit toutes les grandes étoiles dont les membres intimes étaient comme pour les chevaux et les attacha tous, pied et main, puis les déposa dans un abysse de la terre.

HENOC 89

Puis l’un des 4 alla vers ce taureau blanc pour l’instruire en secret. Il tremblait lorsqu’il devint un homme, lui qui était né taureau ; il se construit pour lui un grand vaisseau et y habita ; 3 taureaux habitèrent avec lui dans ce vaisseau qui les recouvrait.

Je levai mes yeux vers le ciel de nouveau et vis une haute voûte et 7 torrents d’eau au-dessus & ces torrents déversaient beaucoup d’eau dans un enclos.

Je regardai de nouveau et voici, les fontaines furent ouvertes sur la terre de ce grand enclos et cette eau commença à gonfler et à s’élever sur la terre, et cachait la vue de cet enclos jusqu’à ce que toute sa surface soit recouverte d’eau. L’eau, la noirceur et la nuée y augmentaient. Je regardai la hauteur de ce déluge qui s’était élevé sur cet enclos et débordait par-dessus cet enclos en restant sur la terre.

Et tous les troupeaux de cet enclos furent rassemblés ensemble jusqu’à ce que je vis comment ils sombraient, engloutis, et périssaient dans ce déluge.

Mais le vaisseau flottait sur l’eau tandis que tous les bovins, les éléphants, chameaux et ânes sombraient ensemble avec tous les animaux dans le fond, jusqu’à ce que je ne puisse plus les voir lorsqu’ils ne furent plus capables d’en sortir et qu’ils périrent en sombrant dans les profondeurs.

Encore en vision je vis ces torrents retirés de cette haute voûte et les gouffres terrestres nivelés vers le haut. D’autres abysses furent ouverts et l’eau commença à s’y écouler jusqu’à ce que la terre soit visible. Le vaisseau s’arrêta sur la terre, puis l’obscurité se retira et la lumière apparut.

Le taureau blanc devenu homme sortit de ce vaisseau et les 3 taureaux avec lui ; l’un blanc comme ce taureau, l’un rouge comme sang, et l’autre noir. Mais ce taureau blanc se sépara d’eux.

Et ils se mirent à porter [engendrer] des bêtes des champs et oiseaux, jusqu’à ce qu’il sorte d’eux toute une multitude d’espèces ; des lions, tigres, chiens, loups, hyènes, sangliers sauvages, renards, écureuils, cygnes, faucons, vautours, milans, aigles et corbeaux ; et parmi eux naquit un taureau blanc.

Et ils commencèrent à se mordre l’un l’autre, mais ce taureau blanc, né parmi eux, porta un âne sauvage et avec lui un taureau blanc ; et l’âne sauvage se multiplia.

Ce taureau né de lui porta un sanglier sauvage et un mouton blanc ; ce sanglier sauvage porta de nombreux sangliers mais ce mouton porta 12 moutons.

Lorsque ces 12 moutons grandirent, ils remirent l’un d’entre eux aux ânes et ces ânes remirent aussi ce mouton aux loups et il grandit parmi les loups.

Alors le Seigneur amena les 11 moutons cohabiter avec ça et pâturer avec ça parmi les loups ; ils multiplièrent et devinrent de nombreux troupeaux de moutons.

Les loups commencèrent à les craindre et ils les oppressèrent jusqu’à ce qu’ils détruisent leurs jeunes en jetant leurs jeunes dans une abondante rivière d’eau.

Les moutons commencèrent à pleurer fortement à cause de leurs jeunes et se plaignirent auprès de leur Seigneur. Un mouton sauvé par les loups échappa et s’enfuit vers les ânes sauvages.

Je vis les moutons se lamenter et pleurer en sollicitant de toute leur force le Seigneur jusqu’à ce que le Seigneur des moutons descende de Sa haute habitation à la voix des moutons et vienne vers eux pour les pâturer. Il appela ce mouton échappé des loups et lui dit qu’il devait avertir les loups de ne pas toucher aux moutons.

Le mouton alla vers les loups suivant la parole du Seigneur et un autre le rencontra pour aller avec lui ; les 2 partirent entrer dans l’assemblée de ces loups et parler avec eux pour les avertir de ne pas toucher aux moutons à partir de maintenant.

Je vis les loups extrêmement oppresser les moutons et de leurs forces et les moutons crier fortement.

Le Seigneur alla vers les moutons et se mit à frapper ces loups. Et les loups commencèrent à se lamenter mais les moutons devinrent silencieux et dès lors cessèrent de pleurer.

Je vis les moutons s’éloigner du milieu des loups et les yeux des loups étaient aveugles ; ces loups sortirent à la poursuite des moutons de toute leur force.

Le Seigneur des moutons allait avec eux comme leur chef et tous Ses moutons Le suivaient ; Sa face éblouissait glorieusement et terrible à regarder. Et les loups continuèrent de poursuivre ces moutons jusqu’à ce qu’ils les retrouvent à une mer d’eau.

La mer fut divisée et l’eau se tenait d’un côté et d’autre devant leurs faces et leur Seigneur les conduit Lui-même en se plaçant entre eux et les loups.

Et les loups, n’apercevant pas les moutons, entrèrent au milieu de la mer poursuivre les moutons ; les loups coururent après eux dans cette mer mais lorsqu’ils virent le Seigneur des moutons, ils tournèrent pour fuir devant Sa face mais l’eau se réunit soudainement suivant sa nature propre ; l’eau gonfla et se leva jusqu’à recouvrir ces loups. Et je vis tous les loups poursuivre ces moutons et périr engloutis.

Les moutons échappèrent à cette eau et partirent là où il n’y avait ni eau, ni herbe, et commençaient à ouvrir leurs yeux et à voir. Je vis le Seigneur des moutons les pâturer et leur donner l’eau et l’herbe, et ce mouton venir pour les guider.

Ce mouton monta au sommet de ce rocher élevé et le Seigneur des moutons l’envoya vers eux.

Puis je vis le Seigneur des moutons se tenir devant eux, Son apparence terriblement grand et majestueux, et les moutons qui Le virent furent effrayés devant Sa face et tremblaient tous de frayeur à cause de Lui ; et ils crièrent après ce mouton qui était avec eux et au milieu d’eux :

―    Nous ne sommes pas capables d’endurer la présence de notre Seigneur, ni de Le regarder.

Quand ce mouton qui les avait conduits monta au sommet de ce rocher, les moutons se mirent à être aveugles et s’égarer du chemin qu’il leur avait montré. Ce mouton n’en eut pas connaissance.

Le Seigneur des moutons fut extrêmement irrité contre eux et ce mouton en eut connaissance et descendit du sommet du rocher voir les moutons qu’il retrouva en majorité aveugles et égarés. Lorsqu’ils le virent, ils tremblèrent de peur en sa présence et voulurent retourner à leurs enclos.

Ce mouton prit d’autres moutons avec lui pour aller vers ceux qui s’étaient égarés et commença à les frapper : les moutons craignirent sa présence et ainsi ce mouton ramena ces moutons égarés qui retournèrent à leurs enclos.

Dans cette vision je vis ce mouton devenir un homme ; il construit une Habitation pour le Seigneur des moutons et les plaça tous dans cette Habitation.

Et je vis ce mouton qui avait été à la rencontre de ce mouton conducteur des moutons, tomber endormi.

Je vis périr tous les grands moutons et les petits s’élever à leur place et venir dans un pâturage près d’un courant d’eau. Et ce mouton conducteur devenu un homme fut séparé d’eux et tomba endormi.Tous les moutons soupirèrent après lui et se lamentèrent grandement sur lui

Je les vis cesser de pleurer sur ce mouton et traverser ce courant d’eau ; d’autres chefs parmi les moutons se levèrent au lieu de celui qui les avait conduits et qui était tombé endormi. Alors je vis les moutons aller à un bon emplacement de terre glorieuse. Je vis qu’ils étaient rassasiés sur une terre agréable, près de l’Habitation.

Leurs yeux étaient certaines fois ouverts et d’autres fois aveugles, jusqu’à ce qu’un autre mouton se lève pour les conduire et les ramener tous, alors leurs yeux s’ouvraient.

Les chiens, les renards et les sangliers sauvages se mirent à dévorer ces moutons jusqu’à ce que le Seigneur des moutons élève parmi eux un autre mouton, un bélier, pour les conduire.

Ce bélier commença à frapper de tout côté ces chiens, renards et sangliers sauvages jusqu’à ce qu’il les détruise tous.

Mais les yeux d’un mouton s’ouvrirent et il vit ce bélier oublier sa dignité parmi les moutons et commencer à cogner ces moutons, les piétinant et se comportant incorrectement.

Le Seigneur des moutons envoya l’agneau vers un autre agneau et l’éleva pour être un bélier et chef des moutons à la place de ce bélier qui oubliait sa dignité : allant vers lui et lui parlant seul, il l’éleva pour être un bélier et le fit prince et chef du troupeau. Et durant ce temps, ces chiens oppressèrent les moutons, et le 1er bélier poursuivit ce 2e bélier jusqu’à ce qu’il fuit devant lui.

Et je vis ces chiens mettre le 1er bélier à terre et le 2e bélier se leva pour diriger les moutons ; ce bélier porta de nombreux moutons et tomba endormi.

Un petit devenu bélier prit sa place et devint un prince et le chef de ces moutons ; ces moutons grandissaient et multipliaient, et tous les chiens, renards et sangliers sauvages fuyaient de crainte devant lui, car ce bélier frappa et tua tous les animaux sauvages qui n’eurent plus de pouvoir parmi les moutons et ne les volaient plus en rien.

Cette Habitation devint grande et large ; une grande et haute tour fut construite pour ces moutons et était construite à l’Habitation du Seigneur des moutons. Cette Habitation était de courte hauteur mais la tour élevée; le Seigneur des moutons se tient sur cette tour et une table pleine est placée devant Lui.

Je vis de nouveau les moutons s’égarer et aller dans de nombreuses voies et s’écarter de leur Habitation ; le Seigneur des moutons appela certains parmi eux pour les envoyer vers eux, mais les moutons se mettaient à les tuer. Celui d’entre eux qui fut non massacré cria contre les moutons et s’enfuit au loin ; le Seigneur des moutons le délivra des moutons et le monta vers moi et le fit habiter.

Il envoya vers eux de nombreux moutons pour témoigner et se plaindre d’eux. Je vis ensuite, lorsqu’ils délaissaient l’Habitation du Seigneur & Sa tour, que leurs yeux étaient aveugles ; et je vis que le Seigneur des moutons prépara au milieu d’eux un grand massacre dans leurs troupeaux personnels jusqu’à ce que ces moutons participent à tel massacre et qu’ils trahissent Son lieu.

Et Il les livra aux mains des lions, tigres, loups et hyènes et aux mains des renards et de toutes bêtes sauvages ; et les bêtes sauvages se mirent à déchirer ces moutons en morceau.

Et je vis qu’Il abandonna leur Habitation et leur Tour, les livrant aux mains des lions pour déchirer et les dévorer, et aux mains de toutes les bêtes sauvages.

Je commençai à pleurer beaucoup et de toute ma force, implorant le Seigneur des moutons et Lui montrant comment les moutons étaient dévorés par toutes les bêtes sauvages. Mais Il resta immobile en voyant cela et se réjouit qu’ils se fassent dévorés, avalés et volés, les laissant se faire dévorer aux mains de toutes les bêtes.

Il appela 70 bergers et mit de côté ces moutons pour les faire pâturer, et Il dit aux bergers et à leurs compagnons:

―    Que chacun d’entre vous dès maintenant pâture les moutons et fasse tout ce que Je vous ordonnerai de faire : Je vous les confie en nombre et vous dirais lequel d’entre eux doit être détruit, et que ceux-là soient détruits !

Et Il leur confia ces moutons. Puis Il en appela un autre et lui dit :

―    Observe et marque tout ce que les bergers feront à ces moutons qui vont détruire parmi eux que ceux que Je leur ai ordonné. Enregistre tout excès de destruction produit par les bergers, à savoir combien ils détruisent suivant Mon ordre et combien suivant leur propre caprice. Enregistre individuellement chaque destruction produite par chaque berger et lis devant Moi combien ils ont détruit et combien ils ont livré à la destruction afin que Je retienne cela en témoignage contre eux et connaisse tout méfait des bergers dès que Je leur remettrai les moutons : que Je voie ce qu’ils font, s’ils se plient ou non à Mon ordre que Je leur ai donné. Mais ils devront l’ignorer et tu ne leur déclareras pas, ni ne les réprimanderas, mais tu enregistreras chaque cas individuellement de toute destruction que les bergers produiront et déposeras tout devant Moi.

Je vis ces bergers pâturer en leur saison et se mettre à tuer et détruire plus qu’il leur était obligé et qu’ils livraient les moutons aux mains des lions. Les lions et tigres mangèrent et dévorèrent la majorité de ces moutons et les sangliers sauvages mangeaient avec eux.

Ils brûlèrent cette Tour et démolirent cette Habitation ; je devins extrêmement peiné sur cette Tour et lorsque l’Habitation de ces moutons fut démolie. Par la suite je n’ai plus été capable de voir ces moutons entrer cette Habitation.

Les bergers et leurs associés livrèrent ces moutons à toutes les bêtes sauvages pour les dévorer, et chacun d’eux reçut en son temps un nombre défini ; l’autre écrit chacun d’entre eux dans un livre, combien d’entre eux détruisait : chacun tua et détruit beaucoup plus que prescrit. Et je me mis à pleurer et me lamentai au sujet de ces moutons.

Ainsi dans la vision, je vis ce scribe écrire jour après jour sur chacun ayant été détruit par ces bergers et porter entièrement ce livre au Seigneur des moutons en déposition pour montrer tout ce qu’ils avaient fait ; tout ce que chacun d’eux en avait fait et tout ce qu’ils avaient donné à la destruction.

Le livre fut lu devant le Seigneur des moutons qui prit le livre de sa main et le lut, puis le scella en déposition.

Ensuite je vis que les bergers pâturaient pendant 12 heures et voici, 3 de ces moutons retournèrent et partirent pour entrer, et ils commencèrent à construire tout ce qui était tombé de cette maison.

Mais les sangliers sauvages essayèrent de les retarder mais n’en furent pas capables.

Et ils recommencèrent à construire comme avant et redressèrent cette Tour nommée la Haute tour et se mirent de nouveau à placer une table devant la Tour ; mais tout le pain y était pollué et non pur. À côté de tout ça, les yeux de ces moutons étaient aveugles afin qu’ils ne voient pas ; ainsi que les yeux de leurs bergers.

Et ils furent livrés en grand nombre pour la destruction à leurs bergers qui foulèrent aux pieds les moutons et les dévorèrent ; le Seigneur resta immobile jusqu’à ce que tous les moutons furent dispersés au champ et mélangés avec eux sans les sauver des mains des bêtes.

Celui qui écrit le livre l’apporta en le montrant et le lut devant le Seigneur des moutons en Le suppliant pour eux ; il L’implora en lui montrant tous les méfaits de ces bergers et rendit témoignage devant Lui contre tous les bergers. Puis il prit ce livre et le déposa à côté de Lui et partit.

HENOC 90

Je regardai de cette manière et jusqu’aux 36 [37] bergers sous-estimer le pâturage des moutons dans leurs périodes complétées individuellement comme les premiers firent. D’autres les recevaient entre leur main, les pâturaient à leur période, chaque berger dans sa propre période.

Après ça je vis venir en vision tous les oiseaux du ciel ; aigles, vautours, milans et corbeaux. Les aigles conduisaient tous les oiseaux, et ils se mirent à dévorer ces moutons ; ils leur crevaient les yeux et dévoraient leurs corps. Les moutons crièrent à cause de leurs corps dévorés par les oiseaux et les regardant, je me lamentai dans mon sommeil des bergers qui pâturaient les moutons. Je regardai jusqu’à ce que les moutons fussent dévorés par les chiens, les aigles et les milans, et qu’il ne reste aucune chair, ni peau, ni nerf, sur eux, jusqu’à ce que leurs os seuls se tiennent là et que leurs os tombent sur terre et que les moutons deviennent amoindris.

Je regardai jusqu’aux 23 bergers sous-estimer le pâturage sur plusieurs périodes complétées 58 fois.

Et voici, des agneaux naquirent de ces moutons blancs et se mirent à ouvrir leurs yeux et voir en pleurant vers les moutons. Mais les moutons ne pleurèrent pas pour eux et n’écoutèrent pas ce qu’ils leur disaient ; ils furent excessivement sourds et leurs yeux furent excessivement forcés aveugles.

Dans la vision je vis les corbeaux voler sur ces agneaux pour prendre l’un d’eux et mettre les moutons en morceaux et les dévorer.

Je vis pousser des cornes à ces agneaux et les corbeaux rabattre ces cornes, mais je vis une grande corne se ramifier sur l’un de ces moutons et leurs yeux s’ouvrir ; il les regarda quand leur yeux étaient ouverts et cria aux moutons ; les béliers le virent et coururent vers lui.

Malgré tout cela, ces aigles, vautours, corbeaux et milans continuaient de déchirer les moutons, plongeant sur eux pour les dévorer ; les moutons ne réagissaient pas mais les béliers se lamentaient et criaient. Ces corbeaux combattirent et luttaient contre lui en cherchant à détruire sa corne mais ils n’avaient aucun pouvoir sur lui.

Je regardai jusqu’à ce que les bergers, les aigles, ces vautours et milans vinrent et crier aux corbeaux de briser la corne de ce bélier, de le combattre et lutter contre lui.

Mais il combattait contre eux et cria pour que de l’aide vienne à lui. Je vis alors cet homme qui écrivait les noms des bergers et l’apporter en présence du Seigneur des moutons qui aida ce bélier et lui montra tout et qu’il était venu pour l’aider.

Je vis que le Seigneur des moutons vint vers eux en colère et tous ceux qui Le virent s’enfuirent et se jetaient d’eux-mêmes dans les ténèbres devant Sa face.

Tous les aigles, vautours, corbeaux et milans se rassemblèrent ensemble, amenant avec eux tous les moutons du champ ; ils vinrent tous ensemble s’entre-aider pour briser la corne du bélier.

Et je vis l’homme qui écrivait le livre suivant l’ordre du Seigneur ouvrir ce livre devant le Seigneur des moutons quant à la destruction que les 12 derniers bergers avaient fait et démontré ; ils avaient détruit beaucoup plus que leurs prédécesseurs.

Je vis le Seigneur des moutons venir vers eux et prendre le bâton de Sa colère dans Sa main et frapper la terre qui déchira aussitôt et toutes les bêtes et les oiseaux du ciel tombèrent loin des moutons et s’engloutirent dans la terre qui se referma sur eux.

Je vis qu’une grande épée fut donnée aux moutons et les moutons s’avancer contre toutes les bêtes du champ pour les tuer ; toutes les bêtes et les oiseaux du ciel s’enfuirent devant leur face.

Je vis ériger un trône sur une terre délicieuse et le Seigneur des moutons s’y asseoir Lui-même et cet autre prit les livres scellés et les ouvrit devant le Seigneur des moutons. Et le Seigneur appela les 7 premiers êtres blancs et leur commanda d’amener devant Lui, à commencer par la 1e étoile qui avait tracé la voie des toutes les étoiles dont les membres intimes étaient comme pour celles des chevaux ; et ils les amenèrent tous devant Lui.

Et Il parla à cet homme qui écrivait devant Lui, qui est l’un des 7 êtres blancs et lui dit :

―    Prends ces 70 bergers à qui j’ai confié les moutons et qui ont pris par leur propre autorité d’en tuer plus que Je leur ai ordonné.

Je vis que voici, ils furent tous attachés et ils se tenaient tous devant Lui. Le procès débuta en premier contre les étoiles qui furent jugées et trouvées coupables ; elles allèrent au lieu de condamnation et elles furent jetés dans un abysse comble de flamme de feu et remplie de piliers de feu.

Puis les 70 bergers furent jugés et trouvés coupables ; ils furent jetés pareillement dans l’abysse ardente. À cet instant je vis un abysse plein de feu s’ouvrir au centre de la terre et ces moutons aveugles y furent emmenés, tous ceux qui ont été jugés et trouvés coupables furent jetés dans cet abysse ardent et brûlés. L’abysse était à la droite de cette Habitation.

Et je vis ces moutons se consumer et leurs os brûler. Je me tenais debout et vis qu’Il plia cette ancienne Habitation et toutes ses colonnes déplacées ; toutes les poutres et les ornements de l’Habitation furent pliés avec et elle fut retirée et déposée dans un lieu au sud du pays.

Je vis qu’ils apportaient une nouvelle Habitation pour le Seigneur des moutons, plus grande et plus haute que la première et placée à l’endroit de la première qui fut pliée ; toutes ses colonnes sont nouvelles et ses ornements nouveaux et plus grands que la première qu’Il a retirée, et le Seigneur des moutons à l’intérieur.

Je vis tomber tous les moutons qui restaient, toutes les bêtes de la terre et tous les oiseaux du ciel, et rendre hommage à ces moutons en leur faisant pétition et leur obéir en chaque parole.

Puis ces 3 habillés de blanc qui m’avaient pris et m’ayant saisi ma main ainsi que ce bélier [saisissant ma main] me prirent pour me placer au milieu de ces moutons avant que le Jugement prenne place. Ces moutons étaient tous blancs et leur laine pure et abondante.

Et tous ceux qui avaient été détruits et dispersés, toutes les bêtes de champ et tous les oiseaux du ciel s’assemblèrent dans cette Habitation, et le Seigneur des moutons se réjouit de grande joie parce que tous les bienveillants étaient retournés dans Son Habitation.

Et je vis qu’ils déposèrent l’épée qui avait été donnée aux moutons et la replacèrent dans Son Habitation, la scellant en présence du Seigneur.

Et tous les moutons furent invités dans cette Habitation sans pouvoir les contenir ; leurs yeux grands ouverts voient le Bienveillant et personne parmi eux ne voit pas. Je vis cette Habitation longue et large et très comble.

Je vis la naissance d’un taureau blanc avec de grandes cornes et toutes les bêtes de champ et tous les oiseaux du ciel le craignant et lui faisant en tout temps pétition.

Je vis que toutes leurs espèces furent transformées et le premier parmi eux devint un buffle et ce buffle devint un grand animal avec des cornes noires sur sa tête, et le Seigneur des moutons réjoui d’eux et des bovins.

Je dormis au milieu d’eux et me réveillai en ayant tout vu.

C’est la vision que j’ai vue quand je dormais et en me réveillant je bénis le Seigneur de justice et Lui rendis gloire.

Puis je tombai dans une grande lamentation et mes larmes ne cessèrent jusqu’à ce que je ne puisse plus l’endurer. Lorsque je considérai, elles coulaient à cause de ce que j’avais vu, car tout arriverait et s’accomplirait de par les méfaits des hommes dans l’ordre qu’il me fut montré. Et dans la nuit je me souvins de mon premier rêve et pleurais sur ce compte et fus bouleversé d’avoir vu cette vision.

HENOC (slv) 41

Toutes choses [sont une] et je les ai apprises de la bouche du Seigneur – mes yeux les ont vues depuis le commencement à la fin, [et de la fin jusqu’au retour]. Tout ce que j’ai appris je l’ai écrit dans les livres ; les choses des cieux et toutes les armées, leur fin & leur complétion ensemble, et j’ai mesuré leurs allées et retranscris les étoiles et leur quantité innumérable. Qu’a vu l’homme de leurs alternances et de leurs allées ? Même les anges n’en connaissent le nombre. J’ai transcris les noms de tout.

J’ai mesuré le cercle du soleil et j’ai mesuré ses rayons, ses entrées et sorties à travers tous les mois : j’ai transcris tous ses parcours sous leur noms.

J’ai mesuré le cercle de la lune & ses diminutions durant le jour, et les lieux secrets où elle se dissimule chaque jour & monte conformément aux heures.

J’ai transcris les 4 saisons et fais 4 cercles d’après les saisons ; j’ai placé les années & dans les cercles j’ai placé les mois, et j’ai calculé les jours d’après les mois, et d’après les jours j’ai mesuré et calculé les heures.

De plus, j’ai transcris toutes choses mouvant sur la terre, m’enquérant sur eux. J’ai transcris toutes choses qui nourrissent, toutes semences à semer ou non qui poussent sur la terre, et toutes choses relevant des jardins, toutes herbes et toutes fleurs & leur essence et leurs noms.

Les demeures des nuages, leurs conformations et leurs ailes, comment ils apportent la pluie et les gouttes de pluie ; j’investiguai tout.

Et j’ai transcris le cours du tonnerre & de l’éclair, et ils [les anges] me montrèrent leurs gardiens & les clés, et leurs voies [allées et venues] par lesquelles ils passent. Ils sont amenés sous des liens, par mesure de degré, et sont laissés aller sous des liens de peur que la charge et véhémence de leur course surchargent les nuages de colère et détruisent toutes choses sur terre.

J’ai transcris les trésors de neige et les entrepôts de grêle & des bises fraîches et j’observai le porteur de leurs clés durant la saison ; comment il en remplit les nuages sans même surmener leurs trésors. [Je vis à ce moment-là comment les nuages sont contraints par eux comme une clé emprisonne].

J’ai transcris les demeures des vents. En observant, je vis comment ceux qui détiennent leurs clés [de leurs cellules] portent des balances et des mesures et qu’en premier lieu les mettent sur une balance, puis en second ils les laissent aller modérément, avec mesure et précaution, sur la terre entière afin que la charge de leur souffle ne fasse trembler toute la terre.

J’ai mesuré la terre entière, ses montagnes & ses collines, les champs, arbres, rochers, rivières, toutes les choses qui existent je les ai transcrites, de la terre en haut jusqu’au 7e ciel et en bas jusqu’à l’enfer, le lieu du jugement et le puissant enfer béant, chargé de lamentation. Je vis que les prisonniers souffrent dans l’attente du jugement immesurable [éternel].

HENOC (slv) 42

Et je vis tous nos aïeux, à commencer par Adam et Ève, et je pleurai en leur parlant de la ruine de leur méfait [et de la destruction des impies]. Malheur à moi pour ma faiblesse [mon infirmité] et celle de mes aïeux !

Et je méditai dans mon coeur et dis : ‘Bénis est l’homme qui n’est pas né ou qui étant né n’a jamais péché devant la face du Seigneur afin qu’il ne vienne pas dans cet endroit porter le joug de ce lieu.’

HENOC (slv) 43

Je vis ceux qui gardent les clés se tenant là [à l’opposé des portes], les gardiens des portes de l’enfer, ressemblants à des grands serpents ; leurs faces étaient semblables à des lampes éteintes, leurs yeux comme une sombre flamme ardente & leurs dents très aiguisées. Ils étaient nus jusqu’à la taille.

Et je dis dans leurs faces :

―    J’aurais voulu ne pas vous avoir vus, ni entendu vos à faire, et que ceux de ma race n’aient jamais eu à venir à vous ; pour n’avoir péché qu’un peu dans cette vie et maintenant souffrir à toujours dans la vie éternelle.

Je sortis vers l’est, au paradis d’Éden, où le repos a été préparé pour les justes et qui est ouvert au 3e ciel et fermé à ce monde. [Je vis là un endroit béni et toutes les choses créées bénies]. Des gardes sont placés aux portes, très grandes, à l’est du soleil, des anges ardents chantant des chants de triomphe et qui ne cessent jamais l’allégresse en présence des justes. Dans la dernière venue, ils conduiront Adam et nos aïeux et les amèneront là pour qu’ils se réjouissent, comme un homme qui appelle qui il aime pour fêter avec lui, et arrivés avec joie, ils conversent devant la maison de cet homme qui attend de fêter avec joie, dans l’allégresse & l’abondance immesurable, dans le bonheur & la dignité de la lumière et vie éternelle.

Mes enfants je vous dis alors :

―    Béni est celui qui craint le Nom du Seigneur et sert continuellement devant Sa face, qui dans cette apporte continuellement ses présents avec crainte vie et vit sa vie entière avec droiture et meurt ! [Apprenez mes enfants à faire des présents au Seigneur afin que vous ayez la vie].
Béni est celui qui pratique un jugement droit, pas en raison d’une récompense, mais pour la cause de la justice, n’attendant rien en retour : un jugement sincère viendra sur lui par la suite !
Béni est celui qui habille les dénudés d’un vêtement et donne son pain aux affamés !
Béni est celui qui rend un jugement droit pour les orphelins & les veuves et assiste tous ceux qui subissent du tord !
Béni est celui qui se détourne du chemin instable de ce monde de vanité et marche dans droiture qui mène à la vie éternelle !
Béni est celui qui sème des semences justes, car il récoltera 7 fois !
Béni est celui en qui est la vérité et qui parle de vérité à son prochain !
Béni est celui qui a l’amour sur ses lèvres et la tendresse dans son coeur !
Béni est celui qui comprend chaque parole du Seigneur et glorifie le Seigneur Dieu ; car les travaux du Seigneur sont justes et des travaux de l’humain, certains sont bien et d’autres mauvais, [et les impurs se reconnaissent par leurs actions] ; c’est par leurs travaux qu’on reconnaît ceux qui les ont accomplis !

HENOC (slv) 44

Voici, mes enfants, les choses considérables du Seigneur Dieu que j’ai obtenues sur la terre, ce que j’ai transcris de l’hiver et de l’été. J’ai compilé sur tous les sujets, et concernant les années, j’en ai calculé chaque heure, j’ai mesuré les heures et les ai écrites en listes et j’en ai vérifié toutes leurs différences. [J’ai mesuré et écrit tous les faits, toutes les mesures et tous les justes jugements (poids) et les ai écrits comme le Seigneur me l’ordonna, et en tout cela je trouvai de la diversité].

De même qu’une année est plus estimable qu’une autre [et un jour plus qu’un autre, et une heure plus qu’une autre], ainsi un homme est plus estimable qu’un autre :
-- cet homme pour les nombreuses possessions ;
-- cet homme pour la sagesse de coeur [bienveillance] ;
-- cet homme pour la compréhension ;
-- cet homme pour l’habilité, cet homme pour le silence de sa bouche ;
-- cet homme pour la pureté, ce qui revient à dire pour la force ;
-- cet homme pour le charme, autrement dit pour la jeunesse ;
-- cet homme pour la vivacité à penser, autrement dit pour la clairvoyance rapide du corps, autrement dit pour la perception de nombreuses choses.

Que cela soit entendu de partout : il n’y a personne de plus grand que celui qui craint Dieu ! Il sera le plus glorieux pour toujours.

HENOC (slv) 45

Dieu fit l’humain avec Ses propres mains, à la ressemblance de Sa conduite ; Dieu le créa petit et grand à la fois :
-- celui qui offense la conduite de l’humain, offense la conduite de Dieu. [Le prince qui rejette la conduite du Seigneur, méprise la conduite du Seigneur] ;
-- celui qui montre de la colère contre un autre sans défense sera consumé par la grande colère du Seigneur.
-- Si un homme crache au visage d’un autre avec mépris sera consumé [d’insolence] au grand jugement du Seigneur.
-- Béni est l’homme qui ne dirige pas son coeur contre aucun humain avec malice et y met sa confiance, qui assiste un homme qui est blessé et sous jugement, qui relève les opprimés et réalise les prières [une bonté] à celui qui le demande !

Car au jour du grand jugement, chaque mesure, chaque critère et chaque poids qui est en circulation – en particulier ce qui mis sur une balance et qui est propre au commerce – subit sa propre mesure et recevra sa rétribution selon sa mesure.

HENOC (slv) 46

Pour celui qui se dépêche et apporte son offrande devant la face du Seigneur ; le Seigneur se dépêchera de compléter son travail et exécutera un juste jugement sur lui !  Pour celui qui prolonge sa lampe devant la face du Seigneur ; le Seigneur prolongera grandement son trésor dans le Royaume céleste !

Dieu ne requiert ni pain, [ni nourriture, ni viande], ni lumière, ni animal, ni autre sacrifice, car ce n’est rien ! Mais Dieu requiert un coeur pur ; et c’est au moyen de tout cela qu’Il teste le coeur humain !

HENOC (slv) 47

Mon peuple, écoutez et prêtez attention aux paroles de mes lèvres :

Si quelqu’un apporte des présents à un prince terrestre, mais qu’il ait de l’infidélité dans son coeur : si le prince l’apprenait, ne serait-il pas en colère contre lui pour cette raison et refuserait ses présents pour plutôt l’envoyer en condamnation ?

Ou si un homme en flatte un autre par son langage avec la malveillance au coeur et que l’autre ne comprenne pas la malice de son coeur ; ne se condamne-t-il pas lui-même lorsque son iniquité est totalement en évidence [à ses yeux] ?

Mais quand Dieu enverra une grande lumière aux moyens de laquelle il y aura jugement sur les justes et les injustes [sans égard pour personne] ; rien ne sera dissimulé.

HENOC (slv) 48

Maintenant mes enfants, prenez vos pensées à coeur et prêtez attention aux paroles de votre père qui est venu vers vous par la bouche du Seigneur. Prenez ces livres écrits de votre père et lisez-les, et par eux vous apprendrez tous les travaux du Seigneur. Il y a eu plusieurs livres dès la genèse de création et il y en aura à la fin du monde, mais aucun ne vous fera connaître les choses comme mes écrits. Si vous préservez mes écrits, vous ne pécherez pas contre Dieu.

Il n’y a aucun autre à la place du Seigneur, ni au ciel, ni sur terre, ni dans les profondeurs du bas ou dans les fondements du lointain. Dieu établit des fondements inconnus aux choses : Il étira les cieux invisibles sur les choses visibles, Il affermit la terre sur les eaux, en considération de l’eau et du fondement des choses qui ne sont pas figées.

Car qui a nommé tous les innumérables travaux de la création !

Qui a dénombré la poussière de la terre et du sable de la mer, les gouttes de pluie, la rosée du matin et le souffle du vent !

Qui a lié la terre et la mer avec des liens qui ne peuvent être rompus et a découpé les étoiles à partir du feu pour embellir les cieux et aussi placé le soleil au milieu d’eux !

 

 -6-  LOIS DE HENOC

Methusaleh, appelle tous tes frères et rassemble les enfants !

HENOC 91

Et maintenant Metuselah, mon fils, appelle à moi tous tes frères et rassemble pour moi tous les enfants de ta mère, car la parole m’appelle et l’esprit est versé sur moi afin que je vous montre tout ce qui vous arrivera à toujours.  

Aussi Metuselah alla appeler vers lui tous ses frères et rassembla sa parenté.

Henoc parla à tous les enfants de justice et dit :

―    Entendez, fils de Henoc, toutes les paroles de votre père ; écoutez attentivement le souffle qui sort de ma bouche pour vous instruire, bien-aimés ; aimez la voie de la justice et marchez-y.
N’approchez pas la justice d’un coeur double et ne vous associez pas à ceux au coeur double, mais marchez dans la justice des justes qui vous guidera dans les bonnes voies avec la justice comme compagnon ;
car je sais que les conditions d’oppression augmenteront sur la terre et qu’un grand châtiment sera exécuté sur la terre. Toutes les injustices seront consumées sur la terre ainsi que tous les méfaits d’injustice, de violence et de transgression prévaudront de nouveau.
Quand les injustices du péché, du blasphème, de violence et de toutes sortes de méfaits augmenteront ; la traitrise, la transgression et l’impureté augmenteront.
Un grand châtiment céleste viendra sur eux tous et le Seigneur de sainteté viendra avec colère et châtiment pour exécuter le jugement sur terre.
En ces jours la violence sera coupée de ses racines et les racines de l’injustice conjointes avec la tromperie seront détruites sous le ciel.
Toutes les idoles des païens seront abandonnées et les temples consumés par le feu seront totalement retirés de la terre ; eux seront emmenés en jugement par le feu et périront de la colère d’un lourd jugement éternel.
L’être juste se lèvera du sommeil et la sagesse se lèvera et leur sera donnée.
Puis les racines de l’injustice seront coupées et les pécheurs seront détruits par l’épée ; les racines des blasphémateurs seront coupées dans tous lieux avec ceux qui méditent l’oppression et ceux qui commettent des blasphèmes ; ils périront par le tranchant de l’épée.

Maintenant mes fils que je vous ai montré les voies de la justice et les voies de la violence, je vais aussi vous montrer ce qui arrivera et que vous devez savoir. Écoutez-moi maintenant mes fils et marchez dans les voies de la justice et non dans les voies de la violence ; car tous ceux qui marchent dans les voies de la violence périront pour toujours.

HENOC 92

Écrits de Henoc le scribe sur toute la doctrine de sagesse qui juge la terre entière, digne des louanges de tous les humains et de tous mes enfants qui habiteront sur la terre et des futures générations qui observeront la droiture et la paix.

―    Ne laissez pas votre esprit se troubler au compte des temps, car le grand Être de sainteté a prescrit un temps sur toutes choses. Le juste se lèvera de son sommeil ; il se lèvera pour marcher dans la voie juste et sa voie et sa conversation seront en éternelle bienveillance et en grâce. Il sera gracieux envers le juste et lui donnera éternellement justice ; Il lui donnera le pouvoir de vivre de bienveillance et de justice & de marcher dans la lumière éternelle. Mais le péché périra dans l’obscurité pour toujours et ne sera plus vu à partir de ce jour et à jamais.

HENOC 93

Après ça Henoc commença à parler des livres, et Henoc dit :

―    Mes fils, concernant les enfants de justice, concernant l’élite du monde, et le plant de justice, moi Henoc je vous les annonce suivant ce qui m’est apparu en vision céleste et tel que déclaré par la parole des anges saints et par ce que j’appris des Tablettes célestes.

Et Henoc se mit à parler des livres et dit :

―    Je suis né le 7e, dans la 1e semaine, alors que le jugement et la justice subsistaient encore.
Après moi, dans la 2e semaine, il s’élèvera un grand mal et la tromperie se propagera ; en elle sera la 1e fin et en elle un homme sera sauvé, mais après sa fin, l’injustice s’accroitra et Il produira une loi pour les pécheurs.
Ensuite, à la fin de la 3e semaine, un homme sera choisi comme plant de justice et après lui viendra à tout jamais le plant de justice.
Puis dans la 4e semaine, vers sa fin, les visions de sainteté et de justice se verront et une Loi pour toutes les générations futures, et un enclos sera fait pour eux.
Dans la 5e semaine, vers sa fin, la construction de l’Habitation glorieuse dominera à toujours.
Dans la 6e semaine, tous ceux qui l’habitent seront aveugles et les coeurs de tous seront démis par un malveillant oubli de la sagesse, et un homme s’élèvera ; vers sa fin, la dominante Habitation brûlera par le feu et toute la race de la racine élue sera dispersée.
Dans la 7e semaine, une génération se lèvera et nombreux seront ses méfaits et tous ses faits seront trahison. Vers sa fin, la juste élite du plant de justice éternelle sera choisie pour recevoir au septuple l’instruction de Son entière création.
Il y aura ensuite une 8e semaine, celle de la justice ; une épée lui sera donnée afin que le jugement et la justice s’exécutent sur ceux qui commettent l’oppression et que les pécheurs soient livrés aux mains des justes. À son terme ils acquerront des habitations par leur droiture et l’Habitation du grand Roi sera construite dans la gloire à tout jamais.
Puis dans la 9e semaine, le jugement de la justice sera révélé au monde entier et tous les méfaits des sans-Dieu disparaitront de la terre entière ; le monde sera inscrit à la destruction et toute l’humanité verra la voie de la justice.
Dans la 10e semaine, à la 7e partie, il y aura un grand jugement éternel par lequel Il exécutera vengeance parmi les anges. Le 1er ciel partira et expirera et un nouveau ciel apparaitra ; tous les pouvoirs des cieux brilleront 7 fois plus à jamais.
Il y aura ensuite de nombreuses semaines en bienveillance et en justice à jamais sans nombre, et le péché ne sera plus jamais mentionné.

Lequel de tous les enfants humains pourrait écouter la voix du saint Être sans trembler ?

Lequel peut penser Ses pensées et lequel peut voir tous les travaux célestes ?

Et comment celui-ci pourrait-il contempler le ciel et comprendre les choses célestes : voir une âme ou un esprit et lui parler, ou monter voir tous leurs complétions et les concevoir ou faire comme eux ?

Lequel de tous les humains pourrait connaître quelle est la longueur et la largeur de la terre & à qui a été montré la mesure d’eux tous ? Y-a-t-il quelqu’un qui peut discerner la longueur du ciel et de quelle hauteur il est et sur quoi il est fondé ; combien le nombre des étoiles est grand et où les luminaires se reposent ?

HENOC 94

Et maintenant je vous les dis mes fils, aimez la justice et marchez-y, car les voies de la justice sont dignes d’entendement tandis que les voies de l’injustice se détruisent soudainement et disparaissent.

Les voies de violence et de mort seront révélées à certains humains d’une génération qui s’en tiendront loin pour ne pas les suivre.

À vous les justes, je dis maintenant, ne marchez pas dans la mauvaise voie, ni dans les voies de mort ; ne les approchez pas pour ne pas être détruits. Recherchez et choisissez la justice et une vie sainte, marchez dans les voies de paix où vous pouvez vivre et prospérer.

Gardez mes paroles dans vos pensées de votre coeur et ne permettez pas qu’ils s’effacent de vos coeurs, car je connais comment les pécheurs égarent les hommes en changeant mauvaisement la sagesse, ne lui laissant aucune place, ni aucun moyen de réduire la tentation.

Malheur à ceux qui construisent dans l’injustice et l’oppression, qui placent la fraude comme fondation, car ils sont subitement rejetés et n’ont pas de paix !

Malheur à ceux qui construisent leurs maisons sur le péché, car ils sont éjectés de leur fondation pour tomber sous l’épée !

Malheur à ceux qui amassent or et argent, car ils périssent subitement en jugement !

Malheur aux riches qui croient en leurs richesses, car ils sont séparés de leurs richesses [rétributions] pour avoir oublié le Plus-Haut aux jours de leur opulence !

Malheur à ceux qui commettent blasphème et injustice, car ils se préparent au jour du massacre, au jour de ténèbres et au jour du grand jugement !

Je parle pour vous annoncer que Celui qui vous a créé vous rejettera et qu’il n’y aura pas de compassion lors de votre chute, car votre Créateur se réjouira de votre destruction ; en ces jours les justes parmi vous seront une occasion de honte pour les pécheurs et les sans-Dieu.

HENOC 95

O que mes yeux soient un nuage d’eau pour que je puisse pleurer sur vous et verser mes larmes comme un nuage de pluie pour calmer le trouble de mon coeur ! Qui vous a permis de pratiquer la haine et la malveillance ? Que le jugement vous éclaire, pécheurs ! Vous justes, ne craignez pas les pécheurs, car le Seigneur les livre encore entre vos mains pour exécuter sur eux le jugement suivant vos désirs.

Malheur à ceux qui éclatent d’irréversibles trahisons, car la guérison est aussi loin de toi que de tes péchés !

Malheur à ceux qui rétribuent leur prochain par le mal, car ils seront rétribués suivant leurs actions !

Malheur aux témoins mensongers et à ceux appesantissent l’injustice, car ils périssent subitement !

Malheur aux pécheurs qui persécutent les justes, car ils sont livrés à la persécution sous le joug d’un peuple injuste et dur !

HENOC 96

Vous justes, soyez dans l’espérance ! Car les pécheurs périssent subitement et vous aurez seigneurie sur eux suivant vos désirs.

Aux jours d’angoisse des pécheurs, vos enfants monteront et s’élèveront tels des aigles et votre nid sera plus haut que celui des vautours ; tels des écureuils vous monterez et pénètrerez à toujours les crevasses terrestres et fentes de rocher devant les injustes qui gémiront en pleurant sur vous tels que des satyres.

Aussi n’ayez crainte vous qui souffrez, car la guérison sera votre lot ; une éclatante lumière vous illuminera et la voix du repos sera entendue du ciel.

Malheur aux pécheurs, car leurs richesses les font ressembler à des justes mais leurs coeurs les accusent d’être les pécheurs qu’ils sont ; ce monde témoigne contre eux d’un mémoire de malveillance !

Malheur à ceux qui dévorent le grain tendre et boivent en force à la source de la fontaine pour piétiner les humbles avec force !

Malheur à ceux qui boivent l’eau en tout temps, car ils sont instantanément gratifiés, asséchés et flétris pour avoir abandonné la fontaine de vie !

Malheur à ceux qui agissent injustement et avec tromperie et trahison, car il existe un mémoire de [leur] malveillance contre eux !

Malheur aux puissants qui oppressent les justes avec force, car il vient le jour de leur destruction ; au jour de leur jugement, en ces jours viendront de nombreux bons jours pour les justes.

HENOC 97

Vous justes, croyez ! Car les pécheurs sont dans la honte et ils périssent au jour d’injustice ; il sera connu que le Plus-Haut est attentif à leur destruction et les anges s’en réjouissent.

Que font les pécheurs ! Où fuiront-ils le jour du jugement lorsqu’ils entendront la voix priante des justes ? Car il ne sera pas fait pour vous comme pour eux, contre qui cette parole témoigne : Êtes-vous compagnons des pécheurs ?

En ces jours la prière des justes arrivera jusqu’au Seigneur et vous subirez alors les jours de votre jugement : que leurs faces soient couverts de honte quand toutes leurs paroles d’injustice seront lues devant le grand Être saint ; car tout acte fondé dans l’injustice sera rejeté.

Malheur aux pécheurs, car du centre de l’océan à la terre sèche est un mémoire de leur malveillance !

Malheur à ceux qui amassent or et argent injustement et disent : ‘Nous sommes riches et avons des possessions, car nous avons obtenu tout ce que nous désirions ; faisons ce que nous voulons maintenant que nous avons accumulé l’argent et que nos greniers sont pleins et aussi abondants que l’eau sont les ouvriers dans nos maisons’. Vos mensonges s’écoulent comme de l’eau et vos richesses ne demeurent pas avec vous mais se volatiliseront soudainement de vous puisque vous les avez entièrement acquis par injustice ; vous serez donné à la grande condamnation !

HENOC 98

Maintenant, sages et insensés, je vous jure que vous allez beaucoup expérimentés sur la terre ! Car vous les hommes mettrez plus de parure qu’une femme et des vêtements plus colorés qu’une vierge, en plus de royauté, grandeur, pouvoir, argent et or, violet, de splendeur et de nourriture qu’ils déverseront comme de l’eau.

Aussi il y aura un manque de savoir et de sagesse et par là ils périront ensemble avec leurs possessions et toute leur gloire & splendeur, dans la honte et le massacre, et leurs esprits seront jetés dans une fournaise de flamme en grande pénurie !

Je vous l’ai juré ainsi qu’aux pécheurs : comme une montagne n’est et ne sera dans l’esclavage, ni une colline dans la servitude d’une femme, jamais péché ne fut envoyé sur terre ! L’homme le créé de lui-même et ceux qui le commettent tombent en grande condamnation !

La stérilité ne fut pas donnée à la femme ; elle meurt sans enfant à cause des méfaits de ses propres mains.

À vous et aux pécheurs, je vous jure par le grand Être saint que tous vos méfaits malveillants sont publiés dans les cieux et aucun de vos méfaits d’oppression n’est caché ou couvert !

Pensez qu’en votre esprit et dites-le à votre coeur que vous savez et voyez chaque péché qui est aussi marqué en présence du Plus-Haut chaque jour ; vous reconnaissez par là que toute l’oppression exercée est marquée chaque jour jusqu’au jour de votre jugement.

Malheur aux insensés qui transgressent contre la sagesse, car ils périssent par leur folie et leur part est en mauvaise providence ! Sachez maintenant que vous vous préparez pour le jour de destruction.

Vous aussi pécheurs, n’espérez pas vivre mais vous partirez à la mort sans connaître de rançon, car vous vous préparez pour le jour du grand jugement, et jour de rétribution, dans la honte la plus grande de votre esprit !

Malheur aux coeurs obstinés qui agissent avec malveillance et mangent le sang ! D’où viennent les bonnes choses que vous mangez et buvez pour être ainsi pleins des bonnes choses que notre Plus-Haut Seigneur a placées en abondance sur la terre ? N’ayez pas de paix !

Malheur à ceux qui aiment les actes d’injustice ! Pourquoi espérer la bonne providence ? Sachez que vous êtes livrés aux mains des justes qui couperont vos cous et vous tueront sans pitié !

Malheur à ceux qui se réjouissent de l’épreuve des justes ! Pas de tombe pour vous en vue.

Malheur à ceux qui réduisent à néant les paroles des justes ! Pas d’espoir de vie pour vous.

Malheur à ceux qui écrivent des paroles mensongères et profanes ! Car qui écrit des mensonges pour que les humains les comprennent transgresse contre son prochain. Pas de paix sur eux mais la mort subite.

HENOC 99

Malheur à ceux qui agissent en profanes et se glorifient en s’exaltant de mensonges ! Vous périssez sans aucune joie pour vous.

Malheur à ceux qui tordent les paroles des justes et transgressent la Loi éternelle pour les dévier dans ce qu’elles ne sont pas ! Soyez foulés aux pieds sur la terre.

Soyez prêts en ces jours, vous les justes, pour élever vos prières dans un mémoire et le placer en témoignage devant les anges afin qu’ils placent le péché des pécheurs en mémoire devant le Plus-Haut :

En ces jours, les nations seront mélangées et les familles des nations se lèveront au jour de destruction.

En ces jours, ceux qui sont réduits à la disette iront estropier leurs enfants pour les rejeter, et il y aura des fausses couches ; ils rejetteront sans pitié leurs nouveau-nés et ne reviendront plus vers leurs bien-aimés.

Aux pécheurs, je jure que leur péché les prépare pour un jour d’écoulement de sang incessant !

Ils vénéreront des pierres et d’autres feront des images taillées d’or, d’argent, de bois et d’argile. D’autres vénéreront les esprits impurs des démons et toutes sortes de superstitions non-conformes à la connaissance ! Pas le moindre secours pour eux.

Ils deviendront incroyants à cause de leurs coeurs ignorants, et leurs yeux seront aveugles à cause de leurs coeurs peureux et à cause des visions de leur sommeil !

En cela ils sont incroyants et peureux, car ils s’activent au mensonge dans tous leurs faits en vénérant une pierre !  Tous périront subitement.

En ces jours, bénis sont ceux qui écoutent les paroles de sagesse pour les comprendre, qui suivent les voies du Plus-Haut et marchent dans la voie de Sa justice pour ne pas devenir traitres parmi les traitres, car ils seront saufs.

Malheur à ceux qui espèrent l’infortune de leur prochain, parce qu’ils se projettent dans le shéol !

Malheur à ceux qui agissent avec tromperie et qui par de fausses mesures suscitent l’envie sur la terre, parce qu’ils en sont totalement consumés !

Malheur à ceux qui construisent leurs maisons du labeur extrême des autres ; chaque matériau construit n’est que brique et pierre du péché ! Je vous déclare n’avoir aucun répit.

Malheur à ceux qui repoussent les mesures et l’héritage éternel de leurs pères et courent les idoles ! Pas de répit pour eux.

Malheur à ceux qui agissent injustement en soutenant l’oppression et tuant leurs prochains !

Il rabaissera leur gloire au jour du grand jugement et fera venir l’affliction sur leurs coeurs et l’esprit de Son indignation pour les détruire par l’épée. Car tous les justes et les saints se rappellent de vos péchés.

HENOC 100

En ces jours les pères avec leurs enfants ensemble seront frappés en un lieu ; les frères tomberont morts les uns sur les autres jusqu’à ce qu’une rivière s’écoule de leur sang.

Un homme ne retiendra pas sa main pour frapper ses fils, ni les fils de ses fils ; le pécheur ne retiendra pas sa main contre son frère respecté et l’un l’autre se frapperont du lever jusqu’au coucher du soleil.

Les chevaux baigneront dans le sang des pécheurs jusqu’à la poitrine et le chariot sera submergé à cette hauteur.

En ces jours les anges descendront dans les lieux secrets et rassembleront en un lieu tous ceux qui ont fait descendre le péché et le Plus-Haut se lèvera en ce jour de jugement pour exécuter le grand jugement parmi tous les pécheurs.

Et Il appointera Ses saints anges comme gardiens des justes et des saints pour les garder comme la prunelle des yeux jusqu’à ce qu’Il ait mis fin à toute la malveillance de tout péché ; et bien que les justes dorment d’un long sommeil, ils n’ont rien à craindre.

Les sages parmi les hommes verront la vérité, et les enfants terrestres comprendront toutes les paroles de ce livre et reconnaitront que leurs richesses ne pourront les sauver de la réjection de leurs péchés.

Malheur aux pécheurs qui affligent les justes dans un jour de grand trouble et les brûlent par le feu, car votre rétribution suit vos actions !

Malheur aux coeurs obstinés qui observent pour prédire la malveillance ; ce pourquoi la peur vient sur vous sans personne pour vous secourir !

Malheur aux pécheurs à cause des paroles de votre bouche et à cause des méfaits de vos mains par lesquels vous pratiquez l’incroyance ! Vous brûlez dans un feu de flamme ardente.

Sachez maintenant que les anges s’informent de leurs méfaits dans le ciel, auprès du soleil, de la lune et des étoiles, en référence du péché d’exercer le jugement sur les justes de la terre :

Il somme le nuage, le brouillard, la rosée et la pluie de témoigner contre eux et tous se soustraient d’eux et ne descendent sur eux à cause de leurs péchés.

Qu’ils apportent des offrandes à la pluie qui ne leur vient pas, et même à la rosée ! Leur offriront-ils aussi de l’or et de l’argent pour les faire venir ? Et lorsque le givre et le gel & leur froideur et tous les vents de la neige & tous leurs fléaux tomberont sur eux ; seront-ils capables de se tenir face à eux en ces jours ?

HENOC 101

Vous enfants célestes, observez le ciel et tous les travaux du Plus-Haut ! Craignez-Le pour ne pas agir mal en Sa présence !

Que ferez-vous s’Il referme les fenêtres du ciel et retient la pluie et la rosée de descendre sur terre pour votre compte ?

Car s’Il vous envoie Sa colère à cause de vos méfaits, je ne pourrais intercéder pour vous d’avoir parlé avec orgueil et dit des paroles insolentes contre Sa justice, car vous n’aurez aucun répit !

Regardez les navigateurs de bateau et leurs bateaux en péril, ballotés par les vagues et secoués par les vents, dont la crainte est de perdre tous leurs biens et possessions dans la mer, le coeur anxieux que la mer les avale et qu’ils périssent !

La mer entière et ses eaux tumultueuses ne sont-elles pas l’ouvrage du Plus-Haut ! Toutes les actions de ses eaux ne les a-t-Il pas confinées à la limite du sable !

À Sa réprobation elle tremble et sèche avec tous ses poissons, et tout ce qui est en elle meurt.

Vous pécheurs qui êtes sur la terre, craignez Celui qui a fait le ciel et la terre & tout ce qui y est ! Lui qui donne compréhension et sagesse à tout ce qui se meut sur terre et à tout ce qui se meut dans la mer.

Vous pécheurs, craignez le Plus-Haut comme les navigateurs de bateaux craignent la mer !

HENOC 102

En ces jours, lorsqu’Il apportera la douloureuse flamme sur vous, où fuirez-vous ; où trouvez- vous délivrance lorsqu’Il lance Sa parole contre vous et que vous êtes terrifiés par la peur ?

Tous les luminaires tremblent de peur et la terre elle-même apeurée et tremblante est en alerte.

Tous les anges exécutent leurs ordres et cherchent à se cacher de la présence de la grande Gloire et les enfants terrestres sont secoués de tremblements !

À cause de vous, pécheurs, maudits à jamais ; n’ayez pas de paix !

N’ayez crainte, âmes des justes ! Soyez dans l’espérance, vous qui mourez dans la justice ! Ne vous endeuillez pas si votre âme descend douloureusement au shéol ; de même dans votre vie, votre corps n’a pas disposé comme votre croyance méritait véritablement, comme un jour où vous êtes devenus comme les pécheurs, un jour de malédiction et de châtiment, et qu’à votre mort, les pécheurs disent sur vous : ‘Les justes meurent comme nous ; quel bénéfice récoltent-ils de leurs actions ? Voici, ils meurent en douleur dans les ténèbres comme nous ; quel avantage ont-ils sur nous ? Car maintenant nous sommes égaux ! Que reçoivent-ils et que voient-ils à toujours ? Car voici, eux aussi doivent mourir et à partir de maintenant ils ne verront plus jamais la lumière !’

Je vous le dis, ce sont les pécheurs qui se contentent dans le boire et le manger, qui mettent les hommes à nu, qui volent et pèchent pour acquérir fortune et voir aux bons jours.

Voyez les justes comment leur fin arrive, car aucun signe de violence n’est trouvé en eux le jour de leur mort. Néanmoins ils périssent et deviennent comme s’ils n’avaient pas été et leurs âmes descendent avec épreuve au shéol.

HENOC 103

Et pour vous, les justes, je vous le jure par la gloire de Celui qui est grandement honoré et de puissante gouvernance ; je vous le jure par Sa grandeur que je connais ce secret !

Je l’ai lu sur la Tablette céleste et dans le Livre des saints où est consigné par écrit ce qui les concerne et que toute bonté, joie et gloire sont préparés pour ceux qui y sont inscrits, comme les esprits de ceux qui sont mort en justice. De nombreuses bontés seront données en récompense de vos travaux et votre lot sera dans l’abondance par-delà le lot des vivants. Vous et les esprits de ceux qui meurent en justice vivrez et vous réjouirez en étant heureux !

Les esprits ne périssent pas et leur mémoire est devant la face du grand Être suivant toutes les générations du monde ! Ne craignez donc pas leur mépris.

Malheur aux pécheurs qui meurent dans leurs péchés et ceux qui sont comme eux diront : ‘Bénis sont les pécheurs, car ils ont vécu dans la prospérité et dans les richesses ; ils sont morts dans l’honneur et le jugement n’a pas été exercé sur eux durant leur vie.’ Sachez que leurs âmes vont se faire descendre au shéol ; ils deviendront misérables et grande sera leurs épreuves. Leurs esprits entreront dans les ténèbres et les filets et un feu brûlant où il y aura une condamnation pénible pour les générations du monde !

Malheur à ceux qui n’ont pas de répit et disent des justes et des bienveillants encore en vie : ‘Ils se sont épuisés dans la vie de tous les jours à travailler durement et ils ont rencontré de nombreuses maux et souffert de maladies ; ils se sont amoindris en esprit par le service ; les voilà détruits et personne pour les secourir, même en parole ils n’ont rien obtenu. Ils sont détruits par la torture et n’ont aucun espoir de vivre jour après jour. Ils espéraient être à la tête mais sont à la queue ; ils travaillent durement et n’obtiennent pas le fruit de leur labeur. Ils sont devenus la proie des pécheurs et les injustes mettent leur fardeau sur eux, car ils les haïssent et les frappent pour avoir autorité sur eux, et ils ont baissé leur nuque à ceux qui les haïssent sans pitié. Ils espèrent s’éloigner d’eux pour leur échapper et avoir du répit mais il n’y a aucun endroit où fuir et être en sécurité contre eux. Ils se sont plaints de leur condition à leur gouverneurs en dénonçant ceux qui les dévorent, mais ils ne firent pas attention à leurs cris, ni n’écoutèrent leurs voix ; car ils soutiennent ceux qui volent et les dévorent et ceux qui les diminuent ; car ils dissimulent leur oppression et ne retirent pas le joug de ceux qui les dévorent, qui les dispersent pour concevoir leur massacre, sans penser qu’eux-mêmes ont aussi par ce fait levé leurs mains contre eux.’

HENOC 104

Je vous jure qu’au ciel les anges sont attentifs à votre bien devant la gloire du grand Être ! Vos noms sont inscrits devant la gloire du grand Être. Soyez dans l’espérance avant même que vous serez mis dans la honte par les maladies et l’affliction, car bientôt vous brillerez comme les étoiles célestes ; vous brillerez et vous serez vus parce que les portes du ciel vous seront ouvertes !

Persistez à clamer le jugement et il viendra à vous ; dans toute épreuve sont visités les chefs et leurs associés, et ceux qu’ils dépouillent.

Soyez dans l’espérance et ne relâchez pas votre espoir, car votre joie sera aussi grande que celle des anges du ciel !

Voici en quoi vous êtes obligés.

Vous n’aurez pas à vous cacher le jour du grand jugement, car vous ne serez pas trouvés pécheurs et le jugement éternel sera loin de vous dans toutes les générations du monde.

N’ayez crainte en voyant les pécheurs grandir en force et prospérité dans leurs voies, et ne soyez pas semblables à eux et ne soyez pas compagnon envers eux. Gardez-vous éloignés de la violence pour devenir compagnon avec l’armée céleste.

Même si les pécheurs disent : ‘Nous ne pouvons être certains ; et tous nos péchés ne sont pas écrits !’ Et pourtant ils écrivent tous les péchés chaque jour continuellement.

Je vais vous montrer que jour et nuit, la lumière et l’obscurité voient tous les péchés :

-- Ne soyez pas sans-Dieu dans vos coeurs et ne mentez pas !

-- Ne changez pas les paroles de justice, et n’ajoutez pas des mensonges aux paroles du Saint et grand Être !

-- Ne glorifiez pas des idoles !

Car tous ces mensonges et ces trahisons ne témoignent pas en justice mais en péché !

Par ce secret je sais maintenant que de nombreux pécheurs changeront et pervertiront les paroles de la justice :

-- ils diront des paroles mauvaises et mensongères ;

-- ils pratiqueront d’après de grandes erreurs ;

-- ils écriront des livres suivant leurs pensées.

Mais ils transcriront véritablement mes paroles dans leurs langues sans rien en changer, ni en diminuer, mais elles seront toutes retranscrites véritablement, tout ce que j’ai témoigné sur eux en premier !

Par un autre secret, je sais que ces livres seront donnés aux justes et aux sages pour être une source de joie et de justice et d’une grande sagesse.

À eux les livres seront donnés et ils croiront en eux et s’en réjouiront : et tous les justes qui en auront appris toutes les voies de la justice seront récompensés !

HENOC 105

Ainsi parle le Seigneur :

En ces jours, ils appelleront les enfants terrestres et témoigneront aux enfants terrestres de leur sagesse ! Montrez-leur ! car vous êtes leurs guides et une récompense sur la terre entière. Mon fils et Moi seront toujours unis avec eux dans les voies de la justice durant leurs vies ; soyez en paix dans la joie, vous progénitures de l’intégrité !

HENOC (slv) 49

Ainsi je vous dis mes enfants, remettez les livres à vos enfants de toutes vos familles et parmi les nations. Que ceux qui sont sages craignent le Seigneur et qu’ils les reçoivent et les aiment mieux que toute nourriture et les lisent. Mais pour ceux qui sont insensés, qui n’ont aucune pensée pour le Seigneur et ne le craignent pas, qui ne les reçoivent pas et se détournent en se gardant loin d’eux, le terrible jugement les attend.

Béni est l’homme qui supporte leur joug et qui le met sur lui, car il sera libéré au jour du grand jugement.

HENOC (slv) 50

Ça mes enfants, je le jure ! Mais je le ne jure pas avec caution, ni du ciel, ni de la terre, ni d’aucune autre créature de Dieu. Car Dieu a dit qu’on ne jure pas par Lui, ni par injustice, mais par la vérité.

S’il n’y a pas de vérité en l’homme, qu’ils jurent alors d’une parole : oui oui ! non non ! Mais oui oui, je vous jure que même un homme dans le ventre de sa mère a une place qui a été préparée pour son âme, et une mesure & norme quant à combien de temps il vivra dans ce monde et y sera testé. Ne vous abusez pas o mes enfants, il y a ici une place préparée pour toute âme humaine [qui lui est déjà assignée].

HENOC (slv) 51

J’ai mis par écrit les agissements de tout homme et personne sur terre ne peut se cacher, ni dissimuler ses actions, car je vois tout [comme un miroir].

C’est pourquoi mes enfants, accomplissez vos jours avec patience et humilité, et vous hériterez la vie sans fin à venir pour toute blessure [ou maladie], toute difficulté, toute malveillance et agression subies pour la cause du Seigneur !

Alors que vous pouvez tirer vengeance, ne le faites pas, ni à votre prochain ou votre ennemi, car Dieu tirera vengeance pour vous au jour du grand jugement. Que ce ne soit pas à vous de tirer vengeance !

Quiconque parmi vous dépense argent ou or pour la cause d’un frère recevra un abondant trésor au jour du jugement. Tendez vos mains à l’orphelin, à la veuve et à l’étranger.

HENOC (slv) 52

Étendez vos mains aux pauvres selon vos possibilités.

Ne cachez pas votre argent dans la terre [et les trésors qui vous viennent] mais assistez l’homme honnête dans sa difficulté et la difficulté ne vous viendra pas au temps de votre labeur.

Et quelque soit le joug qui sera mis sur vous, cruel et violent, endurez tout à cause du Seigneur, et vous recevrez une récompense au jour du jugement.

Matin, midi et soir il est bon dans la maison du Seigneur pour glorifié le Créateur de tout. C’est pourquoi, que toute chose qui respire Le glorifie et que toute créature visible et invisible rende éloge.

HENOC (slv) 53

Béni est l’homme qui ouvre sa bouche pour magnifier אֱלֹהִים צְבָאוֹתElohim sabaot et qui chante de tout coeur des louanges au Seigneur !

Béni est celui qui ouvre sa bouche en bénédiction et grâce au Seigneur !

Béni est celui béni tous les travaux du Seigneur !

Béni est celui qui prévoit de faire travailler sa propre main !

Béni est celui qui conserve les fondements de ses pères dès le commencement !

Béni est celui qui fonde la paix et l’amour !

Béni est celui qui ne dit pas paix de sa langue mais dont le coeur est en paix envers tous !

Maudit est tout homme qui ouvre sa bouche pour abuser et calomnier son prochain, [car Dieu le blâmera] !

Maudit est celui qui ouvre sa bouche pour jurer et blasphémer tous ses jours devant la face du Seigneur !

Maudit est celui qui dit du mal des travaux du Seigneur !

Maudit est celui qui prévoit se servir d’un autre homme pour travailler !

Maudit est celui qui casse les décrets de ses pères !

Maudit est celui qui dérange ceux qui sont en paix !

Maudit est celui qui dit paix de sa langue mais dont le coeur n’a pas de paix !

Toutes ces choses seront divulguées par les mesures et les livres au jour du grand jugement.

HENOC (slv) 54

Ne dites pas ‘Nos pères se tiennent devant Dieu et prient pour nous concernant nos péchés’ ; car il n’y a personne ici pour aider quiconque à pécher.

Et maintenant mes enfants, prêtez attention à toutes les paroles de votre père, que je vous ai dites, afin de ne pas vous désoler ensuite et dire ‘Notre père pour une raison ou une autre ne nous a jamais parlé au moment de cette folie’.

Voyez maintenant comme j’ai transcrit tous les travaux de chaque homme avant sa création, et j’écrirai quelles choses sont faites pour chaque cas à jamais ; et aucun homme peut ou ne peut dire ce que j’ai écrit de ma main. Car Dieu voit toutes choses et même les pensées qui sont couchées dans les entrepôts du coeur des mauvais.

HENOC (slv) 55

Que ces livres que je vous donne [de la part de Dieu] soit un héritage de votre paix !

Ne les cachez pas pour ceux qui les désirent et conseillez-les à ceux qui connaissent les travaux du Seigneur comme étant très merveilleux, [les paroles n’ayant pu faire connaître les travaux de Dieu].

HENOC (slv) 56

Mes enfants, le jour et l’heure appointés par Dieu approchent et me contraignent de partir. Les anges viendront se tenir devant moi sur la terre pour attendre ce qui leur a été commandé [pour repartir avec moi]. Au matin je vais partir dans les plus hauts cieux vers mon éternelle demeure [vers la plus haute Jérusalem], cependant je vous ai dit tout ce qui est bien devant la face du Seigneur.

HENOC (slv) 57

Metuselah répondit à son père Henoc et dit :

―    Si cela est bon à tes yeux mon père, laisse-moi apporter de la nourriture devant ta face, puis ayant béni nos maisons et nos fils et toute ta famille, que ton peuple soit glorifié par toi et tu partiras ensuite comme Dieu dit.

―    Écoute mon fils, lui dit Henoc, depuis que Dieu m’a oint de l’huile de Sa gloire, il n’y a eu en moi aucune nourriture, mon âme ne se souvient de rien des plaisirs terrestres et je ne désire aucune chose terrestre.

 HENOC (slv) 58

Mais appelle tes frères & toutes vos familles et les anciens du peuple afin que je leur parle et parte comme il m’a été appointé.

Et Metuselah se dépêcha d’appeler ses frères Regim, Riman [Rim], Ukhan [Ахоузань, Azukhan], Khermion, [Gaidad] et les anciens du peuple, et les amenèrent tous devant son père Henoc [et s’inclinèrent devant sa face]. Il les bénit et leur parla.

HENOC (slv) 59

Mes enfants, écoutez !

Dans les jours où le Seigneur vint sur la terre pour la cause d’Adam pour visiter Sa création que Lui-même avait fait, le Seigneur appela tous les troupeaux de la terre, toutes les bêtes & les quadrupèdes, toutes les choses rampantes, tous les volants qui volent dans l’air, et les amena tous devant la face de notre père Adam ; et il donna des noms à toutes choses vivantes sur la terre. Et le Seigneur le fit seigneur sur tout et mit toutes choses sous ses mains en soumission et obéissance à l’humain. Ainsi le Seigneur fit l’homme maitre sur toutes Ses possessions.

Le Seigneur jugera chaque âme animale pour la cause de l’homme, mais Il jugera l’âme de l’homme pour la cause des âmes animales dans le monde à venir, [car il n’y aura pas de jugement sur toutes les âmes vivantes que sur celles des hommes dans la grande vie à venir]. Car il y a un endroit spécifique pour la race humaine, pour toutes les âmes des humains d’après leur nombre, ainsi il y en a aussi pour les animaux.

Et aucune âme que Dieu a faite ne périra jusqu’au grand jugement. Et chaque âme animale apportera sa charge contre l’homme s’il les a mal nourris.

HENOC (slv) 60

Celui qui agit sans égard à la loi pour les âmes animales, agit sans égard à la loi pour sa propre âme.

Un homme qui présente des animaux purs et qui fait son sacrifice préservera son âme.

Qui présente un sacrifice d’animaux et d’oiseaux purs [pour le salut de l’homme] préserve son âme.

Attachez les 4 pattes de tout ce qui vous est donné en nourriture : c’est une expiation. Qui agit adéquatement préserve son âme.

Celui qui tue un animal sans le saigner tue sa propre âme et pèche contre sa propre chair.

Quiconque fait injure à un animal dans le secret pèche contre son âme : c’est un acte malveillant.

HENOC (slv) 61

Celui qui fait injure à l’âme humaine fait injure à sa propre âme : il n’y a pas de salut pour sa chair, ni pardon à jamais. [Mais quand un homme est au paradis, il n’est plus assujetti au jugement].

Celui qui tue l’âme humaine tue sa propre âme et détruit son propre corps : il n’y a pas de salut pour lui à jamais.

Celui qui prépare un filet contre un autre homme tombera lui-même dedans : il n’y a pas de salut pour lui à jamais.

Celui qui prépare une arme contre un homme n’échappera pas au châtiment au grand jugement à jamais.

Si un homme agit par escroquerie ou parle mauvaisement contre une âme : il n’aura pas de justice pour lui à jamais.

HENOC (slv) 62

Maintenant mes enfants, préservez vos coeurs de toutes les injustices que le Seigneur hait. Comme un homme répare son âme par Dieu, qu’il agisse ainsi avec toute âme vivante [même si ce n’est pas pour la vie éternelle].

Car dans le monde à venir, je connais toutes les choses, comme il y a plusieurs demeures préparées pour les humains, bon pour bon, mal pour mal, plusieurs et sans nombre.

Bénis sont ceux qui iront dans les demeures des bénis ; car dans celles des maudits il n’y a pas de répit ni moyen d’en sortir.

Petits et grands mes enfants écoutez :

Quand un homme conçoit une bonne pensée dans son coeur pour apporter des présents devant le Seigneur de ses travaux : si ses mains ne les ont pas apportés, le Seigneur détournera Sa face du travail de ses mains et il ne pourra avoir avantage du travail de ses mains ; si ses mains les ont apportés mais que son coeur [malade] murmure continuellement et qu’il ne fait pas une offrande par son coeur, il n’a aucun succès.

HENOC (slv) 63

Béni est l’homme qui apportera avec patience ses présents devant la face du Seigneur, car il évitera la rétribution de son péché.

S’il déclare des paroles hors saison ; il n’y a plus de repentance pour lui s’il laisse passer le temps appointé et ne réalise pas le travail : il n’est pas béni et il n’y a pas de repentance après la mort.

Toute action qu’un homme fait hors saison est une offense devant les hommes et un péché devant Dieu.

HENOC (slv) 64

Un homme qui habille un dénudé et qui nourrit un affamé reçoit un récompense de Dieu ; si son coeur murmure, il produit pour lui-même un double mal : il travaille à la destruction de ce qu’il donne et il n’a pas de récompense.

Quant au pauvre, lorsque son coeur est satisfait ou que sa chair est revêtue et qu’il agit avec dédain : il détruit l’effet de son endurance dans la pauvreté et ne gagnera pas la bénédiction d’une récompense. Car le Seigneur hait chaque dédaigneux et parleur arrogant, ainsi que chaque parole mensongère qui est couverte d’injustice ; elle est coupée du tranchant d’une épée mortelle & jetée au feu et brûle pour toujours.

HENOC (slv) 65

Quand Henoc adressait ces paroles à ses fils, les princes du peuple et tout le peuple, tous ses proches et éloignés, qui avaient entendu comment Henoc était appelé du Seigneur, prirent conseil et se dirent :

―    Allons embrasser Henoc !

Les hommes se rassemblèrent au nombre de 2,000 [4,000] et vinrent au lieu Achuzan [Asukhan] où Henoc était avec ses fils. Les anciens du peuple [et leur armée] virent ensemble faire humilité, embrassèrent Henoc et lui dirent :

―    Henoc notre père ; sois béni du Seigneur, le Roi éternel ! Béni tes fils et tout le peuple afin que nous soyons glorifié devant toi aujourd’hui. Car tu es glorifié devant la face du Seigneur à jamais depuis que Dieu t’a choisi d’entre tous les hommes sur la terre et qu’Il t’a désigné comme le scribe de Sa création, des choses visibles et invisibles, et justicier [celui qui enlève] des péchés des hommes et un secours pour ta famille !

Henoc répondit à tout son peuple.

HENOC (slv) 66

Mes enfants, écoutez :

―    Avant qu’aucune chose existe et que toutes créatures soient créées, le Seigneur fit [le monde et créa alors] toutes choses visibles et invisibles ensemble :
Quand les temps de ces choses étaient venus et étaient passées, comprenez comment après toutes ces choses Il fit l’homme à Sa propre image, d’après Sa ressemblance, et plaça en lui des yeux pour voir, des oreilles pour entendre et un coeur pour comprendre & une raison pour prendre conseil.
Le Seigneur contempla le monde en la cause humaine et fit toute la création pour Sa cause et la divisa dans le temps. Et du temps Il fit les années, et des années Il fit les mois, et des mois Il fit les jours, et des jours Il en fit 7.
En cela Il fit les heures et les divisa en petites portions afin que l’homme puisse comprendre les saisons [et les changements des temps, la fin et le commencement des années, et la fin des jours et des heures] et suppute les années, les mois et les heures, l’alternance des commencements et des fins, et qu’il puisse supputer sa vie dès le commencement jusqu’à la mort pour méditer sur son péché et pouvoir écrire ses actions, bonnes et mauvaises.  Car aucune action n’est cachée devant le Seigneur !  Que chaque homme reconnaisse ses actions et pour ne pas transgresser les commandements, qu’il garde mes écrits avec précaution, de génération en génération [du monde].
Toute la création, les choses visibles et invisibles que le Seigneur a faites, viennent [chacun] à leur fin, et chaque homme viendra au grand jugement du Seigneur. Alors le temps périra et il n’y aura ni année, ni mois, ni jour, ni heure ; rien qu’on puisse compter. Il y aura une éternité et tous les justes qui échapperont au grand jugement du Seigneur seront réunis ensemble en vie éternelle, et pour toujours & à jamais les justes seront réunis ensemble et ils seront éternels. De plus il n’y aura aucun labeur, ni maladie, ni chagrin, ni inquiétude, ni nécessité, ni nuit, ni obscurité, mais une grande lumière. Et il y aura pour eux un grand mur qui ne peut être renversé, et le lumineux et incorruptible paradis sera leur protection et leur demeure éternelle. Car quand la vie éternelle sera là, toutes les choses corruptibles seront disparues [et les incorruptibles viendront].

HENOC (slv) 67

[Même que Henoc (slv) 61]

HENOC (slv) 68

Quand Henoc finit de parler avec le peuple, le Seigneur envoya une noirceur sur la terre, et un assombrissement dissimula ces hommes se tenant avec Henoc. Et les anges se dépêchèrent et prirent Henoc et l’emmena jusqu'au plus haut ciel où le Seigneur le reçut et le plaça devant Sa face. [La noirceur quitta la terre et il y eut lumière]. Et le peuple ne comprit pas comment Henoc fut pris et glorifièrent Dieu.

Et ceux qui avaient vu ces choses [trouvèrent le rouleau sur lequel était l’instruction concernant le Dieu invisible, et ils] repartirent dans leurs maisons.

[Que notre Dieu soit glorifié à toujours !Amen.]

 

 -7-  NOAH

Sujet de joie pour la terre en réparation de son entière destruction.

HENOC 106

Après un certain temps, mon fils Metuselah maria son fils Lamech à une femme, qui devint enceinte et porta un fils au corps blanc comme neige et [la bouche] rouge comme un bouton de rose ; sa tête a de longues mèches de cheveux blancs comme laine et lorsqu’il ouvre ses yeux, il éclaire comme le soleil et toute la maison se remplit de lumière, et lorsqu’il fut pris de la main de la sage-femme, il a ouvert la bouche et parlé au Seigneur de justice !

Son père Lamech en eut peur et courut pour aller vers son père Metuselah pour lui dire :

―    J’ai engendré un fils étrange, qui n’est pas comme un humain mais ressemble à un enfant d’ange céleste, car sa nature est différente de la nôtre ; ses yeux sont comme les rayons du soleil et son être est glorieux ! Il ne semble pas venir de moi mais des anges et je crains qu’en ses jours un prodige arrive sur la terre !

Aussi mon père, je suis venu pour t’implorer et te demander d’aller auprès de notre père Henoc pour apprendre la vérité de lui, car il habite avec les anges.

Metuselah écouta les paroles de son fils et vint vers moi aux extrémités de la terre, car il avait entendu que j’y étais ; il cria et j’entendis sa voix et vins à lui :

―    Je suis là mon fils puisque tu es venu jusqu’à moi.

―    Je suis venu te voir à cause d’une grande inquiétude et à cause d’une troublante vision, répondit-il, écoute-moi maintenant mon père : Il est né à mon fils Lamech un enfant dont la nature et la forme ne sont pas de nature humaine et la couleur de son corps est plus blanche que la neige et plus rouge qu’un bouton de rose, la chevelure sur sa tête est plus blanche que la laine blanche et ses yeux sont comme les rayons du soleil et quand il les ouvre il éclaire la maison entière. Et quand il fut pris de la main de la sage-femme, il a ouvert sa bouche et béni le Seigneur du ciel ! Lamech apeuré a couru vers moi, car il ressemble aux anges célestes. Voici, je suis venu à toi afin que tu fasses connaître la vérité.

Moi Henoc je lui répondis :

―    Le Seigneur va faire une nouvelle chose sur la terre que j’ai vue dans une vision et je te fais savoir ici.  Dans la génération de mon père Jared, plusieurs dans les hauteurs du ciel transgressèrent la parole du Seigneur. Ils se mirent à commettre le péché et transgressèrent la Loi ; ils s’unirent d’eux-mêmes aux femmes et commirent le péché avec elles et marièrent certaines d’entre elles et eurent d’elles des enfants. De là qu’il viendra une grande destruction sur toute la terre et de là qu’il viendra un déluge et une grande destruction pendant 1 année !
Cet enfant qui vous est né sera laissé sur la terre avec lui ses 3 fils à la mort de toute l’espèce humaine sur la terre et des géants selon la chair qui ne sont pas selon l’esprit : il y aura un grand châtiment sur la terre et la terre sera purifiée de toutes les corruptions !
Informe ton fils Lamech de la vérité sur le fils qui lui est né et qu’il appelle son nom Noah, car il sera laissé pour vous avec ses enfants et ils seront sauvés de la destruction qui viendra sur la terre à cause des transgressions [de la Loi] et par les traitrises d’injustices perpétrées sur la terre en ses jours !  Sur ce que je connais dans les secrets des saints, il y aura ensuite encore plus d’injustices que celles qui furent perpétrées avant sur la terre ; ce que le Seigneur m’a montré pour m’en informer et que j’ai lu des Tablettes célestes.

HENOC 107

―    J’y ai vu par écrit sur eux qu’ils transgressent d’une génération à l’autre, jusqu’à ce qu’une progéniture de justice se lève pour détruire la transgression et pour que le crime expire sur la terre et que vienne la bienfaisance de toutes sortes.  Va maintenant mon fils, fais connaitre la vérité à ton fils Lamech sur son fils qui est né et qu’il n’y a pas d’erreur sur ce fils !

Après avoir entendu les paroles de son père Henoc qui lui a révélé les choses secrètes, Metuselah revint les présenter et ils nommèrent ce fils du nom Noah, car il serait un sujet de joie pour la terre en réparation de son entière destruction.

1QGENESIS APOCRYPHON COL.6

[…] de l’injustice et dans le creuset de celle qui me portait je sortis pour la vérité et j’émergeai du ventre de ma mère et fus planté pour la vérité : toute ma vie j’ai agi en vérité et marché dans les voies de la vérité éternelle, et avec moi la saint[teté…].

Sur mes voies la vérité se hâte pour m’avertir contre la voie fausse qui conduit à la noirceur […][…] et je ceignais mes reins dans la vision de vérité et de sagesse. Dans une robe…][…toutes les voies de violence.

A[lo]rs moi, Noah, devint un homme et je serrais la vérité et m’accrochait…][…et j’épousa sa fille Amzara et elle devint enceinte et me porta 3 fils…][…je pris pour mes fils des femmes d’entre les filles de mon frère, et je donnai mes filles aux fils de mon frère suivant la Loi éternelle…][…le plus grand aux fils humains. […En mes jours, alors qu’ils sont complétés pour moi suivant le calcul que j’ai calculé…] 10 jubilés ; mes fils avaient fini de se prendre des épouses […le ciel.

Une vision que je vis me montra et m’informa du méfait des fils du ciel et comment tous […] et je cachai ce secret dans mon coeur sans le faire savoir à personne […][…vers moi par une grande vigile, par un messager, un émissaire du saint Être […][…et il me parla par des visions en se tenant devant moi […][…un émissaire du grand Saint appela vers moi :

―    À toi Noah, ils disent…] et j’ai considéré par Moi-même la conduite complète des fils de la terre et tout examiné, je savais…][…voix, ils réussiront […2 semaines.

Et cela fut scellé…][…le sang que les nephilim ont versé. Et j’attendis…][…les saints êtres avec les filles humaines…][…au peuple et au troupeau, aux bêtes et oiseaux, et…].

HENOC 108

Henoc écrit un autre livre pour son fils Metuselah et pour ceux après lui qui viendront préserver la Loi dans les derniers jours.

Ceux qui font le bien attendent les jours qu’une fin survienne à ceux qui font le mal et que la force des transgresseurs finisse : patientez dans l’intégrité que le péché passe, que leurs noms s’effacent des Livres de vie et des Livres des saints, que leur semence se détruise à toujours et leurs esprits frappés, ainsi qu’ils crient et se lamentent dans un endroit du grand désert et qu’ils brûlent dans le feu où qui n’est pas terrestre.

Et je vis quelque chose à travers une opaque fumée et qu’en raison de sa profondeur je ne pouvais regarder là mais je vis une flamme de feu brûler clairement encercler comme des montagnes brillantes et la voix de pleurs et lamentations de forte souffrance.

Je demandai à l’un des saints anges qui était avec moi :

―    Quelle est cette brillance si ce n’est pas le ciel mais qu’une flamme de feu brûlant et la voix de pleurs et de lamentations de forte souffrance.

―    À cet endroit que tu vois sont jetés les esprits des pécheurs sacrilèges, de ceux qui font le mal, de ceux qui polluent toutes les choses que Dieu fait par la bouche des prophètes, même celles qui viendront. Quelques unes d’entre elles sont écrites et transcrites là-haut dans le ciel pour que les anges puissent les lire et sachent ce qui arrive tant aux pécheurs qu’aux esprits d’humilité, à ceux qui affligent leurs corps pour en être récompensé de Dieu, à ceux qui sont mis dans la honte par les malveillants !
Ceux qui aiment Dieu n’aiment ni l’or, ni l’argent, ni aucune possession du monde ; livrent leurs corps à la résistance depuis qu’ils sont venus au monde ; soupirent, mais non pas après les nourritures terrestres ; regardent leurs corps comme un souffle qui passe et vivent de cette manière même mis à l’épreuve par le Seigneur ; ces esprits trouvés purs peuvent bénir Son Nom !
J’ai consigné dans des livres toutes les bénédictions qu’ils reçoivent lorsqu’Il leur assigne leur récompense pour s’être trouvés aimer plus le ciel que leur vie sur terre !

[Ainsi parle le Seigneur :]

―    Car ils Me bénissent même lorsqu’ils sont foulés aux pieds des malfaisants et faisant l’expérience de leurs abus et injures, et même lorsque mis dans la honte.
Je convoquerai les esprits des bienveillants qui appartiennent à la progéniture de lumière et Je changerai selon le mérite de leur fidélité ceux qui sont nés dans l’obscurité et sans recherche d’honneur dans la chair ;
Je ferai porter l’habit de lumière resplendissante à ceux qui aiment Mon saint Nom, et J’assiérai chacun à son trône honorifique.
Ils seront resplendissants en justice qui est le jugement de Dieu pour des temps sans nombre ; car dans l’habitacle des voies justes, la fidélité est accordée aux croyants !
Ils verront comment ceux nés dans l’obscurité sont jetés dans l’obscurité tandis que les justes seront resplendissants : les pécheurs crieront en voyant comme ils resplendissent ; ils vont où les jours et les saisons leur sont prescrits !